DIRECT. Covid-19 : le variant Delta sera majoritaire en France «probablement ce week-end», selon Olivier Véran – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel

Suivez en direct les événements de la journée :

09h38. Le Conseil scientifique préconise l’obligation vaccinale des soignants. Dans son avis du 6 juillet actualisé ce vendredi même, le Conseil scientifique, « conscient des enjeux éthiques, sanitaires, légaux et humains relatifs » à la question de l’obligation vaccinale des soignants, « estime cependant qu’après plusieurs mois d’explication, il est nécessaire de rappeler que le choix d’un métier de santé s’accompagne d’une responsabilité professionnelle vis-à-vis des personnes/patients que l’on accompagne ».

09h26. L’Espagne veut accélérer la vaccination des jeunes. Confrontée à une explosion des cas de Covid-19 parmi les jeunes, l’Espagne veut accélérer la vaccination de cette tranche d’âge, afin d’éviter une nouvelle vague de la maladie qui ruinerait la saison touristique et le redémarrage de l’économie.

09h02. La rando roller du vendredi fait son grand retour à Paris ! Mise en pause en octobre pour cause de crise sanitaire, cette randonnée – en patin, mais pas seulement – a retrouvé ses adeptes. Notre reportage est à retrouver ici.

08h50. « Cette quatrième vague est quasi certaine », selon Karine Lacombe. « Vu le taux de transmission extrêmement élevé de ce variant, elle va probablement arriver au mois d’août », estime l’infectiologue, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP) à Paris, au micro de BFMTV/RMC ce vendredi. Seule inconnue : l’intensité de cette quatrième vague. « Ça va vraiment dépendre de notre comportement à tous et surtout de l’accès à la vaccination. »

08h44. « Pas de panique pour les Français qui ont réservé des vacances en Espagne au Portugal ou ailleurs », dit Olivier Véran. La veille, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a conseillé aux Français qui n’avaient pas encore réservé leurs vacances d’ « éviter l’Espagne et le Portugal », où la reprise épidémique est importante.

08h35. Les tests gratuits restent pour l’heure… Gratuits. « D’un point de vue sanitaire, quand vous êtes dans une épidémie qui redémarre, je préfère garder un outil le plus territorialisé possible (…) plutôt que de perdre, sur 15 malades, deux ou trois parce que le test serait trop cher pour eux, affirme Olivier Véran. Pour le moment nous restons sur des modalités de prise en charge », dit-il au sujet des tests, concédant toutefois que les rendre payants « est une réflexion que nous aurons à terme ».

08h28. « Ce n’est pas une stigmatisation, c’est une protection. » Revenant sur la question de la vaccination obligatoire, qui fait actuellement l’objet de concertations, Olivier Véran le concède : « C’est une question qu’on se pose ». « J’étais, avec le Premier ministre hier, avec les collectivités locales, et un certain nombre d’entre elles s’y sont déclarées favorables. Il semble qu’un consensus sociétal (…) se dégage vers cela », dit-il, assurant qu’il « ne souhaite aucune sanction contre aucun soignant ». Et le ministre de prendre l’exemple de l’Italie, où la simple évocation de la vaccination obligatoire pour les soignants a permis, dit-il, d’atteindre 97 % de soignants vaccinés.

08h27. Il faut « revenir à la pratique » systématique de la protection face au Covid. Olivier Véran préconise de « respecter les gestes barrière, mais vraiment revenir à la pratique que les Français connaissent très bien. (…) On recommence à faire attention à soi et on profite de la vie quand même. »

08h26. « La grande différence par rapport à l’année dernière, c’est d’abord la vaccination. (…) L’autre différence est un peu moins optimiste, c’est que le variant Delta est beaucoup plus contagieux », déclare Olivier Véran.

08h24. Delta menace. « Il sera majoritaire, probablement ce week-end, dans notre pays », indique le ministre de la Santé Olivier Véran sur France Inter ce vendredi. Selon les dernières données de Santé publique France mises à jour hier soir, 47,3 % des tests positifs criblés arborent la mutation L452R et une très grande majorité d’entre eux sont du variant Delta.

