DIRECT. Covid-19 à l’école : “On préfère tester que fermer” les classes, affirme Gabriel Attal – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #COVID_19

12h05 : Voici le point sur l’actualité.

• Météo France a placé la Gironde en vigilance orange en raison des risques de crues et d’inondations après les intempéries qui se sont abattues sur le Sud-Ouest. Sept autres départements étaient déjà concernés par cette alerte.

Le président du Parlement européen, le social-démocrate Italien David Sassoli, est mort cette nuit à l’âge de 65 ans, a annoncé son porte-parole. Il était hospitalisé depuis fin décembre “en raison d’une complication grave due à un dysfonctionnement du système immunitaire”.

• Après une adoption agitée à l’Assemblée nationale, le Sénat se saisit à son tour du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Sur Europe 1, Gabriel Attal a annoncé que le gouvernement préférait “tester que fermer les écoles”. Suivez notre direct.

• Les juges chargés de l’instruction sur l’accident mortel en décembre 2017 d’un car scolaire à Millas (Pyrénées-Orientales) ont ordonné le renvoi de la conductrice devant le tribunal correctionnel pour “homicides et blessures involontaires”, a appris France Télévisions.

12h05 : Olivier Flipo, directeur d’école primaire à Cergy-Pontoise et délégué du syndicat SE-Unsa du Val-d’Oise, a critiqué sur franceinfo l’attitude de Jean Castex qui “essaie de diviser les parents et l’école” avec de nouvelles mesures pour simplifier le protocole sanitaire à l’école. “Ce qu’on demande clairement, c’est que, quand il y a un cas positif dans une classe, on ferme la classe sept jours”, assure-t-il. Une journée de grève est prévue jeudi.

11h48 : La vague Omicron n’épargne pas le département du Puy-de-Dôme, 60 000 dépistages y sont actuellement réalisés chaque semaine. Face à cette situation, la création d’un méga-centre de dépistage à Clermont-Ferrand, sous forme de lignes de dépistage supplémentaires au sein du centre de vaccination Polydôme, est en cours de finalisation, a annoncé la préfecture.

11h44 : “À ce rythme, l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) prévoit que plus de 50% de la population de la région sera infectée par Omicron dans les six à huit prochaines semaines.”

La branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que plus de 50% des Européens pourraient être touchés par Omicron d’ici deux mois, à cause du rythme actuel de contamination en Europe. Hans Kluge, son président, souligne que ce variant présentait des mutations “lui permettant d’adhérer plus facilement aux cellules humaines, et pouvant infecter même les personnes qui ont été préalablement infectées ou vaccinées”.

10h17 : “Nous aurons une majorité solide, et exigeante sur un certain nombre de conditions, notamment la défense des libertés, la limitation dans le temps et le contrôle du Parlement.”

Le Sénat se saisit à son tour du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Son président Gérard Larcher a précisé sur France Inter les ajustements apportés au texte de loi. “Mes collègues ont fixé en commission une barre au-dessus de laquelle le pass vaccinal s’applique, 10 000 hospitalisations, et au-dessous duquel il ne s’applique plus”, afin “qu’il puisse s’appliquer en cas de nouvelle vague”, a-t-il déclaré.

09h49 : Bonjour @Jonathan, sans savoir s’il s’agit de violences commises par des “gilets jaunes” ou des opposants aux vaccins, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, 1 186 élus ont été pris pour cible dans les onze premiers mois de 2021, dont 162 parlementaires et 605 maires ou adjoints victimes d’agressions physiques, soit une hausse de 47% par rapport à 2020. 419 outrages ont aussi été recensés (+30%). Sur RTL, Gérald Darmanin a assuré qu’“on a aujourd’hui plus de 300 dépôts de plaintes qui ont été faits par des élus nationaux ou qui ont été faits par des élus qui passent dans les médias parce qu’ils ont reçu des menaces de morts”.

09h38 : #VIOLENCES Bonjour Benoît,Les images de St-Pierre-et-Miquelon sont édifiantes.Combien de députés ont-ils été agressés depuis la crise des gilets jaunes, sur leur personne ou leurs biens ?

09h28 : A propos de cette grève de jeudi, France 3 Pays de la Loire avance que “le mouvement pourrait toucher de nombreux établissements de la région”. Le contexte sanitaire met en lumière le manque de moyens, il amplifie les difficultés et révèle également le mépris du ministère de l’Education nationale. Par exemple, nous avons découvert le nouveau protocole sanitaire par la presse”, déplore Clément Brochard, co-secrétaire de SUD-Education en Loire-Atlantique.

09h52 : “On ne peut pas, lorsque dans une classe il y a un cas contact, attendre la fin de la journée et laisser le virus se propager. Il faudrait des tests faits le matin dans l’enceinte de l’école par des professionnels.”

