DIRECT. Covid-19 : premières vaccinations attendues au Royaume-Uni et en Russie, record d’hospitalisations … – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

22h42 : Directrice du bureau de Paris du think tank European Council on Foreign Relations (ECFR), Tara Varma a récemment écrit un article sur la solidarité européenne à l’heure de la pandémie de Covid-19. Elle estime qu’“un accord européen est encore possible” sur la question des domaines skiables pendant les fêtes de fin d’année. Voici son interview avec nos collègues de francetv sport.

22h35 : L’un des projets de vaccins contre le Covid-19, celui de Moderna, a produit des anticorps persistant 90 jours après la vaccination, d’après l’étude de 34 participants du début des essais cliniques, publiée aujourd’hui dans la revue médicale New England Journal of Medicine (en anglais). Plus d’explications dans notre article.

L'autorisation du vaccin Moderna contre le Covid-19 est à l'étude dans plusieurs pays actuellement. (JOEL SAGET / AFP)

(JOEL SAGET / AFP)

22h28 : Romain Gizolme, directeur de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA), réagit auprès de franceinfo après la présentation de la stratégie française de vaccination contre le Covid-19. Il salue des “principes” qui “semblent aller dans le bon sens”, mais une mise en oeuvre “qui semble mal engagée”. Le directeur de l’AD-PA aimerait notamment que les personnes âgées suivies à domicile fassent partie des publics prioritaires.

Une résidente d'un Ehpad à Saint-Maur-des-Fossés, près de Paris, le 7 juin 2020. Photo d'illustration. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

(ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

22h23 : En Californie, les rassemblements et activités non-essentielles vont être interdites dans les zones de l’Etat où les services de soins intensifs sont pleins à plus de 85%, a annoncé aujourd’hui le gouverneur. Les restaurants ne pourront proposer que des plats à emporter et les commerces de détail seront limités à 20% de leur capacité d’accueil, a-t-il précisé.

22h21 : Mauvaise nouvelle pour les Québécois. Le Premier ministre, François Legault, a annoncé que les rassemblements de dix personnes maximum à Noël, jusqu’à présent permis, seraient interdits du fait de l’évolution de la situation sanitaire. “Quand on regarde la situation, on est obligés de se rendre à l’évidence : ce n’est pas réaliste de penser qu’on va réussir à réduire la progression du virus de façon satisfaisante d’ici Noël”, a-t-il justifié lors d’une conférence de presse.

22h31 : Bonsoir @Tan, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a expliqué ce soir que les autorités manquaient de suffisamment d’informations pour établir que les candidats vaccins empêchaient totalement la transmission du coronavirus. A ce stade, rappelle-t-il, nous savons surtout que ces projets de vaccins permettent d’éviter le développement de formes graves du Covid-19.

22h13 : M.Véran nous dit qu’être vacciné cela veut dire éviter une forme grave de la maladie. Je ne comprends pas : le vaccin n-‘est-il pas prévu pour éviter d’être malade tout court?

23h45 : La pandémie de Covid-19 a fait plus d’1,5 million de morts à travers le monde, selon un décompte de l’AFP publié ce soir à partir des bilans officiels. Près de 65 millions de cas ont également été recensés par l’agence de presse dans le monde.

21h46 : Le gouvernement a présenté ce soir la stratégie française de vaccination contre le Covid-19, lors d’une conférence de presse. Vaccins ARN, virus modifiés ou recombinants, protéines recombinantes… Quels sont les avantages et les inconvénients des projets de vaccins à l’heure actuelle ? Eléments de réponse avec France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

21h30 : @EtAujourd’hui? : le nombre total de personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19 continue de reculer, avec 26 675 patients contre 26 986 hier. On recense également 3 415 patients en réanimation, contre 3 478 il y a 24 heures.

21h27 : Bonsoir @EtAujourd’hui?, l’actualité est dense ce soir d’où mon retard, mais les voici : la France enregistre ce soir 12 696 nouveaux cas d’infection au Covid-19 en 24 heures, ainsi que 326 nouveaux décès à l’hôpital, contre 312 hier. Le nombre d’admissions à l’hôpital pour une infection au Covid-19 augmente légèrement aujourd’hui, avec 1 450 nouveaux patients contre 1 253 hier (mais 1 572 mardi). Dans les services de réanimation, on recense 184 nouvelles admissions en 24 heures, contre 161 hier et 234 mardi.

