DIRECT. Covid-19 : les campagnes de dépistage massif commencent ce lundi au Havre et à Charleville-Mézières – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

10h59 : Le Japon a désigné son mot de l’année 2020. Il s’agit de “mitsu”, un caractère (kanji) devenu un slogan appelant à éviter la promiscuité face à la pandémie.

10h44 : La campagne de dépistage massif a débuté dans l’agglomération du Havre. Des journalistes d’Ouest France et de Paris Normandie rendent compte de ce démarrage et de la visite du ministre de la Santé, Olivier Véran, sur les terres d’Edouard Philippe.

10h22 : “Il faut bien faire les choses. Pour chaque cas, il ne faudra ni mettre en cause le vaccin à tort, ni passer à côté d’un signal.”

Les effets secondaires déclarés par les patients ou les professionnels de santé seront analysés par les centres régionaux de pharmacovigilance. Ces derniers feront remonter les alertes à l’ANSM, qui promet de les dévoiler lors de rapports hebdomadaires.

10h19 : Selon les scientifiques, ces vaccins auront des effets secondaires, comme tout médicament. L’enjeu sera de les identifier rapidement et d’ajuster la balance bénéfice / risque. Pour cela, les systèmes de pharmacovigilance et de pharmaco-épidémiologie seront renforcés.

10h15 : Les premiers vaccins devraient arriver début 2021 sur le territoire français, sous condition d’obtention d’une autorisation de mise sur le marché. S’ouvrira alors une nouvelle phase d’évaluation de l’efficacité et des risques du vaccin, en “vie réelle”. Notre journaliste Charlotte Causit vous explique comment les effets secondaires seront alors recherchés et évalués.


(DAVID HIMBERT / HANS LUCAS / AFP)

09h26 : “Nous prévoyons qu’il va y avoir un pic du chômage un peu en dessous de 11% début 2021.”

Sur France Inter, le gouverneur de la Banque de France anticipe un retour aux alentours de 9% de chômeurs parmi la population active à la fin 2022.

09h19 : Avant la reprise automnale de l’épidémie, la Banque de France tablait sur une contraction du PIB de 8,7% cette année et une reprise de 7,4% l’an prochain. La reprise s’annonce donc plus lente que prévu.

09h16 : La Banque de France estime désormais que le PIB rebondira de 5% en 2021, après une chute de 9% en 2020. “L’hypothèse est que l’épidémie ne cesserait pas immédiatement et que le déploiement généralisé de vaccins ne serait pleinement effectif que fin 2021”, si bien que le pays ne devrait pas retrouver son niveau d’activité de l’an dernier avant la mi-2022.

09h12 : Le ministre de l’Economie promet d’accorder au secteur de la culture “tout ce que dont elle a besoin pour passer ce moment difficile”. Il assure également les restaurateurs d’un accompagnement continu, sans “certitude” sur une éventuelle réouverture le 20 janvier.

09h25 : Il est 9 heures, voici les principaux titres de ce lundi :

• A la veille d’une nouvelle étape du déconfinement, les agglomérations du Havre et de Charleville-Mézières lancent aujourd’hui leurs campagnes de dépistage massif. C’est “un moyen de limiter la circulation du virus” à l’approche des fêtes, se réjouit le maire du Havre, Edouard Philippe.

• Emmanuel Macron rencontrera les membres de la Convention citoyenne pour le climat, à 17 heures, sur fond de craintes d’un possible détricotage de leurs propositions. L’un des citoyens tirés au sort nous dit attendre du chef de l’Etat une “sortie par le haut” de cette opération.

• Les grands électeurs vont se réunir, Etat par Etat, tout au long de la journée, pour formaliser la victoire de Joe Biden à la présidentielle. Pour le suspense, on repassera : les résultats du scrutin de novembre ont donné 306 grands électeurs au démocrate contre 232 à Donald Trump.

• Le maître britannique du roman d’espionnage John le Carré est mort à l’âge de 89 ans. Cet ancien agent secret avait accédé au succès international grâce à L’Espion qui venait du froid, paru en 1964 en France.

08h53 : Comment nos voisins vont-ils passer les fêtes de fin d’année ? Nous vous proposons un petit tour d’Europe, du Royaume-Uni à l’Espagne, en passant par l’Allemagne, la Belgique ou encore l’Italie.


(JORG CARSTENSEN / DPA / AFP)

08h49 : Les autorités sanitaires savent déjà que l’ensemble de la population du Havre ou de Charleville-Mézières ne participera pas à ces dépistages massifs. “J’ai l’impression que nous sommes les pantins de ce gouvernement, déplore une Havraise réticente, interrogée par 76actu. “Cette campagne, c’est la peur qui revient s’installer, estime un ouvrier.

