DIRECT. Covid-19 : un test de moins de 24 heures pour les Français non vaccinés de retour d’Espagne ou du Portugal – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel

Suivez en direct les événements de la journée :

10h15. Hausse du nombre de tests. Entre le 1er mars 2020 et le 11 juillet 2021, environ 102,5 millions de tests antigéniques et RT-PCR ont été validés par un professionnel de santé, plus précisément, 21,4 millions de tests antigéniques et 81,0 millions de tests RT-PCR dont 78,0 millions naso-pharyngés, 2,8 millions de salivaires et 180 000 en milieux divers. Entre le 5 et le 11 juillet 2021, 2 301 500 tests RT-PCR et antigéniques ont été validés (dont 37,1 % de tests antigéniques et 1,6 % de tests RT-PCR salivaires), contre 1 968 200 (dont 30,9 % de tests antigéniques et 4,8 % de tests RT-PCR salivaires) la semaine précédente, soit une augmentation de 333 300 tests, centrée sur les 16-65 ans.

10 heures. Mise en place d’un dispositif de vaccination dans les bases de loisirs en Île-de-France. La région et l’Agence régionale de santé Île-de-France vont mettre rn place un dispositif de vaccination itinérant dans les bases de loisirs entre le 17 juillet et et le 15 août 2021. Ces centres de vaccination éphémères sont structurés pour accueillir les personnes sans rendez-vous préalable, de 10 heures à 17 heures le week-end et pouvoir vacciner en moyenne 300 personnes par jour. Pour le premier week-end du 17 et 18 juillet, le dispositif sera mis en place à Vaires-Torcy, Bois le Roi, Val de Seine et Cergy-Pontoise

9h55. L’Espagne rend hommage aux victimes du Covid-19. En plein rebond de l’épidémie, le pays rend un hommage aux victimes du Covid-19 et au personnel médical. Présidée par le roi Felipe VI, cette cérémonie a débuté à 9 heures devant le palais royal à Madrid, en présence notamment de la famille royale, des membres du gouvernement, de familles de victimes et de représentants du monde médical.

9h50. La capitale rwandaise Kigali reconfine. Le Rwanda a annoncé le reconfinement de la capitale Kigali, ainsi que de huit autres districts dans le pays à partir de samedi et jusqu’au 26 juillet. « Les citoyens sont invités à réduire considérablement les interactions sociales et à limiter les déplacements aux seuls services essentiels », a annoncé le gouvernement rwandais. Les mouvements et visites hors du domicile sont interdits sauf pour les services essentiels comme la santé, l’achat de nourriture, les banques. Les transports publics de personnes sont également arrêtés, les bureaux des entreprises et administrations fermés, les écoles fermées, les activités sportives et récréatives en plein air interdites et le nombre de personnes assistant aux enterrements plafonné à 15. Enfin un couvre-feu est décrété de 18 heures à 4 heures.

9h30. Un test de moins de 24 heures pour les Français non vaccinés de retour d’Espagne ou du Portugal. Désormais il faudra présenter un test de moins de 24 heures de retour d’Espagne ou du Portugal , explique le secrétaire d’État aux Affaires européennes Clément Beaune. Ceci concerne les non-vaccinés de retour de ces deux pays confrontés à une reprise épidémique. « La mesure devrait entrer en vigueur ce week-end », annonce-t-il sur Franceinfo, en précisant que l’isolement ne sera pas obligatoire pour les cas négatifs.

9h25. Le déficit public sera finalement inférieur à 9% cette année, selon Bruno Le Maire. Par ailleurs, le ministre de l’Economie a annoncé une augmentation des dépenses publiques de 10,8 milliards dans le budget 2022, après les arbitrages réalisés pour les crédits des différents ministères.

9h20. Gérard Larcher approuve le « bon levier » du pass sanitaire. Le président du Sénat (LR) Gérard Larcher a approuvé ’extension du pass sanitaire en estimant qu’il s’agit d’un « bon levier » certes « restrictif des libertés » mais « nécessaire » face au Covid, à condition qu’il soit placé « sous le contrôle du parlement ». « Je partage et soutiens ce qui a été engagé par le président de la République », a-t-il expliqué sur RTL. « Le pass sanitaire est restrictif des libertés mais est-ce que la pire restriction des libertés, ça n’est pas de reconduire au confinement, est-ce que la pire restriction des libertés, ça n’est pas le couvre-feu? », a-t-il fait valoir en appelant à faire « la balance entre avantages et inconvénients ».

