DIRECT. Covid-19 : Olivier Véran défend le pass vaccinal devant les députés – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

15h41 : “Cela fait des mois que l’on vous dit que s’il y avait des purificateurs d’air, la situation serait plus saine dans les salles de classe.”

Très remonté, Jean-Luc Mélenchon se livre à l’Assemblée à une attaque en règle de la politique sanitaire du gouvernement. “Nous avons répété sur tous les tons qu’il fallait qu’un masque FFP2 soit distribué aux enseignants.”

15h35 : “Nous étions contre le pass sanitaire, nous voici contre le pass vaccinal, parce qu’il est 100% inefficace. (…) Ce vaccin est une raquette trouée.”

15h35 : “Pour l’instant, il y a une certaine innocuité à cette quatrième dose en ce qui concerne les effets indésirables à court terme.”

Pour Cyrille Cohen, le “pari” de la quatrième dose en Israël répond à une demande de la population et au constat d’“une baisse au niveau de la protection face aux contaminations” conférée par la troisième dose “après quelques semaines”. “On n’a pas vu une baisse de la protection en ce qui concerne les formes graves”, souligne-t-il.

15h34 : Après l’ouverture en Israël d’une campagne d’injections de quatrièmes doses, destinée aux soignants et aux plus de 60 ans, l’immunologue israélien Cyrille Cohen fait état des “interrogations” que suscite cette initiative. “On n’a pas suffisamment de données en ce qui concerne l’efficacité et la sûreté”, nous affirme-t-il.

(JACK GUEZ / AFP)

15h34 : Jean-Luc Mélenchon, député LFI, présente maintenant une motion de rejet préalable du texte. “Il y va sans doute de notre dignité en tant que parlementaire.” Il réclame “un plan global” et “non pas des mesures de coercition enrobées de bavardages sur ceux qui ont le droit de manger de pop-corn au cinéma ou sur ceux qui doivent boire leur café debout ou assis“.

15h28 : “‘Toute la France se souviendra de l’Assemblée nationale comme d’un gigantesque bain de sang’, ‘je ne pense qu’à une chose, venir te décapiter’ (…) Nous avons reçu ces menaces, tous les bancs, c’est inacceptable.”

Yaël Braun-Pivet évoque les menaces reçues par les parlementaires et reçoit les applaudissements de l’hémicycle. “Aux agités qui pensent nous faire peur, je rappelle que nous avons tous été élus. En démocratie le vote est libre, et nous ne leur céderons rien.”

15h23 : Le rapporteur du projet de loi, Jean-Pierre Pont, égrène au parloir de l’Assemblée les nouvelles mesures prévues par le texte. Après le vote de ce texte, les Français non-vaccinés n’auront plus accès aux activités de loisirs, aux restaurants et bars, aux foires ou aux transports publics interrégionaux. “La vaccination est notre meilleure chance”, justifie le rapporteur.

15h18 : Le texte devrait être examiné jusqu’au bout de la nuit à l’Assemblée, vers 5 ou 6 heures, selon les estimations du gouvernement. Les parlementaires ont plus de 650 amendements à étudier pour cette première lecture.

15h15 : “Ne perdons pas de vue que l’objectif de ce texte de loi n’est pas de contraindre les libertés individuelles des Français, l’objectif de ce projet de loi, c’est de sauver des vies…”

Les premières protestations se font entendre dans les rangs de l’Assemblée. On sent que le débat s’annonce houleux au moment où le ministre termine sa prise de parole.

15h12 : “Notre société a donc un nouvel opium fait de doute, de suspicion, un opium sûr de lui, souvent arrogant (…) aucun projet de loi ne fera entendre raison à celles et ceux pour qui le combat anti-vaccinal d’acquérir consistance et reconnaissance, de se dire héroïque ou résistant à peu de frais.”

15h08 : Pour les plus curieux ou acharnés, le discours d’Olivier Véran et les débats subséquents sont à suivre en vidéo dans notre direct.

