DIRECT. Covid-19 : un conseil de défense sanitaire aura lieu vendredi pour examiner d’éventuelles “mesures … – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

18h24 : Et pendant ce temps, outre-Manche, le Royaume-Uni a enregistré un record de 78 610 nouveaux cas de contamination au Covid-19 aujourd’hui, signale la BBC. Le précédent record – un peu plus de 68 000 cas – datait de janvier dernier, alors que le pays était confiné.

18h27 : L’Elysée confirme la tenue d’un conseil de défense sanitaire vendredi après-midi. Il pourrait déboucher sur de nouvelles mesures pour accélérer la campagne vaccinale, renforcer des contrôles aux frontières et mettre en place des recommandations pour les fêtes de famille.

18h05 : On rembobine l’actualité de l’après-midi :

• Les départs en vacances s’annoncent agités dans le Sud-Est. Seul un TGV sur deux circulera sur cet axe, vendredi, en raison d’un mouvement de grève, annonce la direction.

• Un conseil de défense sanitaire aura lieu, vendredi, pour examiner d’éventuelles “mesures complémentaires” face notamment au variant Omicron, a annoncé Olivier Véran.

• Le Conseil a rejeté le recours contre le nouveau calcul de l’allocation chômage, entré en vigueur le 1er octobre et contesté par les syndicats. “Le contentieux est clos”, déplore la CGT.

• Un an jour pour jour après la disparition de Delphine Jubillar, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar a été placée en garde à vue pour “complicité de recel de cadavre”.

17h15 : Une source gouvernementale confirme à franceinfo qu’un nouveau conseil de défense sanitaire se tiendra, après-demain, à l’Elysée.

16h41 : @at : Le prochain conseil de défense sanitaire aura lieu “vraisemblablement vendredi”, a fait savoir Olivier Véran (et ce “vraisemblablement” m’avait échappé, je m’empresse donc de le préciser dans le message où j’en faisais mention). Merci pour votre vigilance.

16h41 : “probablement” a dit Olivier Véran donc pas sûr pour vendredi

16h30 : “Dans la situation actuelle, la vaccination seule ne nous permettra pas d’empêcher l’impact du variant Omicron, car il n’y a pas le temps pour combler les déficits de vaccination toujours existants.”

L’ECDC juge “urgent” de lancer une “action forte” face à Omicron en Europe, sans se contenter d’intensifier la vaccination.

16h25 : Relevant à “très élevée” son évaluation des risques du variant Omicron, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies recommande notamment le retour au télétravail et une prudence accrue lors des célébrations et voyages de fin d’année.

16h24 : L’agence européenne chargée des épidémies appelle à une “réintroduction rapide et à un renforcement” des restrictions en vigueur sur le continent pour faire face à la progression rapide du variant Omicron.

16h18 : Pour inciter les détenteurs de faux pass sanitaires à “se mettre en règle”, Olivier Véran dit plancher avec le ministère de la Justice à “un système de repentis” pour leur éviter toute poursuite judiciaire. “L’urgence est sanitaire”, juge-t-il.

16h12 : La situation actuelle en France et “la menace d’Omicron” nécessitent, “en anticipation”, de “prendre des mesures pour empêcher la diffusion” du nouveau variant, insiste le ministre.

16h08 : “Les prochains jours et les prochaines semaines seront déterminantes.”

Si le nombre de contaminations ne recule pas, ce “plateau élevé” mettra les hôpitaux sous tension “même au-delà des fêtes de fin d’année”, prévient Olivier Véran. Cela “pourrait nécessiter, par anticipation, de prendre des mesures pour accélérer le freinage du virus”.

16h46 : Un nouveau conseil de défense sanitaire aura lieu “vraisemblablement vendredi” pour examiner d’éventuelles “mesures complémentaires”, annonce le ministre de la Santé

16h01 : Selon Olivier Véran, les patients non vaccinés admis en réanimation s’opposent parfois aux soins, car “ils n’ont pas confiance en le médecin”. Certains nient souffrir du Covid-19 et continuent d’estimer qu’ils ont “fait le bon choix” en ne se faisant pas vacciner.

15h56 : Confirmant “une forme de pic” épidémique, le ministre de la Santé souligne que l’accélération du nombre de cas chaque semaine, qui était de 60% à la fin du mois dernier, a “presque” cessé. “Ca stagne, mais ça ne baisse pas”, résume-t-il.

15h49 : “La cinquième vague est probablement la plus forte que nous ayons connue depuis le début de la pandémie.”

Devant les députés, le ministre évoque une “vague longue, qui “frappe tout le pays sans distinction, avec le taux d’incidence le plus élevé” jamais atteint, dépassant 500 cas pour 100 000 habitants.

15h44 : En ce jour d’ouverture de la vaccination aux enfants souffrant de comorbidités ou vivant avec une personne immunodéprimée, 20 000 mineurs de moins de 12 ans ont déjà reçu une injection, annonce Olivier Véran.

15h41 : Quand les premiers pass sanitaires seront-ils désactivés faute de dose de rappel ? Nous avons fixé une règle de tolérance, avec une application progressive”, glisse le ministre de la Santé, sans plus de détails.