9h15. Nette baisse des défaillances d’entreprise en juin. Le nombre de défaillances cumulées sur 12 mois s’élève à 28 655, révèle la Banque de France. Avec ce chiffre, le nombre de défaillances sur un an à fin juin 2021 est en recul de 28,6 %. Comparé au nombre de défaillances enregistré sur un an à fin juin 2019, la baisse du nombre de défaillances sur douze mois glissants s’établit à 46,5 %. Cependant, cette baisse du nombre de défaillances sur un an n’indique pas une réduction du nombre d’entreprises en difficulté précise la Banque de France. Cette baisse résulte en premier lieu, de l’impact momentané qu’ont eu les évolutions réglementaires qui ont modifié temporairement les dates de caractérisation et de déclaration de l’état de cessation de paiements. Elle s’explique en second lieu par l’ensemble des mesures de soutien qui apportent des aides de trésorerie ou permettent aux entreprises de réduire ou retarder le paiement de certaines charges, et donc le risque de faire défaut sur ces paiements (mesures d’activité partielle, prêts garantis par l’État avec remboursements différés, fonds de solidarité, moratoires, etc.).

9 heures. « Une minorité qui s’agite » pour Clément Beaune après les manifs anti-pass sanitaire. Les 19 000 personnes qui ont manifesté mercredi contre les restrictions anti-Covid et notamment l’extension du pass sanitaire sont « une minorité qui s’agite », pour le secrétaire d’État aux Affaires européennes, invité de France Info. Par ailleurs, il a dénoncé l’usage par certains du mot « dictature ». « Les mots ont un sens dans le débat public », dénonce-t-il en ajoutant: « La violence n’est pas justifiée, l’outrance et l’excès non plus. J’aimerais qu’il y ait beaucoup de dictatures comme la France dans le monde où on a organisé pour tous l’accès au vaccin en quelques mois. (…) Il est généralisé, il est gratuit. On a fait des mois de concertation. »

8h30. Le rappeur Orelsan adresse une dédicace aux pompiers après s’être fait vacciner. Le rappeur s’est fait vacciner à Caen au parc des expositions. Les sapeurs-pompiers en charge du centre ont reçu un mot de remerciement dédicacé de la part du trentenaire. Le SDIS 14 s’est empressé de partager cette dédicace sur le réseau social Twitter.

8h25. Le recrutement, principal frein à la reprise de la croissance, selon le gouverneur de la Banque de France. Selon François Villeroy de Galhau sur Franceinfo, les difficultés de recrutement des entreprises actuellement en France constituent la principale menace à la reprise économique en France. « Les entreprises que nous interrogeons déclarent à la Banque de France qu’il y a 44% d’entre elles qui ont déjà des difficultés de recrutement, alors qu’on est au tout début de cette reprise », a-t-il précisé.

8h15. Des adolescents en séjour linguistique toujours bloqués à Malte. Des adolescents français venus pour un séjour linguistique à Malte ont été placé en quarantaine. Ces adolescents restent bloqués sur l’île malgré des tests PCR négatifs.

8 heures. Les grandes lignes de l’avant-projet de loi sur l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale. Le 19 juillet, ce projet sera sur la table du Conseil des ministres, avant un examen rapide à l’Assemblée. Retrouvez notre article avec les mesures présentées.

7h35. 430 000 nouveaux rendez-vous pour se faire vacciner ont été pris sur Doctolib mercredi 14 juillet. Particularité : pour 60% d’entre eux, le jour de l’injection est prévu dans deux semaines minimum. Depuis les annonces d’Emmanuel Macron, plus de 2,6 millions rendez-vous ont été pris en trois jours.

7h20. Après un rebond début 2021, la croissance de la Chine s’essouffle. En raison des nombreuses incertitudes, la Chine a vu sa croissance s’essouffler au deuxième trimestre (+7,9% sur un an), alors que la consommation intérieure tarde à se remettre de l’épidémie et que le virus menace toujours l’économie mondiale. Si les exportations ont été la clef de la reprise en début d’année, la demande de l’étranger en produits électroniques (pour le télétravail) et pharmaceutiques semble se tasser.