21h26 : Bonsoir FI, pas de chiffre Covid aujourd’hui ?

21h18 : Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a également indiqué que les déplacements entre régions seraient interdits en Italie entre le 21 décembre et le 6 janvier. Les 25 et 26 décembre ainsi que le 1er janvier, les Italiens n’auront en parallèle pas la possibilité de rejoindre une autre commune.

21h16 : Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a annoncé ce soir que tout ressortissant étranger souhaitant venir en Italie entre le 21 décembre et le 6 janvier prochain devrait observer une quarantaine de dix jours, indique le correspondant de France Télévisions en Italie, Alban Mikoczy.

21h12 : Un triste record en Italie. Le pays a recensé 993 décès liés au Covid-19 ces dernières 24 heures, soit davantage que le record de 969 morts datant du 27 mars, selon un dernier bilan des autorités. Le nombre de cas positifs en Italie (759 982) a toutefois reculé en 24 heures, une baisse continue depuis la fin du mois de novembre.

20h34 : Après la présentation de la stratégie française de vaccination contre le Covid-19, Philippe Juvin, chef des urgences à l’hôpital Georges Pompidou à Paris, se dit “surpris par la faiblesse des chiffres, pas si différents que ceux pour la vaccination contre la grippe”. Interrogé par franceinfo, il estime que la couverture vaccinale envisagée sera “insuffisante pour le Covid”, et qu’il faut aller “bien au-delà” des seniors.

Philippe Juvin, chef des urgences à l'hôpital Pompidou et maire LR de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine). (THOMAS SAMSON / AFP)

(THOMAS SAMSON / AFP)

20h29 : Faute de salon physique cette année, le Salon du livre jeunesse de Montreuil a voulu maintenir les rencontres avec les auteurs, un des piliers de cette fête annuelle de la littérature jeunesse. Les écrivains se sont donc rendus dans les classes, à la rencontre des élèves.

20h25 : #ONVOUSREPOND @laurent : C’est l’un des mystères qui restent à élucider. “On ne sait pas, reconnaissait l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, fin novembre, sur BFMTV. La réponse immunitaire a l’air robuste et, par analogie avec d’autres vaccins, on peut penser que la protection va durer un an. L’idéal, ce serait qu’on se retrouve dans le cas du vaccin contre la grippe, qu’il faut répéter régulièrement.

20h25 : Bonsoir, je me pose la question de savoir si le vaccin est à renouveler ou permanent ? Devra t’on se faire vacciner chaque année ?

20h13 : @Mitch : Dans les trois phases 😉 Les professionnels de santé à risques travaillant dans les Ehpad pourront l’être dès la phase 1. Ceux âgés de plus de 50 ans ou ayant des comorbidités seront concernés par la phase 2. Les autres devront attendre la phase 3.

20h13 : Savez vous dans quelle phase seront vaccinés les professionnels de santé ?

• Etape 1 dès janvier
• Etape 2 “entre février et mars”
• Etape 3, “au printemps”, les autres tranches de la population
Suivez notre live 👇https://t.co/qUF4iAh7M2 https://t.co/6ORwl7FAOY

19h59 : #ONVOUSREPOND @Sylvie : En effet, votre profil correspond à la troisième phase dite “grand public”, qui concernera, dans l’ordre, “les personnes âgées de 50 à 64 ans, les professionnels des secteurs essentiels au fonctionnement du pays en période épidémique, les personnes vulnérables et précaires et les personnes qui les prennent en charge, les personnes qui vivent dans des hébergements confinés ou des lieux clos, et enfin le reste de la population majeure”, selon Olivier Véran.

19h59 : #ONVOUSREPOND Bonsoir, pouvez vous me confirmer qu’ayant moins de 60 ans mais immunodéprimée je suis concernée par la phase 3 de la vaccination soit pour le moment au printemps ?

19h57 : Un milliard d’euros. Voici la perte de recettes estimée par Ile-de-France Mobilités pour l’année prochaine, du fait de l’épidémie de Covid-19. Cette perte s’ajoute aux 2,24 milliards de 2020, indique à l’AFP la présidente de l’autorité régionale des transports, Valérie Pécresse. Une estimation calculée sans la prise en compte d’une éventuelle troisième vague de l’épidémie.