15h38 : Selon Olivier Véran, le chiffre de 400 000 personnes risquant de voir leur pass sanitaire suspendu ces prochaines heures ne tenait pas compte des doses de rappel injectées hier et aujourd’hui “à la dernière minute”, ni des personnes ayant contracté le virus depuis leur deuxième dose.

15h37 : Combien de personnes de plus de 65 ans verront leur pass sanitaire suspendu faute de dose de rappel d’ici ce soir ? A l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce que le chiffre sera “bien plus faible” que les 400 000 avancés hier.

14h07 : Voici les titres de ce mercredi après-midi :

• Un an jour pour jour après la disparition de Delphine Jubillar, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar a été placée en garde à vue pour “complicité de recel de cadavre”.

• Magistrats, avocats et greffiers se sont rassemblés devant les tribunaux pour réclamer des moyens “bien plus ambitieux” pour la justice. Une délégation sera reçue, à 19 heures, à Bercy.

• Le régulateur européen a approuvé l’utilisation du vaccin Janssen pour les doses de rappel, aussi bien après des doses Janssen que Pfizer ou Moderna.

• Y aura-t-il des trains à Noël ? Les négociations visant à éviter les grèves annoncées pour les vacances pourraient aboutir dès cet après-midi, selon le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou.

13h42 : Le maire de Fontainebleau (Seine-et-Marne) annonce qu’une plainte va être déposée après que des inscriptions hostiles aux vaccins ont été découvertes sur sa commune, notamment à proximité du centre de vaccination.

13h06 : Dans son feu vert au rappel avec le vaccin Janssen, l’Agence européenne des médicaments recommande que cette dose puisse être administrée aux bénéficiaires d’une première dose Janssen mais aussi aux bénéficiaires de deux doses Pfizer ou Moderna. Voici le communiqué (en anglais).

13h02 : @Swann : Vous avez raison de souligner la disparition progressive du vaccin Janssen en France, car aucune dose n’a été livrée dans le pays depuis fin septembre. Au total, environ un million de personnes ont reçu une première injection avec ce vaccin (et il leur est déjà possible de recevoir un rappel Pfizer ou Moderna).

12h59 : @Swann : Attention, cette deuxième dose a été approuvée par le régulateur européen mais pas encore par les autorités françaises. A ce stade, le vaccin Janssen reste réservé (en première dose) aux personnes de 55 ans et plus. On ne sait pas quel sort sera réservé à la dose de rappel.

13h14 : Ayant été vaccinée avec Janssen, je ne veux pas des vaccins à ARN messager. Comment recevoir la deuxième dose Janssen, maintenant que c’est autorisé, alors que la France n’en a plus en stock ? Même mon médecin ne sait où s’adresser : il m’a dit “Janssen n’existe plus”. Merci pour votre retour.

12h55 : @Joker : Le pic qui a été évoqué jusqu’ici est le pic épidémique, c’est-à-dire le pic du nombre de nouveaux cas enregistrés chaque jour. Le pic hospitalier arrive toujours en différé, du fait du temps qui sépare une contamination et l’apparition de symptômes graves (et donc une hospitalisation).

12h57 : Et ces mêmes personnes nous disent dernièrement que le pic de la cinquième vague est atteint 🙂

12h46 : “La pression va continuer à s’accentuer à l’hôpital dans les prochaines semaines”, prévient Gabriel Attal. Le nombre de patients en réanimation devrait atteindre les 4 000 “autour des fêtes”, contre près de 2 800 hier (et 6 000 en avril dernier).

12h43 : “Nous avons battu hier pour la deuxième journée consécutive le record du plus haut taux d’incidence mesuré dans notre pays.”

A la sortie du Conseil des ministres, Gabriel Attal souligne que le taux d’incidencedépasse les 500 depuis deux jours en France. Vous pouvez suivre sa prise de parole dans notre direct.

12h00 : Voici le point sur l’actualité à la mi-journée :

• Y aura-t-il des trains à Noël ? Auditionné par la commission de l’aménagement du territoire du Sénat, Jean-Pierre Farandou a espéré que les négociations avec les syndicats aboutissent d’ici le début d’après-midi, sur fond d’appels à la grève pour réclamer notamment des hausses de salaires.

• Magistrats, avocats et greffiers sont appelés à se rassembler aujourd’hui devant les tribunaux pour réclamer des moyens “dignes” pour la justice, trois semaines après une tribune dénonçant la souffrance au travail et une perte de sens.

• Emmanuel Macron se livre ce soir à un grand entretien télévisé diffusé sur TF1. Voici comment son temps de parole sera décompté.

• La ville de Berlin, la Grèce ou encore l’Espagne et la Hongrie débutent aujourd’hui des campagnes de vaccination contre le Covid-19 des enfants de moins de 12 ans, une tranche d’âge parmi les plus exposées aux contaminations actuelles. En France, seuls les enfants atteints de comorbidités sont concernés.

