DIRECT. Covid-19 : Poutine refuse la vaccination obligatoire malgré un nouveau record de morts en Russie – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel

  • La moitié de la population française a reçu au moins une dose de vaccin.
  • Le nouveau protocole en entreprise recommande au moins deux jours de télétravail et autorise à ne pas porter le masque à condition d’être à deux mètres au moins d’un collègue.
  • Le dernier bilan en France fait état de 1250 personnes hospitalisées en soins critiques, 8946 au total. En 24 heures, 28 nouveaux décès et 2314 contaminations ont été comptabilisés.
  • Dans le monde, la pandémie a tué près de 4 millions de personnes.

> Les événements de la journée :

12h30. La rentrée littéraire retrouve son rythme de croisière avec 521 romans. La rentrée littéraire va retrouver son rythme habituel avec un total de 521 romans en librairie à partir de mi-août, selon un comptage du magazine Livres Hebdo. La rentrée de 2020, marquée par la crise sanitaire, avait vu une légère baisse, avec 511 titres, contre 524 en 2019. Pour autant, les éditeurs ont eu tendance à faire décroître cette immense masse de romans qui arrivent presque tous en même temps sur les étals. Parmi les livres très attendus, figurent celui d’Amélie Nothomb (« Premier sang », Albin Michel), de Christine Angot (« Voyage dans l’Est », Flammarion) et de Guillaume Musso (« L’Inconnue de la Seine », Calmann-Lévy).

12h25. Légère baisse du taux d’inflation annuel en zone euro. Après avoir atteint 2% en mai, la limite haute fixée par la BCE, l’inflation s’est légèrement repliée dans la zone euro en juin à 1,9%, selon Eurostat. Ces tensions sur les prix font craindre aux marchés financiers une remontée des taux d’intérêt. Mais la BCE et de nombreux experts jugent cette hausse de l’inflation « temporaire ». L’Estonie a enregistré le taux d’inflation annuel le plus élevé des 19 pays de la zone euro en juin à 3,7%, tandis que le Portugal a connu le taux le plus faible, l’indice des prix à la consommation ayant reculé de 0,6% dans ce pays.

12h15. Hausse de 2% des infections dans le monde, une première fois en neuf semaines. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, cette hausse est importante en Europe. En revanche, le nombre de nouveaux décès a atteint un plus bas depuis novembre. Plus de 2,6 millions de nouveaux cas ont été observés la semaine dernière. Après de nombreuses semaines de recul, l’Europe, confrontée au variant delta, a dû faire face à une augmentation de 10%. L’Afrique continue à subir une vague considérable, avec une augmentation d’environ 35%. En revanche, le continent américain, une partie de l’Asie et le Pacifique occidental ont pu s’appuyer sur une baisse, certes peu élevée. Côté nouveaux décès, la diminution a atteint 10% sur une semaine où près de 58 000 personnes ont succombé au coronavirus. Seule l’Afrique voit le nombre de ses victimes s’étendre largement.

12h10. Un navire avec seize marins malades dérouté vers le Havre. De nombreux pompiers et une équipe du Smur sont intervenus sur le port du Havre pour prendre en charge des marins atteints du Covid. A bord du Nord Sunda, battant pavillon singapourien et qui venait du Liberia, les seize marins ont été testés positifs. Selon Paris Normandie, le navire a été dérouté vers le port du Havre alors qu’il se trouvait au large de Guernesey. Sur les seize marins, cinq d’entre eux qui présentaient des symptômes plus importants ont été extraits du navire par les pompiers pour être hospitalisés. Les onze autres ont interdiction de mettre pied à terre.

12 heures. Cinquième ville confinée en Australie. Alice Springs, située dans l’immense et désertique arrière-pays australien, est confinée depuis ce mercredi. C’est la cinquième ville du pays à être à nouveau bouclée, après Sydney (sud-est), Brisbane (est), Perth (ouest) et Darwin (nord). Pour le moment, le confinement d’Alice Springs est déclaré pour trois jours.

11h50. Vladimir Poutine a reçu le vaccin russe. On savait que le président russe avait été vacciné contre le Covid-19, plus tôt dans l’année. Mais, contrairement à d’autres dirigeants, il n’avait pas réalisé son injection devant les caméras et n’avait pas dévoilé quel vaccin il avait reçu. Fin du mystère : selon Reuters, le Kremlin annonce que Vladimir Poutine a reçu deux doses de Spoutnik, le produit développé par un laboratoire russe.

11h40. Le Covid, moins sévère que prévu pour les finances locales. La crise sanitaire a moins affecté que prévu les finances des collectivités locales l’an dernier, indique un rapport de la Cour des comptes. Avec quelques nuances : les communes s’en sortent bien mieux que les départements et les régions. La crise a toutefois interrompu « plusieurs années de contexte favorable ».

11h35. Début du pass sanitaire. Dès ce jeudi, le pass sanitaire européen entrera en vigueur. Pour franchir les frontières européennes, il faudra donc montrer ce document qui contient des données liées soit à la vaccination, soit au dépistage.