(FRANCEINFO)

15h10 : “J’ai toujours dit que cette crise sanitaire serait une course de fond, une épreuve d’endurance (…). Si nous arrivons à vivre à peu près normalement, c’est parce que nous avons un vaccin.”

15h06 : “Le raz-de-marée est donc là et bien là, mais nous ne cédons pas à la panique.”

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, présente en ce moment le texte aux députés. “Nous avons appris à vivre avec un virus qui nous oblige sans cesse à revoir nos plans, parfois à nous adapter…”

15h05 : Bonjour à toutes et à tous, et bonjour Yann. Je suis avec vous jusqu’à tard dans la soirée pour suivre l’examen du projet de loi “renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire” qui débute à l’Assemblée nationale. Le texte prévoit notamment de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. N’hésitez pas à me poser vos questions.

15h04 : C’est la rentrée à l’Assemblée nationale, où les députés s’apprêtent à débuter l’examen du projet de loi portant sur le pass vaccinal. C’est aussi la rentrée pour mon collègue Clément Parrot, qui me rejoint dans ce direct pour suivre les débats. Bienvenue Clément !

14h52 : @bonjour FI : A ce stade, les adolescents ne sont pas éligibles aux doses de rappel. Le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale y est favorable, comme l’a fait savoir son président, ce matin, sur BFMTV. “C’est aux politiques de décider, rappelle Alain Fischer. Il faut aussi que la Haute Autorité de santé (HAS) se prononce sur cette question.”

14h47 : Je retente ma chance ..est ce que les 12/17 ans sont concernés par le rappel du vaccin ?

14h44 : Bonjour et bonne année @Grand-mère ! Aux dernières nouvelles, le port du masque n’est obligatoire dès 6 ans en extérieur que dans certaines zones des communes du Nord. Voici une carte pour vous y retrouver (qui date de l’époque où la limite d’âge était encore de 11 ans).

14h43 : le port du masque est-il obligatoire en extérieur pour les plus de 6 ans à Lille ? Un grand MERCI si vous me répondez !

14h37 : @Maquis : L’examen (et non le vote) du projet de loi instaurant le pass vaccinal doit débuter à l’Assemblée à 15 heures. Le texte doit arriver en commission au Sénat mercredi, puis en séance jeudi, en vue d’une adoption définitive par le Parlement d’ici à la fin de semaine, pour une entrée en vigueur dès le 15 janvier.

14h36 : Bonjour FI. À quelle heure est prévu le vote sur la loi sanitaire à l’Assemblée? Merci

14h03 : En ce début d’après-midi, voici un nouveau point sur l’actualité de ce lundi :

• Les députés doivent débuter, d’ici une heure, l’examen du projet de loi instaurant un pass vaccinal à compter du 15 janvier. Testé positif ce matin, le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, ne pourra pas superviser les débats. Suivez notre direct.

• Les entreprises “qui font l’objet de restrictions sanitaires” et celles ayant perdu 65% de leur chiffre d’affaires seront désormais éligibles au remboursement intégral de l’activité partielle, a annoncé Bruno Le Maire. La prise en charge des coûts fixes va aussi être étendue.

• Marine Le Pen reporte son grand meeting de lancement de campagne. La candidate du RN annonce que son discours prévu à Reims le 15 janvier se tiendra finalement le 5 février, une fois le “pic épidémique” passé.

13h57 : A son tour, la Nouvelle-Calédonie donne son feu vert à la vaccination des enfants à partir de l’âge de 5 ans. Les premières injections pourront avoir lieu à partir de lundi prochain, uniquement à Nouméa dans un premier temps.

13h51 : @MamanPerdue : La réponse se trouve dans la foire aux questions du ministère de l’Education nationale. “Dès lors que seuls sont admis des élèves justifiant d’un test ou d’un autotest négatif tous les deux jours, il n’y a plus lieu de fermer automatiquement la classe si trois cas positifs sont identifiés”, est-il écrit.

