DIRECT. Covid-19 : des sénateurs prônent une réouverture des lieux culturels dès le déconfinement – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel ⤵️

Suivez en direct les événements de la journée ⤵️

12h36. L’activité de l’aéronautique français a dégringolé en 2020. Ce secteur enregistre un repli de 28% en 2020 sous l’effet du choc provoqué par la pandémie de Covid-19. Toutefois, l’emploi dans cette filière a résisté, se repliant de 4%, a affirmé mardi l’organisation professionnelle du secteur.

12h22. Le festival d’Edimbourgh annonce-t-il une embellie ? Plus grand événement mondial de spectacle vivant, le festival d’Edimbourgh se tiendra bien cette année du 7 au 29 août mais en extérieur, annoncent ce mardi ses organisateurs. Ces derniers avaient dû annuler l’édition 2020 à cause du Covid-19.

12 heures. Vers une réouverture des cinémas et musées ? Une mission d’information du Sénat recommande mardi un redémarrage sur mesure de la plupart des lieux culturels à partir de la fin du confinement. « Il est possible de reprendre beaucoup d’activités culturelles sans faire prendre à la population de risques » sanitaires, estime Bernard Jomier (apparenté socialiste), le président de cette mission d’information.

Les sénateurs estiment que « les musées et monuments, les cinémas et les salles de spectacle en format assis pourraient être les premiers autorisés à rouvrir de manière progressive ». Ils proposent pour ce faire, à rebours du gouvernement, une réouverture sur mesure, sur autorisation du préfet en collaboration avec les élus locaux, « quitte à ce que les dates ne soient pas les mêmes pour tous ».

11h52. Anne Hidalgo veut « un lieu de mémoire active » à Paris. La maire (PS) de Paris annonce vouloir « construire un lieu de mémoire active » dans la capitale, en hommage aux victimes de la pandémie. Ce lieu de mémoire, dont la forme doit encore être précisée, sera le fruit d’un partenariat avec l’institut « Covid-19 Ad memoriam », dont les professeurs Jean-François Delfraissy et Françoise Barré-Sinoussi sont les présidents d’honneur, a précisé Anne Hidalgo en ouverture du Conseil de Paris.

Newsletter Coronavirus

Le point sur l’épidémie de Covid-19

11h39. Un nouveau cas positif au Real Madrid. Sergio Ramos, capitaine et défenseur de l’équipe de football madrilène, actuellement blessé au mollet gauche et déjà forfait pour le quart de finale retour de Ligue des champions à Liverpool mercredi, a été testé positif au Covid-19, annonce son club ce mardi matin.

Ramos est le deuxième cas de coronavirus détecté au sein de l’effectif du Real Madrid en une semaine, après le test positif mardi dernier du Français Raphaël Varane, qui n’a pas encore reçu le feu vert pour retrouver ses équipiers.

11h25. La saison 2019-2020 a été la « pire » depuis 20 ans dans le monde. La saison 2019-2020 a été la « pire » depuis une vingtaine d’années pour l’industrie du tourisme de ski dans le monde en raison de la pandémie, estime un rapport publié ce mardi, qui projette une saison 2020/21 plus mauvaise encore.

Le nombre de journée-skieurs a baissé de 18% dans le monde entre octobre 2019 et octobre 2020 par rapport à la saison précédente, écrit le Suisse Laurent Vanat dans son rapport international 2021 du tourisme de ski et de montagne qui fait référence.

Mi-mars 2020, la pandémie de Covid-19 a brutalement interrompu une saison d’hiver 2019-20 qui avait « très bien commencé » dans les Alpes malgré un hiver particulièrement chaud en Europe, et la quasi totalité des pays de ski ont fermé leurs stations.

11h15. « Epuisé » par la pandémie, le ministre autrichien de la Santé démissionne. Le ministre autrichien de la Santé Rudolf Anschober annonce ce mardi sa démission, se disant « épuisé » par la gestion de la pandémie de Covid-19.

Après « 15 mois qui ont paru 15 ans », « je démissionne de mon poste », déclare l’élu écologiste de 60 ans, visiblement ému, lors d’une conférence de presse à Vienne. Il quittera ses fonctions lundi. « Je ne suis pas en burn-out, sinon je ne serais pas là », mais « depuis quelques semaines, je manque d’énergie », ajoute t-il. Le ministre avait été hospitalisé début mars pour des « problèmes cardio-vasculaires ».

