DIRECT. Covid-19 : vers des réouvertures mi-mai? Un Conseil de défense ce matin à l’Elysée – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel ⤵️

Les événements du jour

12h40. En Italie, des assouplissements dès lundi prochain. En révisant sa carte des zones « rouges », « oranges », « jaunes » et « blanches », l’Italie devrait commencer à assouplir les mesures de confinement dès lundi 26 avril. Cinémas et théâtres pourront ouvrir dans les régions les moins touchées, tandis que les bars et les restaurants pourront servir leurs clients en terrasse. Les piscines en plein air pourront ouvrir à partir du 15 mai et certaines salles de sport à partir du 1er juin.

12h30. Assouplissements en Finlande. Les restrictions imposées aux entreprises et aux activités des jeunes pourraient être levées la semaine prochaine. Les frontières resteront cependant fermées aux touristes pendant plusieurs mois encore.

12h20. Un peu d’espoir en Espagne. Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez s’est réjoui : « Nous nous rapprochons de la fin de la pandémie » après que le nombre de personnes ayant reçu une dose du vaccin Covid a dépassé pour la première fois le nombre total de cas de coronavirus dans le pays.

Midi. La justice allemande autorise la ratification du plan de relance européen. « Un examen sommaire ne révèle pas une forte probabilité de violation » de la loi fondamentale, explique dans sa décision la plus haute juridiction du pays, qui avait bloqué fin mars le processus de ratification en Allemagne. Un retard de l’entrée en vigueur « compromettrait l’objectif de politique économique » et « les inconvénients pourraient s’avérer irréversibles » étant donné l’urgence de la relance face à la pandémie de Covid-19, détaillent les magistrats.

11h45. Pas de Tadej Pogacar à la flèche Wallone. L’équipe UAE du Slovène et du Suisse Marc Hirschi doit renoncer à participer mercredi à la course cycliste en raison de cas de Covid-19 dans son effectif. Un coureur, l’Italien Diego Ulissi, et un membre du personnel ont été déclarés « positifs » lors de tests pratiqués à leur arrivée en Belgique, précise la formation émiratie.

11h25. Vladimir Poutine vise l’immunité collective en Russie à l’automne. Le président russe se réjouit par ailleurs des avancées scientifiques de son pays avec la création de vaccins anti-Covid, notamment Spoutnik V.

11h. Une manifestation des « anti-masques » prévue dimanche interdite en Haute-Savoie. « Si la liberté de manifester ou de se réunir est une condition de la démocratie et l’une des garanties du respect d’autres droits et libertés, elle doit cependant être conciliée avec la protection du droit à la santé et le maintien de l’ordre public », justifie Pierre Lambert, le préfet du département.

10h40. Contacté par Le Parisien, Matignon ne confirme pas, à ce stade, les pistes pour le calendrier de réouverture avancées par une source proche de l’exécutif auprès de l’AFP. (voir post de 10h10).

10h35. Une partie des festivités du bicentenaire de la mort de Napoléon à Ajaccio reportée. Une dizaine d’expositions, concerts et autres événements destinés à célébrer cette grande figure insulaire sont ajournés, en raison de la crise sanitaire due au Covid-19. Le 5 mai, date anniversaire de la mort de Napoléon à Sainte-Hélène, qui devait être le temps fort de ces commémorations, sera ainsi amputé de la plupart des événements prévus et notamment de la reconstitution en costumes d’époque du retour de ses cendres dans l’île. Les détails sont à retrouver sur ce site.

10h10. Premières fuites. Une source proche de l’exécutif indique à l’AFP que le gouvernement prévoit de lever le 2 mai au soir l’interdiction de s’éloigner de plus de 10 km de son domicile, d’alléger le couvre-feu et de rouvrir à partir de mi-mai les terrasses, commerces non alimentaires et lieux de culture, avec des jauges réduites. Comme il l’avait indiqué fin mars, Emmanuel Macron reprendra lui-même la parole pour annoncer les modalités de la réouverture, vraisemblablement d’ici la première semaine de mai, selon cette source.

9h45. La France, parmi les pays européens « les plus avancés » pour la vaccination des adultes ? C’est du moins ce qu’a assuré Emmanuel Macron mardi soir. La réponse dans notre article de fact-checking, à lire ici.