08h48 : Cet après-midi, c’est à Charleville-Mézières (Ardennes) qu’une opération de dépistage massif sera lancée. La commune s’est portée volontaire, y voyant un moyen “de faire face aux fêtes de fin d’année, où les familles vont se reformer” et d’éviter une explosion en janvier, nous explique son maire, Boris Ravignon.

08h47 : “Pour pouvoir dépister les gens, on a recyclé les isoloirs”, note un envoyé spécial de BFMTV dans un gymnase de l’agglomération havraise.

08h46 : L’opération de dépistage PCR ou antigénique dans l’agglomération havraise se déroule sur une cinquantaine de sites. Il s’agit principalement de pharmacies, mais aussi de sites éphémères installés dans des salles des fêtes ou des gymnases. Vous pouvez retrouver la liste ici.

08h29 : “A quelques jours de Noël, avoir ce dépistage massif est un moyen de limiter la circulation du virus.”

Sur France Bleu Normandie, l’ancien Premier ministre affirme que “quand l’Etat nous a proposé cette opération, nous avons dit oui tout de suite”. Il y voit, pour les citoyens, “la possibilité de se faire tester rapidement, gratuitement et d’être accompagné”.

08h45 : Pendant cinq jours, les 270 000 habitants de la communauté urbaine du Havre (Seine-Maritime) sont invités à se faire tester dans le cadre d’un dépistage massif. Le coup d’envoi de cette opération est prévu dans les prochaines minutes.

07h17 : #ONVOUSREPOND @protoco @allain : Vous faites allusion à cette séquence diffusée il y a quelques minutes sur notre antenne. En effet, comme le rapporte 20 Minutes, il existe une dérogation permettant de ne pas porter de masque en plateau, qu’on soit journaliste ou pas. Nous avons évoqué le sujet dans cet article en septembre.

07h47 : Bonjour ? Un protocole spécifique permettrait de ne pas porter le masque ? Pouvez-vous le détailler ! Merci pour votre excellent travail !

07h48 : C’est quoi cette info sur les journalistes qui ont le droit de ne pas porter le masque ? Quel est ce protocole ? Est-ce que je peux l’appliquer également à mon travail ?

07h04 : #ONVOUSREPOND @Simnt : A partir de demain, les voyages en train au-delà de 20 heures resteront possibles, comme cela avait été le cas lors du couvre-feu dans certaines métropoles avant le reconfinement. Munissez-vous simplement de votre billet de train et de l’attestation de déplacement (dont on attend encore la future version).

07h48 : Bonjour à tous ! J’ai une question concernant le couvre-feu qui arrive, pouvons-nous voyager au delà de 20 heures en train ? Et si par exemple mon train est à 19h30 et me fait arriver après 20 heures chez moi, est-ce possible dans ce cas-là également de voyager ?

06h43 : Plusieurs quotidiens régionaux prennent le pouls de la jeunesse confrontée à la crise. Des élèves de terminale confient ainsi au Télégramme leurs craintes pour leur orientation.




06h28 : Pfizer indique que 20 avions transporteront ses vaccins chaque jour vers différents sites aux Etats-Unis. Les autorités ont pour objectif de vacciner quelque 20 millions d’Américains avant la fin de l’année.

06h24 : Les Etats-Unis ont lancé une impressionnante opération logistique pour acheminer les premiers vaccins qui doivent commencer à être administrés aujourd’hui dans le pays, le plus endeuillé par la pandémie avec près de 300 000 morts.

(REUTERS)

<

p id=”lmsg-5fd6f23d8256bf125670235e” class=”message custom”>06h11 : On commence ce lundi 14 décembre par un nouveau point sur l’actualité :

• A la veille d’une nouvelle étape de déconfinement, les agglomérations du Havre et de Charleville-Mézières lancent aujourd’hui leurs campagnes de dépistage massif, une expérimentation visant à juguler l’épidémie avant les fêtes de fin d’année.

• Le maître britannique du roman d’espionnage John le Carré est mort à l’âge de 89 ans. Cet ancien agent secret avait accédé au succès international grâce à L’Espion qui venait du froid, paru en 1964 en France.

• L’interminable saga repart pour un tour : Londres et Bruxelles ont décidé de prolonger leurs négociations en vue d’un accord commercial, sans se fixer cette fois de date butoir, avant le couperet de la rupture définitive le 31 décembre.

• Après sa défaite face à Lyon (1-0), le PSG a laissé les commandes de la Ligue 1 à Lille, vainqueur de Bordeaux (2-1). Les Parisiens tenteront de se changer les idées devant le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions, à la mi-journée.

Leave a Reply