13h50 : Au final, le nouveau protocole pour les écoles prévoit toujours une fermeture à partir de 3 cas dans une classe ou pas ? Merci pour votre réponse 🙂

13h38 : @A la maison : Nous venons d’avoir un premier échange avec le ministère de la Santé, qui nous assure que “les règles de quarantaine pour les cas contacts sont les mêmes, que l’on soit cas contact d’une personne positive qui vit dans le même foyer ou non”. Nous avons toutefois relancé pour savoir comment est déterminé le dernier contact avec une personne vivant sous le même toit (en théorie, il est demandé de se tester deux jours et quatre jours après le dernier contact avec la personne positive…). A suivre, donc.

13h36 : Toujours pas de nouvelles pour les cas contacts d’un positif dans le même foyer ?

13h19 : Il manquera le coup d’envoi des débats sur le pass vaccinal. Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été déclaré positif au Covid-19, ce matin. Son vice-président David Habib le remplacera au perchoir.

13h12 : Test positif aussi pour le Français Richard Gasquet, contraint de s’isoler sept jours en Australie et de renoncer au tournoi ATP 250 auquel il devait prendre part à Melbourne. Le Bitterois de 35 ans voit ainsi écourtée sa préparation pour l’Open d’Australie, qui débute dans deux semaines.

13h06 : La ministre déléguée à l’Egalité entre les femmes et les hommes et à la Diversité, Elisabeth Moreno, annonce qu’elle a été testée positive au Covid-19 et qu’elle se place à l’isolement. “Je continue d’assurer mes fonctions à distance”, assure-t-elle.

13h00 : “Nous allons abaisser le seuil d’accès au dispositif de prise en charge de l’intégralité des coûts fixes à 50% de perte du chiffre d’affaires. C’était 65% auparavant.”

La prise en charge des coûts fixes des entreprises par l’Etat va par ailleurs être “élargie à l’ensemble des entreprises du secteur du tourisme”, annonce le ministre.

12h55 : Toutes les entreprises “qui font l’objet de restrictions sanitaires” spécifiques seront également éligibles à cette indemnisation à 100% de l’activité partielle, ajoute Bruno Le Maire. Il cite notamment les bars et les discothèques. Vous pouvez regarder sa prise de parole ici.

(MINISTERE DE L’ECONOMIE)

12h51 : “L’activité partielle sera remboursée à 100%, sans reste à charge, pour les entreprises qui auront perdu 65% de leur chiffre d’affaire.”

Promettant d’être “toujours là pour les secteurs économiques en difficulté”, le patron de Bercy annonce un élargissement de la prise en charge du chômage partiel, qui était jusqu’ici réservée aux entreprises ayant perdu au moins 80% de leur chiffre d’affaires.

12h45 : Le gouvernement annonce de nouvelles aides pour les entreprises touchées par les restrictions sanitaires.

12h51 : Face à Omicron, Marine Le Pen revoit son agenda. La candidate du RN annonce le report de son meeting de lancement de campagne prévu à Reims (Marne) le 15 janvier, qui aura finalement lieu le 5 février. Le pic épidémique est “prévu autour du 15 janvier”, rappelle-t-elle.

12h35 : A Daubeuf-la-Campagne, toujours dans l’Eure, la maire a trouvé une alternative aux vœux de bonne année. Elle a décidé de se rendre chez ses 200 administrés, avec des cartes et des chocolats. “Je trouve ça plus intime et plus intéressant, décrit Laurence Bussière. On peut parler de petits problèmes personnels.”

12h30 : A la demande du gouvernement, de nombreux maires ont renoncé à leurs cérémonies de vœux de début d’année. Une contrainte qui passe mal à Quittebeuf (Eure), notamment chez les habitués de ces instants conviviaux. “On ne voit plus personne”, déplore une octogénaire, tandis qu’un ex-élu évoque “des gens qu’on ne croise plus et qu’on ne rencontrait qu’à ces occasions-là”.

12h30 : Ces derniers jours, plusieurs députés de la majorité ont reçu des menaces de mort liées à la politique sanitaire de l’exécutif. L’un d’eux, le député de l’Oise Pascal Bois, a même vu son garage et sa voiture incendiés et sa maison taguée avec une inscription hostile au pass vaccinal.