9h25. Les pistes de Terra Nova contre le décrochage des jeunes. Le centre de réflexion lance des propositions dans un rapport pour lutter contre le décrochage des jeunes frappés par la crise du Covid, notamment un déploiement massif de l’apprentissage en s’appuyant sur le numérique pour des formations à distance souples.

8h50. « Le variant indien va arriver en France, c’est une question de jours », selon l’infectiologue Karine Lacombe. « C’est évident que ce variant va arriver, c’est une question de jours et il est probablement déjà en France », explique Karine Lacombe, infectiologue sur France info. Les tests PCR permettent de détecter ce variant. L’objectif est de casser la chaîne de transmission pour éviter qu’il se développe sur le territoire. « Il a en particulier deux mutations, apparues sur la protéine Spike. Il peut être résistant à la vaccination ou aux traitements », ajoute Karine Lacombe.

8h20. En Guyane, la vaccination patine malgré l’ouverture aux 30 ans. En Guyane, les autorités sanitaires déplorent une faible adhésion de la population à la vaccination contre le Covid-19, alors que l’incidence du variant brésilien augmente fortement. Le ministère de la santé a constaté « un écart important », de la couverture vaccinale « par rapport à la population du territoire métropolitain », évoquant « une question d’adhésion ». C’est la raison pour laquelle le ministère a « très largement adapté les cibles vaccinales pour créer un effet d’entraînement ». La vaccination a été élargie la semaine dernière aux personnes de plus de 30 ans, 7 268 Guyanais ont reçu deux doses de vaccin Pfizer (le seul administré en Guyane) selon le dernier comptage officiel.

8h15. Le centre de réflexion Terra Nova lance des pistes contre le décrochage des jeunes de la « génération Covid ». Un déploiement massif de l’apprentissage en s’appuyant sur le numérique pour des formations à distance souples : le centre de réflexion Terra Nova vient de lancer des pistes dans un rapport pour lutter contre le décrochage des jeunes frappés par la crise du Covid. « Le paradoxe de la pandémie est que les jeunes auront été à la fois physiologiquement les plus protégés contre le virus et socialement les plus exposés aux ravages économiques qu’il a engendrés », est-il écrit dans ce rapport intitulé « Agir pour la réussite des jeunes en difficulté ». Selon cette étude, « la pandémie est venue renforcer des difficultés déjà sensibles : 13,5 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans ne sont ni en études, ni en emploi, ni en formation ».

8 heures. Le groupe Lalique dans le rouge. Le groupe de luxe Lalique a essuyé une perte en 2020 de 15 millions d’euros après un bénéfice net de 1,1 million en 2019. Le chiffre d’affaires pour sa part s’est contracté de 23 % à 110,7 millions en raison de la fermeture de ses boutiques de ses produits en cristal. Le groupe a renoncé à verser des dividendes aux actionnaires.

7h50. Faute d’accord avec l’UE sur son vaccin, Valneva se tourne vers des discussions pays par pays. Faute d’accord avec l’Union européenne, le laboratoire franco-autrichien Valneva qui développe le candidat vaccin inactivé contre le COVID-19 en Europe a indiqué se tourner vers des discussions pays par pays. Estimant que les discussions avec l’UE n’ont pas fait de « progrès significatif » à ce jour, Valneva qui a annoncé début avril des résultats initiaux positifs pour la première phase de son étude clinique sur son vaccin potentiel, indique qu’en conséquence, elle ne donnera plus « la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne ».

7h35. Pour 79 % des Français, les enseignants doivent être vaccinés en priorité. C’est ce qui ressort d’un sondage OpinionWay réalisé pour le syndicat SNES-FSU les 14 et 15 avril via un questionnaire en ligne sur un échantillon représentatif de 1 001 personnes. Concernant les mesures sanitaires pour la rentrée, 83 % des personnes interrogées souhaitent « un protocole strict pour la définition des cas contact » et la fermeture de classe pour casser les transmissions dès la première contamination.