11h25. Poutine contre la vaccination obligatoire. Malgré la hausse des contaminations – notamment liée à la progression du variant Delta – et un nombre record de morts, le président russe, Vladimir Poutine, redit son opposition à la vaccination obligatoire à l’échelle nationale. Pour l’heure, la ville de Moscou a rendu obligatoire la vaccination pour les salariés du secteur des services.

11h15. Tensions autour d’AstraZeneca en Australie. Mardi, le Premier ministre Australien a suggéré que chaque habitant, y compris ceux de moins de 40 ans, pouvait se rapprocher de son médecin généraliste pour demander une dose du vaccin AstraZeneca. Mais, ce mercredi matin, de nombreux gouverneurs d’Etats le contredisent frontalement. Les responsables du Queensland, de Victoria, de Nouvelle-Galles du Sud et d’Australie-Occidentale refusent que les moins de 40 ans reçoivent de l’AstraZeneca, rapporte The Guardian.

11 heures. La prévention de crise à revoir. Il faut « développer la culture de crise » de façon « interministérielle », et notamment la « gestion des stocks », estime le professeur Didier Pittet, président de la mission indépendante nationale sur l’évaluation de la gestion de la crise Covid-19 et sur l’anticipation des risques pandémiques, en audition au Sénat. Pour lui, « le numérique est un outil absolument clé » dans la lutte contre les pandémies, « il faut trouver les moyens d’ouvrir l’accès aux données ». Il constate par ailleurs que « tous les pays ont manqué d’anticipation, tous les pays avaient des plans pandémies et personne ne les a utilisés ».

10h50. La Russie toujours dans le dur. Pour le deuxième jour de suite, la Russie enregistre un record de nouveau décès. 669 personnes ont perdu la vie ces dernières 24 heures en raison du Covid-19 et surtout du variant Delta, selon les autorités. C’est plus que les 652 enregistrés hier et qui constituaient déjà un record.

10h35. Dans le détail, dans les Landes, les rassemblements restent limités à 10 personnes dans les espaces publics. La jauge à 65 % de la capacité est maintenue dans cinémas, salles spectacles, stades. Tout comme la jauge de 4 m2 dans les commerces, musées, bibliothèques. Et enfin, une jauge à 50 % reste en vigueur à l’intérieur des restaurants, bars et casinos. Toutes ces restrictions sont levées ailleurs.

10h30. La préfecture des Landes invite ses habitants à se faire vacciner et annonce la mise en place d’un bus dédié à la vaccination, qui se déplacera sur le littoral mais aussi dans les centres commerciaux. Dans le département, 56 % des habitants ont reçu une première dose, le chiffre passe aux alentours de 58 à 59 % en comptant les Landais qui ont reçu une dose ailleurs.

10h12. Restrictions maintenues dans les Landes. Le département des Landes va maintenir les dernières restrictions – notamment les jauges – au-delà du 30 juin et jusqu’au 6 juillet inclus, en raison de la présence du variant Delta dans des proportions supérieures au reste du pays. La situation sanitaire est, pour l’instant, stabilisée autour du seuil d’alerte des différents indicateurs, notamment les personnes en réanimation, assure la préfecture des Landes.

9h50. Le Covid-19 présent en Corée du Nord ? Le pays n’a jamais reconnu la présence du virus sur son territoire, mais le leader nord-coréen, Kim Jong Un, a limogé plusieurs hauts responsables, accusés d’avoir « causé un grave incident qui provoque une énorme crise pour la sécurité de la nation et de son peuple » lié à la pandémie de Covid-19. Cette information « signifie que la Corée du Nord a enregistré des cas », estime Ahn Chan-il, un transfuge nord-coréen devenu chercheur à l’Institut mondial pour les études nord-coréennes, basé à Séoul.

9h30. Avec la fin des restrictions, la consommation repart. La consommation des ménages en France est repartie en flèche en mai, avec une hausse de 10,4 % par rapport au mois précédent. Un phénomène lié à la réouverture des commerces le 19 mai. Les dépenses ont même presque retrouvé leur niveau d’avant la crise sanitaire. Les achats qui ont le plus repris sont ceux de l’habillement/textile.

9h05. Point vaccination des soignants. Arnaud Fontanet considère, RMC/BFMTV que les soignants qui ne sont pas vaccinés mettent en danger les personnes qu’ils sont censés soigner.

8h50. Le professeur Fontanet rappelle, sur BFMTV, qu’on peut s’appuyer sur ce qu’il se passe en Israël ou en Grande-Bretagne, où la vaccination est très avancée et où le variant Delta se diffuse. « Il y a une augmentation du nombre cas, maintenant il faut scruter l’augmentation des hospitalisations. S’il y a une hausse des hospitalisations en Grande-Bretagne, ça veut dire que le vaccin ne protège pas assez pour éviter mise en tension des hôpitaux », résume-t-il.

8h46. Attention à septembre. Comme Jean-François Delfraissy, Arnaud Fontanet met lui aussi en garde contre une possible nouvelle vague. Pour lui, on aura « une augmentation du nombre de cas à la rentrée » mais « on peut passer l’été tranquille ».