11h01. L’Allemagne approuve un durcissement de la loi anti-Covid, incluant des couvre-feux. Le gouvernement allemand approuve ce mardi un durcissement de sa loi sur la protection contre les infections lui permettant dorénavant d’imposer des restrictions harmonisées sur tout le territoire pour mieux combattre la pandémie de Covid-19.

Ce projet, qui doit encore être ratifié par le Bundestag, prévoit qu’au delà d’un seuil de 100 nouvelles infections pour 100 000 habitants sur trois jours, l’Etat fédéral pourra décider de la mise en place de couvre-feux nocturnes, la réduction des contacts entre personnes privées ou encore la fermeture de magasins jugés non essentiels, indique la chancellerie

10h58. Le N.2 mondial Daniil Medvedev, testé positif, se retire du tournoi de Monte-Carlo. « Medvedev a été placé à l’isolement et continue d’être suivi par le médecin du tournoi et l’équipe médicale de l’ATP », détaille un communiqué diffusé par l’organisation.

10h54. La Cour des comptes s’inquiète d’une augmentation durable des dépenses. Un déficit et une dette qui explosent et quatre lois de finances rectificatives : l’exécution du budget de l’Etat a été bouleversée par la crise sanitaire en 2020, relève la Cour des comptes ce mardi qui s’inquiète d’un risque d’augmentation des dépenses sur la durée.

La crise sanitaire a coûté près de 93 milliards d’euros au budget de l’Etat en 2020 (hors périmètre de la sécurité sociale et des collectivités), selon l’évaluation réalisée par la Cour des comptes et publiée dans son rapport annuel sur l’exécution du budget de l’Etat, publié ce mardi.

10h46. Merkel prend les commandes face aux régions. Le gouvernement d’Angela Merkel doit adopter ce mardi un durcissement de la loi sur la protection contre les infections lui conférant un pouvoir accru face aux régions pour combattre la pandémie après les ratés des dernières semaines.

L’objectif de ce texte, porté par les conservateurs et leur allié social-démocrate, vise à imposer des restrictions harmonisées sur tout le territoire, partout où le taux d’incidence épidémique est élevé.

10h26. Les passagers des vols en provenance du Brésil sont systématiquement contrôlés. « Les passagers des vols en provenance du Brésil sont systématiquement contrôlés par un test antigénique à l’arrivée depuis le 11 avril 2021 », indique la préfecture de police de Paris. « Les passagers positifs au test antigénique font l’objet d’un test PCR complémentaire et d’un arrêté de placement à l’isolement dans un lieu déterminé par le passager (domicile, hôtel, chez un tiers) », poursuit la préfecture de police de Paris.

10h15. Concert-test : lettre ouverte à Macron d’un syndicat du spectacle. Deux projets lancés à Marseille et à Paris sont sans cesse repoussés. « Pour que ce concert-test voit le jour, il faut que le protocole soit validé. Monsieur le Président, nous avons besoin de votre aide ! » demande le syndicat Prodiss. A lire ici.

9h59. L‘Irlande réserve le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans. L’Irlande décide de réserver au plus de 60 ans le vaccin AstraZeneca, adaptant à son tour son utilisation du sérum du laboratoire anglo-suédois en raison des craintes autour de cas de formation de rares caillots sanguins.

La décision, prise dans la foulé de la recommandation de la commission chargée du programme de vaccination, doit entrer en vigueur dès ce mardi.

9h45. Ouverture du premier « vaccidrive » de France près de Montpellier. Le premier « vaccidrive » de France, permettant de se faire vacciner contre le Covid-19 sur rendez-vous, en restant dans sa voiture, a ouvert ce mardi à Saint-Jean-de-Védas (Hérault), dans la périphérie de Montpellier avec un objectif de 100 doses par jour de Pfizer.

« L’initiative vient de la clinique Saint-Jean qui a proposé à la préfecture et à l’Agence régionale de santé (ARS) il y a quelques semaines ce projet en nous disant qu’ils avaient envie de lancer cette expérimentation », explique Alexandre Pascal, délégué départemental de l’ARS Occitanie.

9h36. L’épargne due au Covid estimée à 165 milliards d’euros sur 2020/2021, selon Villeroy de Galhau. L’épargne supplémentaire due au déficit de consommation induit par l’épidémie de Covid-19 atteindra 165 milliards d’euros pour les années 2020 et 2021, estime ce mardi le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau.