11h56 : Au niveau national, les autorités sanitaires “peuvent émettre des recommandations officielles sur l’utilisation de doses de rappel”, soit après une dose de Janssen, soit après deux doses de vaccins à ARN messager, “en tenant compte de la situation épidémiologique locale, de la disponibilité des vaccins, de l’efficacité émergente et des données de sécurité limitées pour la dose de rappel”, continue l’Agence européenne du médicament.

11h56 : Le comité chargé des médicaments a conclu qu’une dose de rappel du vaccin Janssen “peut être envisagée au moins deux mois après la première dose chez les personnes âgées de 18 ans et plus”, indique le communiqué de l’Agence européenne du médicament.

11h51 : Le vaccin Janssen peut être utilisé pour la dose de rappel contre le Covid-19, annonce l’Agence européenne du médicament.

10h23 : Vu l’actuelle rapide progression des cas, “la science nous dit que nous devons nous attendre à ce que Omicron soit déjà le nouveau variant dominant en Europe à la mi-janvier”, a déclaré Ursula von der Leyen au Parlement européen à Strasbourg. La présidente de la Commission européenne a toutefois assuré que l’UE disposait de suffisamment de vaccins pour l’ensemble de sa population.

10h12 : Omicron pourrait devenir majoritaire parmi les infections de Covid-19 en Europe d’ici la mi-janvier, prévient la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

09h31 : Nouveau retard pour Sanofi. Le laboratoire français prévoit désormais de publier les résultats finaux de son essai clinique sur son vaccin contre le Covid-19 durant le premier trimestre 2022, alors qu’ils étaient initialement attendus fin 2021.

10h09 : Bonjour , et merci pour votre gentil message. Non, les autotests ne seront pas valables pour rentrer en Italie à partir de demain et jusqu’à la fin du mois de janvier. Je me permets de vous renvoyer vers notre article ou le site du ministère des Affaires étrangères.

10h09 : Bonjour, encore merci pour votre super boulot. Savez-vous si les autotests sont valables pour rentrer en Italie ?

10h08 : Neuf heures, voici le point sur l’actualité :

• Y aura-t-il des trains à Noël ? Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a déclaré ce matin espérer une fin de conflit à la SNCF “d’ici à la fin de la journée”, sur fond d’appels à la grève pour réclamer notamment des hausses de salaires.

• Magistrats, avocats et greffiers sont appelés à se rassembler aujourd’hui devant les tribunaux pour réclamer des moyens “dignes” pour la justice, trois semaines après une tribune dénonçant la souffrance au travail et une perte de sens.

• Emmanuel Macron se livre ce soir à un grand entretien télévisé diffusé sur TF1. Voici comment son temps de parole sera décompté.

• La ville de Berlin, la Grèce ou encore l’Espagne et la Hongrie débutent aujourd’hui des campagnes de vaccination contre le Covid-19 des enfants de moins de 12 ans, une tranche d’âge parmi les plus exposées aux contaminations actuelles. En France, seuls les enfants atteints de comorbidités sont concernés.

<

p id=”lmsg-61b99afd5ff4e97cc199ea2b” class=”message custom”>08h36 : “Il y a une question logistique très importante, il faut qu’il y ait des pédiatres qui soient disponibles, qui puissent expliquer aux parents et aux enfants la vaccination.

La vaccination des 5-11 ans atteints de comorbidités commence aujourd’hui. “La question logistique n’est pas encore réglée et c’est le défi important”, développe sur franceinfo le professeur François Angoulvant, pédiatre à l’hôpital Robert-Debré.

08h28 : Bonjour @Ariane. Nous l’indiquions plus tôt : l’Italie a effectivement renforcé les restrictions d’entrée sur son territoire pour les fêtes. A partir de demain, les voyageurs vaccinés devront, en plus de leur certificat de vaccination, présenter le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 24 heures ou d’un test PCR de moins de 48 heures. Les non-vaccinés devront en faire de même, mais auront également besoin de respecter une quarantaine de cinq jours. En espérant vous avoir éclairé !

08h42 : Bonjour. De nouvelles mesures pour aller en Italie ? Test négatif même pour les vaccinés ? Merci si vous avez des infos !!

07h55 : Bonjour @Bérénice9229 ! Les dernières nouvelles datent d’hier matin, lorsque Gabriel Attal a indiqué sur franceinfo que “133 cas” avaient été détectés en France. Mais ce nombre pourrait être sous-estimé, car il ne prend en compte que les tests séquencés, c’est-à-dire formellement identifiés comme étant des cas d’Omicron. “Il faut se préparer” à son arrivée, “car les variants finissent toujours par s’imposer”, a déclaré hier matin le Premier ministre Jean Castex, au deuxième jour de son déplacement à Marseille, interrogé sur France Bleu Provence sur la cinquième vague de Covid-19.

07h09 : Bonjour. Quelle est la situation en France concernant le variant Omicron ?

07h53 : Changement également en Italie, où les voyageurs vaccinés en provenance de France devront à partir de demain et jusqu’au 31 janvier présenter le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 24 heures ou d’un test PCR de moins de 48 heures en plus d’une preuve d’un schéma vaccinal complet. Les voyageurs non vaccinés devront en faire de même, mais devront en plus respecter une quarantaine de cinq jours. Plus d’informations par ici.

Leave a Reply