7h15. Les pays de l’OPEP sur le point de trouver un accord pour augmenter la production de pétrole. Les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite se seraient entendus sur une hausse des quotas de production. L’accord devait définir à quel rythme les pays pétroliers allaient progressivement rouvrir les vannes, après avoir drastiquement réduit leur production l’an dernier face au krach provoqué par la pandémie. L’idée était de faire augmenter la production de l’Opep et de ses alliés de 2 millions de barils quotidiens d’ici à décembre, soit une hausse d’environ 2 % de l’offre mondiale. La progression serait de 400 000 barils par mois à partir du 1er août.

7 heures. Melbourne en Australie reconfine. Des mesures de confinement vont être rétablies à partir de minuit vendredi à Melbourne où l’épidémie s’aggrave, selon la chaîne de télévision australienne ABC. Toutefois, les autorités n’ont pas encore fixé la durée de ce confinement.

6h50. Foyer de Covid-19 dans l’hôtel des judokas brésiliens au Japon. Au moins huit membres du personnel d’un hôtel japonais hébergeant l’équipe olympique de judo du Brésil ont été testés positifs au coronavirus. S’agissant de l’équipe brésilienne, composée d’une trentaine de personnes, les tests sur le personnel de leur hôtel de Hamamatsu (centre du Japon) avaient été effectués avant l’arrivée samedi dernier de ces participants aux JO de Tokyo (23 juillet-8 août), ont précisé des responsables sanitaires et sportifs locaux. Aucune des personnes infectées n’a été en contact avec les Brésiliens, ont assuré les mêmes autorités. Ailleurs au Japon, à Munakata (sud-ouest du pays), un membre du personnel de l’équipe olympique russe de rugby à sept a été hospitalisé après avoir été testé positif, a confirmé un responsable de la municipalité. Le reste du groupe est désormais confiné dans l’hôtel. En cas de tests négatifs, l’équipe pourra reprendre l’entraînement dès vendredi, toujours selon la même source.

6h40. Après Phuket, trois autres îles en Thaïlande rouvrent aux voyageurs internationaux. Après l’île de Phuket, la Thaïlande a rouvert aux voyageurs internationaux vaccinés trois autres de ses îles paradisiaques. Le tourisme représente pratiquement un cinquième du revenu national de la Thaïlande et 40 millions de visiteurs s’étaient rendus dans le pays avant la crise en 2019. Après l’île de Phuket début juillet, les touristes peuvent se rendre désormais à Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao dans le golfe de Thaïlande. Les arrivants devront toutefois rester dans leur hôtel à Koh Samui les trois premiers jours avant de pouvoir explorer l’île et se rendre sur les deux autres îles à partir de la deuxième semaine, s’ils ont été testés négatifs.

6h25. – L’Argentine franchit la barre des 100 000 morts. Le nombre de décès dans le pays de 45 millions d’habitants est de 100 250 pour plus de 4,7 millions de cas déclarés, selon le dernier bulletin des autorités sanitaires.

6h15. L’ONU sonne l’alarme sur les autres vaccinations des enfants. L’ONU a sonné l’alarme sur un risque de « catastrophe absolue » si le dangereux retard pris dans la vaccination des enfants à cause de la pandémie de Covid-19 n’est pas rattrapé et si les restrictions sanitaires sont levées trop vite. En 2020, 23 millions d’enfants sont passés à travers les mailles du filet et n’ont pas reçu les trois doses du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche ou DTP3, qui sert de mesure de référence, selon les chiffres publiés par l’OMS et l’Unicef. Des enfants non protégés et une levée trop rapide des restrictions sanitaires contre le Covid (qui protégeaient aussi en partie de certaines maladies infantiles) font déjà sentir leurs effets, avec par exemple des éruptions de rougeole au Pakistan, selon l’OMS.

6h05. L’Indonésie, nouvel épicentre en Asie pour le virus. L’Indonésie a annoncé le chiffre record de 54 000 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures. Le pays est devenu le nouvel épicentre de la circulation du virus en Asie, en dépassant l’Inde.

6 heures. Bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre toutes les informations sur l’évolution de la pandémie.

Leave a Reply