<

p id=”lmsg-61d2d8a95ff4e947a9912fa7″ class=”message custom”>12h18 : Il est déjà grand temps de faire un nouveau point sur l’actualité.

• Rentrée chargée sur le front du Covid-19. Les députés examinent à partir d’aujourd’hui le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, tandis que de nouvelles mesures sont entrées en vigueur pour tenter de lutter contre la propagation de la maladie, notamment à l’école.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré que le mois de janvier serait “difficile” à l’hôpital. Suivez notre direct.

• Regarder une vidéo sur son smartphone, jouer à un jeu en ligne ou échanger des messages sur WhatsApp et Instagram n’est pas anodin. Depuis le 1er janvier, les opérateurs doivent indiquer les émissions de gaz à effet de serre engendrées par notre consommation de données mobiles. On vous en dit plus sur les enjeux de cette mesure.

• Jair Bolsonaro a été hospitalisé en urgence tôt ce matin, à Sao Paulo. Il souffre d’une probable nouvelle occlusion intestinale, ont annoncé les médias locaux.

11h59 : Face à la propagation du variant Omicron, les élus locaux sont invités à annuler la cérémonie des voeux à leurs administrés. Dans les petites communes, comme ici en Normandie, maires et habitants se désolent de perdre ce moment privilégié de lien social. Ils s’expriment au micro de franceinfo.

11h43 : Israël a commencé ce matin à injecter une quatrième dose de vaccin contre le coronavirus aux personnes âgées de 60 ans et plus. Cette nouvelle campagne de vaccination survient en pleine flambée des contaminations liée au très contagieux variant Omicron.

11h36 : Déjà plus de 45 minutes d’attente et on ne voit toujours pas l’entrée du centre de dépistage d’Issy-les-Moulineaux. Les laboratoires de villes comme Bagneux ne font plus de tests, trop débordés. C’est l’enfer avec des enfants en bas âge.

11h36 : Bonjour. Moi je regardais les créneaux disponibles pour un test Covid sur Nantes. Quasiment rien avant jeudi. Ça s’annonce bien pour faire tester ses enfants quand ils seront cas contact dans leur classe. Bon courage à tous et toutes.

11h31 : Dans les commentaires, vous continuez de nous faire part de vos expériences de rentrées difficiles.

11h36 : Bonjour @Claire78 et @Célia. Vous êtes nombreux dans les commentaires à demander des précisions sur les consignes à suivre pour les cas contacts au sein d’un même foyer. C’est en effet une question cruciale, à laquelle le ministre de la Santé, Olivier Véran, n’a pas apporté de réponse ce matin. Nous travaillons donc en ce moment même sur ce sujet, afin de vous apporter des précisions dès que possible.

11h35 : Sauf erreur de ma part, il n’y a pas d’information d’isolement pour les personnes positives dans le même foyer. Je suis positive depuis hier mais pas mes enfants. Peut-on les amener à l’école ? Merci, Célia

11h35 : Bonjour Marie-Adélaïde, des nouvelles au niveau de consignes particulières pour les cas contacts partageant le même foyer ?

11h16 : “Nous, on pense qu’il faut vivre avec le virus.” Comme attendu, le Rassemblement national votera contre le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national (RN), l’a rappelé ce matin sur France Inter.

11h16 : C’est nouveau et en vigueur depuis ce matin : les cas contacts ne seront plus soumis à une quarantaine s’ils sont vaccinés. Mais attention : “Il faut bien respecter les gestes barrières, porter le masque et au moindre doute, vous télétravaillez si vous le pouvez, c’est toujours la clé”, a rappelé sur franceinfo Thomas Fatome, le directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie.

11h15 : L’Assemblée nationale examine aujourd’hui le projet de loi du gouvernement sur le pass vaccinal. Le journaliste Guillaume Daret décrypte ce texte pour le “8 Heures” de France 2.

Leave a Reply