« L’épargne Covid, nous l’estimons à 110 milliards pour 2020 et nous prévoyons que cette année va ajouter à peu près la moitié, 55 milliards. Au total, ça fait une espèce de réserve de croissance de l’ordre de 6 ou 7% du PIB », déclare le gouverneur de la banque centrale sur France Culture.

« Le facteur absolument clé pour que cette épargne se transforme en dépenses et en soutien plus direct de l’activité à partir de l’année prochaine, c’est la confiance », ajoute t-il.

9h28. L’OMS demande la suspension de la vente de mammifères sauvages vivants sur les marchés. Plusieurs organisations internationales dont l’OMS demandent ce mardi la suspension dans le monde entier de la vente de mammifères sauvages vivants sur les marchés alimentaires en raison des importants risques de transmissions à l’homme de nouvelles maladies infectieuses.

« Les animaux, en particulier les animaux sauvages, sont la source de plus de 70% de toutes les maladies infectieuses émergentes chez les humains, et nombre d’entre elles sont causées par de nouveaux virus », soulignent dans un communiqué commun l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé Animale et le Programme environnemental de l’ONU. La transmission à l’homme du virus du Covid par ce biais est une des théories favorisée par les experts mandatés par l’OMS.

8h57. « Le rapport bénéfices-risques reste très favorable au vaccin AstraZeneca, il faut se faire vacciner, peu importe avec quel vaccin », explique le professeur Pialoux.

8h50. Gilles Pialoux se déclare favorable à une « quarantaine contrôlée et surveillée » pour faire face au variant brésilien.

8h44. « Le vaccin n’est pas la solution, c’est seulement une partie de la solution », souligne Gilles Pialoux. « On n’en a pas fini avec ce virus car on connaît encore trop peu de choses sur les variants ».

8h40. « On constate que les patients sont plus jeunes en réanimation », indique Gilles Pialoux.

8h36. « Je ne peux pas m’habituer à ces 100 000 morts dans le pays », explique Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de Tenon à Paris sur BFMTV. « Il y a une acceptation tacite d’avoir 300 à 400 décès tous les jours dans le pays, c’est un choix politique d’accepter chaque jour qu’un Boeing s’écrase », poursuit Gilles Pialoux.

8h27. Roumanie: trois malades du Covid-19 tués par une panne de l’alimentation en oxygène. Trois malades du Covid-19 soignés dans une unité de réanimation à Bucarest sont morts lundi soir après une défaillance du système d’alimentation en oxygène, annoncent les autorités, alors que les hôpitaux sont débordés par la troisième vague de la pandémie.

« Les ventilateurs ont cessé de fonctionner en raison d’une hausse de la pression de l’oxygène au-delà de la limite admise », explique le département roumain pour les situations d’urgence (DSU) dans un communiqué, précisant qu’une enquête avait été ouverte.

Les trois patients, trois femmes âgées de plus de 60 ans souffrant de graves antécédents de santé, sont décédés malgré les efforts du personnel soignant pour trouver une solution d’appoint.

8h10. Des étudiants en BTS veulent être évalués en contrôle continu. Depuis plusieurs semaines, des étudiants en BTS montent au créneau pour réclamer l’annulation de leurs examens au profit du contrôle continu, en estimant que la situation sanitaire ne leur permet pas de les préparer ni de les passer dans de bonnes conditions.

Des pétitions, une page facebook, le mot-dièse #BTScontrôlecontinu sur Twitter et un collectif « BTS en détresse »… Ces derniers jours, ces étudiants, très en colère, ont voulu mettre la pression sur le gouvernement pour que les règles du jeu de leurs examens soient totalement revues.

Le brevet de technicien supérieur (BTS) se prépare en deux ans après le bac. L’an dernier, confinement oblige, les épreuves finales des deuxièmes années avait été annulées au profit du contrôle continu. Mais cette année, malgré l’épidémie, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a dit vouloir les maintenir.

7h54. « Le Premier ministre a consulté la terre entière et il a bien fait… Cet après-midi, je pense qu’il va proposer de décaler d’une semaine les régionales, au 27 juin, et je m’en félicite », déclare Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, député (LREM) du Finistère, au sujet des élections régionales sur RTL.

Dans ce cas de figure, motivé par la crise sanitaire, le premier tour aurait lieu le 20 juin, là aussi une semaine après la date prévue au départ

7h48. Variant brésilien : l’inquiétude monte face aux nouveaux mutants du Covid. Des spécialistes alertent sur ces variants du Covid-19 qui font des ravages, notamment au Brésil. Même si la souche brésilienne est encore très peu présente dans l’Hexagone, ils appellent à renforcer les mesures de sécurité et instaurer une quatorzaine contraignante. Notre décryptage à lire ici.