19h54 : #ONVOUSREPOND @Lef : Jean Castex a affirmé tout à l’heure que le gouvernement avait déjà “budgété 1,5 milliard d’euros dans le budget de la Sécurité sociale pour 2021” pour cette campagne de vaccination gratuite. “Nous ne payerons à la fin que ce qui nous sera effectivement livré”, a-t-il souligné.

19h54 : #ONVOUSREPOND Quel est le coût de cette campagne de vaccination ? Combien vaut notre santé ?

19h54 : Il est bientôt 20 heures, faisons un nouveau point sur l’actualité de la journée :

Le gouvernement a présenté la stratégie française de vaccination contre le Covid-19 en France, lors d’une conférence de presse ce soir. De janvier à juin, voici les trois phases du plan de vaccination envisagé sur le gouvernement.

Pour les fêtes de fin d’année, le Premier ministre, Jean Castex, recommande une jauge de six adultes, sans compter les enfants”.

Emmanuel Macron va prononcer dans quelques minutes une allocution télévisée pour rendre hommage à Valéry Giscard d’Estaing, mort hier à l’âge de 94 ans des suites du Covid-19. Suivez son allocution dans notre direct.

• Claude Guéant a été mis en examen pour “association de malfaiteurs” dans l’enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a annoncé le Parquet national financier.

19h39 : Il est intervenu ce soir lors de la conférence de presse du gouvernement : l’immunologue Alain Fischer a été désigné par l’exécutif pour mener cette campagne de vaccination contre le Covid-19. Voici notre article pour en savoir plus sur son parcours.

L'immunologiste Alain Fischer lors d'une conférence de presse du gouvernement sur la stratégie de vaccination contre le Covid-19, le 3 décembre 2020, à Paris. (BENOIT TESSIER / AFP)

(BENOIT TESSIER / AFP)

19h36 : Jean Castex va-t-il se faire vacciner ? Je ne figure pas dans les publics prioritaires”, répond le Premier ministre, âgé de 55 ans, qui entend “suivre notre stratégie vaccinale” plutôt que chercher à “montrer l’exemple” en se faisant vite vacciner.

19h36 : Le gouvernement a détaillé, lors de cette conférence de presse, les trois phases de la campagne de vaccination contre le Covid-19. Voici ses explications à ce sujet :

(FRANCEINFO)

19h26 : A la demande de professionnels de santé, des campagnes de tests à grande échelle vont être mises en place dans trois métropoles françaises pour prévenir une troisième vague épidémique. Nous répondons à quatre questions sur ces opérations menées à Lille, au Havre et à Saint-Etienne.

19h21 : L’immunologue Alain Fischer a été nommé à la tête du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, qui sera composé de quatre comités, dont un comité citoyen.

19h26 : Vous avez manqué la conférence de presse du gouvernement ? Voici un rapide résumé :

• Il est recommandé de respecter une jauge de six adultes maximum à table lors des fêtes.

• La vaccination en trois étapes débutera en janvier pour un million de personnes dans les Ehpad, avant d’être étendue en février et mars aux autres personnes les plus vulnérables, puis au printemps au reste de la population.

• La France disposera d’un potentiel de 200 millions de doses permettant de vacciner théoriquement jusqu’à 100 millions de personnes, afin de garantir une marge de sécurité.

• L’immunologue Alain Fischer a été désigné pour piloter la campagne de vaccination en France.

19h27 : Le Premier ministre, Jean Castex, est interrogé sur la fermeture des domaines skiables pendant les fêtes de fin d’année, du fait de l’épidémie de Covid-19. “Je leur ai fixé une nouvelle clause de rendez-vous le 11 décembre”, explique le chef du gouvernement, tout en ajoutant que sa position sur le sujet “n’a pas évolué”. “C’est une mesure préventive”, justifie-t-il, évoquant sa crainte de rassemblements importants en intérieur.

19h15 : Depuis le début de la pandémie, le Covid-19 soulève de nombreuses questions autour de la contamination et de la contagiosité des enfants. Jugés moins à risque, ils ne sont pas concernés par la future campagne de vaccination. On vous explique pourquoi.

19h11 : “Oui on va garder le masque, oui on va garder les gestes barrières pendant plusieurs mois”, prévient le ministre de la Santé Olivier Véran. “A ce stade, nous n’avons pas assez d’informations” sur la capacité des candidats vaccins d’empêcher la transmission du virus. Le ministre rappelle qu’à ce stade, les autorités savent que ces projets de vaccins permettent d’éviter les formes graves de la maladie.