08h20. Le deuxième candidat-vaccin de Cuba efficace à 91,2 %. Un deuxième candidat-vaccin cubain, baptisé Soberana 2, a une efficacité de 91,2 % après l’application de trois doses, a annoncé jeudi le directeur du laboratoire qui l’a développé.

08h06. Les hôpitaux franciliens à l’épreuve des démissions post-Covid. Éreintés, et tandis qu’une 4e vague menace, les soignants n’hésitent plus à démissionner. Les hôpitaux franciliens doivent faire face aux postes vacants, plus de 3 500 dans la région. Notre reportage à lire ici.

07h52. « Profitons de l’été pour se vacciner. » Pour Arnaud Fontanet, « il faut vraiment profiter de l’été pour se faire vacciner ». Attendre que passe l’été, avec la menace actuelle d’une reprise épidémique, « ce sera trop tard », estime l’épidémiologiste. Quant à l’obligation vaccinale, « ma conviction d’épidémiologiste, c’est de dire la seule façon de s’en sortir – et de façon durable – passera par la vaccination », dit-il.

07h49. « Les discothèques sont clairement un lieu à risque avec ce variant », concède le professeur Fontanet, à l’heure où celles-ci préparent leur réouverture pour ce soir.

07h45. Vers une reprise épidémique fin août ? « On observe non seulement en France mais dans toute l’Europe la poussée de ce fameux variant Delta qui, on s’en rend compte, est extrêmement transmissible », affirme le professeur Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique, au micro de RTL ce vendredi. « On pourrait avoir une montée des hospitalisations vers la fin août », imagine-t-il.

Les scientifiques doivent encore établir « le lien qui existe entre ce virus et la protection apportée par la vaccination », dit-il. « Si la protection n’est pas suffisante, poursuit le professeur, on pourrait avoir, fin août plutôt que dans les toutes prochaines semaines », une reprise épidémique, estime l’épidémiologiste, qui note « beaucoup d’incertitudes à l’heure actuelle ».

07h26. Triste cérémonie pour la flamme olympique. À exactement deux semaines de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo prévue le 23 juillet, la flamme olympique a été portée sur scène dans un stade vide. Jeudi, les autorités japonaises et les organisateurs des JO ont annoncé qu’ils interdisaient les spectateurs sur la plupart des sites dans la capitale par crainte du Covid-19. Le public devrait être autorisé sur certains sites hors de Tokyo, comme dans le département de Fukushima.

07h12. La réouverture des discothèques sera timide. Le « décret discothèques » est paru au Journal officiel jeudi. Pass sanitaire, masque recommandé… Il stipule les mesures drastiques auxquelles doivent se conformer les gérants. En conséquence, nombre d’entre eux ont décidé de garder porte close.

Patrick Malvaës, président du Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL), craint que les gens ne préfèrent les bars et restaurants « à ambiance musicale », qui ne sont pas soumis aux mêmes contraintes. Selon lui, « les trois quarts des boîtes de nuit » ne vont pas reprendre leur activité.

Exemple à Toulouse, où seulement huit établissements pourraient rouvrir ce week-end, sur une quarantaine, selon Philippe Belot, patron de club et vice-président de l’Umih de Haute-Garonne, « sachant qu’on est sur une grande ville, et dès qu’on s’éloigne, il y a zéro ouverture ».

06h58. Vers une troisième dose de Pfizer ? L’alliance Pfizer/BioNTech va demander l’autorisation pour une 3e dose de vaccin « dans les semaines qui viennent », aux États-Unis et en Europe notamment, ont annoncé les entreprises dans un communiqué.

06h45. Retrouver les dancefloors. Les boîtes de nuit rouvrent ce vendredi en France après environ 16 mois de fermeture. Si nombre de patrons d’établissements se réjouissent de la nouvelle, d’autres ont fait le choix de repousser la réouverture, face à des restrictions sanitaires trop contraignantes.

06h30. Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre l’évolution de la situation sanitaire liée au Covid-19 en France et dans le monde.

Leave a Reply