7h29. L’Inde approuve le vaccin russe Sputnik V contre le Covid-19. L’Inde approuve le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, annonce ce mardi un grand fabricant local de médicaments, alors que la campagne de vaccination bat son plein et qu’une flambée de contaminations sévit dans le pays de 1,3 milliard d’habitants .

« Nous sommes très heureux d’avoir obtenu l’autorisation d’utilisation d’urgence du Spoutnik V en Inde », déclare G.V. Prasad, coprésident et directeur général de Dr Reddy’s Laboratories, dans un communiqué.

7h23. Le Royaume-Uni remplit son objectif pour la vaccination des plus de 50 ans. Le Royaume-Uni a atteint, avec un peu d’avance, son objectif d’offrir avant la mi-avril au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus à tous les plus de 50 ans et aux personnes les plus vulnérables ou exposées, annonce le gouvernement.

« Nous avons à présent passé une étape hautement significative dans notre programme de vaccination en proposant des vaccins à tous ceux qui se trouvent dans les neuf groupes à haut risque » face au virus qui a fait plus de 127 000 morts dans le pays, déclare le Premier ministre Boris Johnson dans un communiqué. Plus de 32 millions de personnes (pour 66 millions d’habitants) ont reçu au moins une première dose au Royaume-Uni, qui a maintenu son objectif de proposer au moins une première dose à tous les adultes d’ici à la fin juillet malgré les déboires du vaccin AstraZeneca.

7h06. Le variant britannique n’entraîne pas plus de formes graves, selon deux études. Deux études publiées ce mardi affirment que le variant « britannique » du coronavirus n’entraîne pas plus de formes graves de Covid-19, à rebours des conclusions de précédents travaux de recherche, mais confirment qu’il est bien plus contagieux que les souches précédentes.

6h45. Deuxième ramadan sous restrictions. Nombre de pays musulmans entrent ce mardi dans la période du ramadan, assombri pour la deuxième année consécutive par la pandémie, qui a déjà fait un million de morts en Europe.

Le mois saint de la religion musulmane se déroulera, à partir de ce mardi ou de mercredi selon les pays, entre restrictions sanitaires et craintes de nouvelles contaminations, notamment sous l’effet de ses traditionnels repas festifs à la fin de la journée de jeûne.

Le jeûne du ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam. Durant ce mois, les musulmans doivent notamment s’abstenir de manger et de boire du lever au coucher du soleil.

Dans le pays le plus peuplé du monde arabe, L’Egypte (plus de 100 millions d’habitants), le ramadan débute ce mardi et, négligeant souvent le port du masque ou la distanciation physique, les Cairotes s’affairaient en nombre lundi à leurs derniers achats.

> À LIRE AUSSI : Le ramadan débutera mardi en France, confirme la Mosquée de Paris.

6h40. Régionales : pourquoi le gouvernement abandonne l’idée d’un report des élections. Une majorité des maires consultés par le gouvernement depuis le week-end dernier se prononce pour le maintien des élections dans deux mois. Jean Castex défendra également cette position ce mardi à l’Assemblée. Notre sujet à découvrir ici.

6h35. 385 nouveaux décès en France, ces dernières 24 heures. Au total, plus de 99 163 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie.

6h30. 5 916 patients en soins critiques en France. Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, 31 262 personnes sont actuellement hospitalisées à cause du Covid-19 en France. Soit 2 172 personnes de plus que la veille. 5 916 patients se trouvent actuellement en soins critiques – qui comprennent les services de réanimation, les unités de soins intensifs et les unités de surveillance continue – ce qui correspond à 492 nouvelles entrées en 24 heures.

6h20. Une sortie de crise définitive « plutôt pour 2022 », estime Delfraissy. Alors qu’Emmanuel Macron évoque la mi-mai pour un début de sortie de crise, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, reste prudent. « Je vois une sortie de crise définitive plutôt pour 2022 », déclare l’immunologue, interrogé par TF1. « On aura probablement à l’automne à nouveau une circulation virale importante, mais on aura une large population vaccinée », explique t-il.

6h10. Bonjour à tous. Bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité liée à la pandémie de Covid-19 ce mardi 13 avril 2021.

Leave a Reply