19h10 : Agnès Pannier-Runacher répond à une question sur de nouveaux candidats vaccins, potentiellement plus prometteurs que ceux pré-sélectionnés pour la campagne de vaccination contre le Covid-19. La ministre chargée de l’Industrie évoque la possibilité d’“ajuster” le choix des candidats vaccins “à chaque moment”, selon les avis présentés sur ces projets de vaccins. Elle rappelle aussi qu’à ce stade, “c’est une pré-réservation de doses : s’il n’y a pas d’autorisation de mise sur le marché, il n’y a pas d’achats”.

19h04 : Voici les grands objectifs et principes exposés par le ministre de la Santé concernant cette vaccination.

19h18 : Voici les principales précisions apportées par Olivier Véran :

• La campagne de vaccination respectera “le libre choix des patients, la gratuité des vaccins et la sécurité”.

• Les Ehpad seront les premiers lieux de vaccination dès janvier, avant un élargissement progressif aux personnes de plus de 75 ans, puis les plus de 65 ans, puis les professionnels de santé fragiles “entre février et mars”.

• Les premières personnes vaccinées bénéficieront d’une consultation avant toute vaccination.

19h01 : Ce sera une arme nouvelle qui va s’ajouter à nos autres outils mais qui ne saurait les remplacer.”

Le Premier ministre, Jean Castex, rappelle que la campagne de vaccination ne remplacera pas les outils actuels de lutte contre l’épidémie de Covid-19, tels que le respect des gestes barrières ou la stratégie du “tester, tracer, isoler”.

19h24 : Un conseil d’orientation de la stratégie vaccinale sera créé auprès du ministère des Solidarités et de la Santé, annonce le Premier ministre Jean Castex. Il inclura des experts scientifiques, un comité d’élus locaux, départementaux et régionaux, des associations de patients ou encore un comité citoyen, et sera dirigé par le médecin spécialiste en immunologie Alain Fischer.

18h58 : Olivier Véran évoque la logistique qui permettra les premières vaccinations dès le mois prochain, en lien avec les pharmacies référentes des Ehpad et les établissements hospitaliers.

18h57 : Nous porterons une attention de chaque instant à ce que vous disposiez du même niveau d’information que nous.”

18h55 : Après la première injection, il faudra attendre 21 jours avant la deuxième. Les patients vaccinés bénéficieront ensuite d’un suivi médical, précise Olivier Véran.

18h52 : Un peu plus tôt, Jean Castex avait déjà détaillé ces trois étapes de la campagne de vaccination. Voici l’extrait en question.

18h53 : Le vaccin Pfizer/BioNTech arrivera en premier, déclare Olivier Véran. Il sera distribué en premier dans les établissements accueillant des personnes âgées tels que les Ehpad. 10 000 établissements devront être livrés.

18h51 : Olivier Véran détaille les trois étapes prévues pour la vaccination des Français – susceptibles d’évoluer en fonction des autorisations de mise sur le marché et des livraisons. Résumé en images.

• Etape 1 dès janvier :

• Etape 2 “entre février et mars” :

• Etape 3, “au printemps”, les autres tranches de la population.

<

p id=”lmsg-5fc9251b8256bf87c1bbbd59″ class=”message avatar”>18h52 : Voici les différents publics prioritaires pour la campagne de vaccination :

• Priorité 1 : les personnes âgées résidant dans les établissements comme les Ehpad et les professionnels de ces établissements lorsqu’ils présentent une vulnérabilité liée à leur âge ou à leur état de santé (comorbidités).

• Priorité 2 : les personnes âgées de plus de 75 ans, puis les personnes âgées de plus de 65 ans, et les professionnels de santé et médico-sociaux âgés de 50 ans et plus ou vulnérables.

• La troisième phase correspondra à la campagne “grand public” de vaccination : les personnes âgées de 50 à 64 ans, les professionnels de secteurs essentiels, les personnes vulnérables et précaires et les personnes qui les prennent en charge, les personnes vivant dans des lieux confinés, clos.

18h47 : Les recommandations de la Haute autorité de santé constituent le fondement de notre feuille de route pour les prochaines semaines”, déclare le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Leave a Reply