7h30. Des vétérinaires au Chili poursuivis pour avoir administré des vaccins contre le coronavirus canin. Une enquête a été ouverte par la justice contre deux vétérinaires chiliens qui auraient administré des vaccins contre le coronavirus canin à au moins 75 personnes dans les mois qui ont précédé l’arrivée des vaccins développés pour l’homme, ont indiqué mardi des responsables de la santé. Les deux vétérinaires auraient administré les vaccins développés contre le coronavirus canin, qui n’est pas le même que le virus Covid-19 responsable de la pandémie mondiale à des habitants de la ville de Calama, dans le nord du Chili.

7h15. Les prix flambent en Argentine. En Argentine, l’inflation au premier trimestre a déjà atteint 13 %, tirée vers le haut par les prix alimentaires. Avec un inflation de 42,6 % au cours des douze derniers mois, l’Argentine connaît une hausse des prix parmi les plus élevées au monde. Elle a atteint 54 % en 2019, 36 % en 2020. En Amérique latine, seul le Venezuela fait pire. Pour contenir l’inflation, le gouvernement du président de centre-gauche Alberto Fernandez a plafonné les prix de certains aliments de base et fournit des coupons d’aide alimentaire aux plus pauvres. En récession depuis trois ans, et après avoir réussi à renégocier 66 milliards de dollars de dette avec les détenteurs d’obligations en 2020, l’Argentine doit encore trouver un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) sur un nouveau programme de crédit.

7h10. La santé mentale des salariés continue de se dégrader. En mars, près de la moitié des salariés se sont déclarés en situation de détresse psychologique, selon une enquête Opinionway. En trois mois, le taux de dépression nécessitant un traitement a même bondi de 15 points : 36 % des salariés sont concernés alors qu’ils n’étaient que 21 % en décembre, d’après une enquête réalisée en mars dernier par Opinionway pour Empreinte humaine sur l’« impact de la crise sanitaire sur la santé psychologique des salariés ». En cause : les amplitudes horaires et le télétravail et un moral particulièrement mis à mal au travail… Au total, 45 % des salariés s’estiment en situation de détresse psychologique, ajoute l’étude réalisée auprès de 2 004 salariés. Mais malgré une vie professionnelle morose, sept salariés sur dix affirment tout de même qu’ils arrivent quand même à vivre des émotions positives hors du travail.

06h55. Combien de spectateurs locaux aux JO ? Les organisateurs pourraient reporter à juin leur décision sur le nombre de fans résidant au Japon qui seraient autorisés sur les lieux de compétition, rapportent ce mercredi des médias japonais, sur fond d’aggravation de la pandémie à moins de 100 jours de l’événement.

06h35. Triste record en Inde. Plus de 2 000 décès ont été recensés en 24 heures, ce qui n’était jamais arrivé jusque là. Le pays est confronté à une très forte vague épidémique, portée notamment par un variant qui commence à inquiéter le reste du monde.

06h25. Nouveau Conseil de défense ce mercredi matin, autour d’Emmanuel Macron. Rentrée scolaire, isolement pour certains passagers… Les sujets sur la table seront, comme toujours, très nombreux. Plus d’informations dans notre article.

06h15. Le Danemark « prête » à l’Allemagne 55 000 doses du vaccin AstraZeneca. « À la suite d’une requête du ministre-président du Schleswig-Holstein, le gouvernement a décidé de mettre 55 000 doses du vaccin AstraZeneca à la disposition des régions frontalières », déclare le ministère danois des Affaires étrangères dans un communiqué. Le pays nordique a déjà retiré ce produit de son programme de vaccination, en raison de craintes sur les effets secondaires.

06h10. Vote crucial en Allemagne. Les députés allemands se prononcent ce mercredi sur une loi qui renforce les pouvoirs d’Angela Merkel pour durcir la lutte contre la « troisième vague » de la pandémie, y compris en imposant des couvre-feux nocturnes très controversés dans le pays. Le Bundestag devrait adopter cette réforme de la loi sur la protection contre les infections, défendue par la coalition entre les conservateurs et les sociaux-démocrates, qui disposent d’une majorité à la chambre basse du parlement. Pour entrer en vigueur, elle devra encore passer devant le Bundesrat, probablement jeudi.

06h. Bonjour à tous ! Bienvenue pour suivre avec nous toute l’actualité liée au Covid-19, en ce mercredi 21 avril.

Leave a Reply