8h45. Avec deux doses de vaccins, « on est protégé à 95 % des formes graves avec le variant Delta », assure le professeur Arnaud Fontanet.

8h40. Arnaud Fontanet en dit plus sur le variant Delta. L’épidémiologiste et directeur de recherches à l’institut Pasteur rappelle sur BFMTV que le variant Delta représente 20 % des nouveaux cas, « il est à peu près 50 % plus transmissible que l’Alpha » et va « devenir prédominant dans les semaines qui viennent ». Ce variant est « probablement plus apte à faire des formes sévères », précise Arnaud Fontanet.

8h25. Jean-François Delfraissy rassure sur l’efficacité du vaccin. Il précise, sur France Inter, que les vaccins sont efficaces contre le variant Delta, y compris l’AstraZeneca, à condition de bien avoir les deux doses. Il invite à faire ses deux doses d’ici le mois de septembre.

8h20. Jean-François Delfraissy estime qu’il faut « envisager une obligation vaccinale » pour les soignants, particulièrement en Ehpad. « Beaucoup se joue dès maintenant » pour anticiper ce qui se passera en septembre.

8h10. Attention au retour de bâton. « On doit être réaliste et conscient », alerte Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique Covid-19, estimant que les chiffres de l’incidence très bas sont « faussement rassurants ». « On doit se souvenir de ce qui s’est passé l’été dernier » et de la « deuxième vague en septembre », met-il en garde sur France Inter, alertant sur les risques liés au variant Delta.

8 heures. Incidence encore en baisse en Allemagne. L’incidence continue de reculer en Allemagne. Selon le Robert Koch Institut, elle n’est plus que de 5,2. En 24 heures, 800 nouvelles contaminations ont eu lieu, environ trois fois moins qu’en France.

7h30. Pas de retour rapide à la normale dans le secteur du tourisme. Trois scénarios plus ou moins pessimistes sont présentés pour l’année 2021 concernant le secteur du tourisme. Le plus optimiste évoque une réduction des arrivées de touristes de… 63 % en moyenne. Selon l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT), les experts du secteur ne s’attendent pas à retrouver l’affluence habituelle avant 2023, « voire plus tard », les principaux obstacles étant les restrictions sur les voyages, la lenteur de l’endiguement du virus, la faible confiance des voyageurs et un environnement économique défavorable.

7h15. L’effondrement du tourisme pourrait coûter plus de 4000 milliards de dollars. C’est un total gigantesque. L’effondrement du tourisme international dû à la pandémie pourrait entraîner une perte de plus de 4000 milliards de dollars (environ 3330 milliards d’euros) pour le produit intérieur brut (PIB) mondial sur les années 2020 et 2021. C’est l’équivalent d’une fois et demie le PIB français, selon un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Ce rapport est présenté conjointement avec l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT). Le montant se répartirait à parts à peu près égales sur les deux années.

7 heures. Des quarantaines possibles pour des équipes entières aux Jeux olympiques. Les Jeux olympiques de Tokyo (Japon) s’apprêtent à commencer dans la crainte d’une diffusion du Covid-19. Le quotidien Yomiuri rapporte que l’ensemble d’une équipe pourra désormais être mise en quarantaine si un seul de ses membres est positif. De plus, les délégations pourraient être enjointes de manger en silence.

6h45. Le relais de la flamme olympique en partie à huis clos. Certaines parties du relais de la flamme olympique dans la ville hôte Tokyo (Japon) ne se dérouleront pas sur la voie publique en raison de craintes liées au Covid-19. Ce relais, qui commence à Tokyo le 9 juillet, aura lieu principalement sans public les huit premiers jours. La flamme fera son entrée dans le nouveau stade olympique de Tokyo le 23 juillet après avoir traversé les 47 départements du Japon.

6h30. Corée du Nord : des hauts responsables limogés après un « grave incident ». Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, a limogé plusieurs hauts responsables en raison d’un « grave incident » lié à la lutte contre la pandémie de Covid-19, annonce l’agence officielle KCNA. Ils ont « causé un grave incident qui provoque une énorme crise pour la sécurité de la nation et de son peuple », a déclaré Kim. Aucun détail n’a été fourni sur les personnes limogées et les faits précis reprochés. Jusqu’à présent, le régime nord-coréen a toujours soutenu que la pandémie de Covid-19 n’est pas arrivée sur son sol, ce dont doutent nombre d’experts.

6h15. Prudence avec le gel hydroalcoolique. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) rappelle qu’un gel hydroalcoolique doit contenir au moins 65 % d’alcool et être conforme à la norme EN14476. De plus, elle recommande d’utiliser des petits flacons plutôt que de grosses bouteilles avec bec verseur. « Les pompes sont moins hermétiques que les bouchons et l’alcool s’évapore donc plus facilement », explique un responsable. L’Anses rappelle enfin qu’un bon lavage des mains est tout aussi efficace. Plus de détails dans notre article.

6 heures. Bonjour à tous. Bienvenue dans ce direct pour suivre l’actualité relative à la pandémie de Covid-19.

Leave a Reply