“Encore une fois, on ne va pas dans l’intérêt de l’enfant”, a réagi sur franceinfo Carla Dugault, co-présidente de la FCPE, après l’assouplissement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires. La FCPE, qui “ne veut pas que les écoles ferment” mais qui veut “les maintenir ouvertes mais en sécurité”, manifestera jeudi 13 janvier avec les enseignants en grève, car “tout le monde est épuisé et très en colère”.

09h17 : Boris Johnson est à nouveau soupçonné d’avoir violé les règles sanitaires. Il aurait participé à une fête à Downing Street, avec sa femme Carrie, le 20 mai 2020. Le Royaume-Uni vivait alors son premier confinement, pour tenter d’endiguer la première vague meurtrière de l’épidémie.

09h11 : Tester plus, c’est l’ambition du gouvernement qui a ouvert de nouveaux centres de dépistage. En attendant, les laboratoires d’analyses mettent les bouchées doubles pour affronter l’explosion des tests. Reportage à Coquelles (Pas-de-Calais), où le groupe Biopath analyse l’intégralité des tests réalisés dans ses centres de prélèvement.

09h25 : C’est l’heure du point sur l’actualité.

• Trois simples autotests pour les cas contact à l’école, sans obligation de test antigénique ou PCR : Jean Castex a annoncé ce soir un assouplissement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, alors que parents d’élèves et enseignants sont sur les dents depuis la rentrée et qu’une grève se profile à l’horizon dès jeudi.

Le président du Parlement européen, le social-démocrate Italien David Sassoli, est mort cette nuit à l’âge de 65 ans, a annoncé son porte-parole. Il était hospitalisé depuis fin décembre “en raison d’une complication grave due à un dysfonctionnement du système immunitaire”.

• Après une adoption agitée par les députés, le Sénat se saisit à son tour du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Sur Europe 1, Gabriel Attal a annoncé que le gouvernement préférait “tester que fermer les écoles”. Suivez notre direct.

• Les juges chargés de l’instruction sur l’accident mortel en décembre 2017 d’un car scolaire à Millas (Pyrénées-Orientales) ont ordonné le renvoi de la conductrice devant le tribunal correctionnel pour “homicides et blessures involontaires”, a appris France Télévisions.

09h25 : “On va passer d’écoles ouvertes mais sans élèves, à des écoles ouvertes avec des élèves contaminés.”

Avec le nouveau protocole sanitaire à l’école, Mahmoud Zureik, professeur en épidémiologie et santé publique à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, tire la sonnette d’alarme sur franceinfo. La nouvelle procédure risque aussi de créer “des disparités très importantes”, estime-t-il, “on va ajouter à l’inégalité scolaire et sociale, l’inégalité sanitaire”.

09h27 : Pour prendre les mesures en cette période de crise sanitaire, le gouvernement se base sur les données “à l’hôpital”, a rappelé Gabriel Attal. Depuis l’arrivée du vaccin, “le juge de paix, ce n’est plus le nombre de contaminations, c’est la situation à l’hôpital”, a-t-il ajouté.

08h33 : Gabriel Attal estime que si la France avait un pays avec 100% de vaccination, “on aurait nettement moins de personnes hospitalisées qu’aujourd’hui, donc on aurait une pression moins forte sur nos services hospitaliers (…) donc oui, ça changerait la donne”.

08h37 : Sur le nouveau protocole sanitaire à l’école annoncé hier par Jean Castex, Gabriel Attal a déclaré que le gouvernement “travaille avec les enseignants”. “On préfère tester que fermer”, ajoute-t-il. “On s’adapte aussi avec bon sens, avec pragmatisme aux difficultés que rencontrent les familles”, conclut le porte-parole du gouvernement.

08h24 : Interrogé sur Europe 1, Gabriel Attal a assuré que le pass vaccinal n’allait pas durer indéfiniment. “Ce n’est pas notre projet de société”, a-t-il déclaré. Dès qu’on pourra s’en passer, “on s’en passera avec plaisir”, a-t-il ajouté.

07h42 : “Deux solutions se présentaient à nous : appeler les parents à la dernière minute en leur demandant de venir chercher leurs enfants ou faire face.”

Sur les six personnes chargées d’assurer le service de la cantine d’Ouges (Côte-d’Or), trois sont absentes depuis vendredi pour cause de Covid-19, au point que le maire, Jean-Claude Girard, a dû faire le service lui-même. Le maire de cette commune a choisi de “faire face” mais s’interroge sur franceinfo : “Combien de temps est-ce qu’on va tenir ?”

07h32 : Deux ans d’épidémie de Covid-19 ont jeté une lumière crue sur un système de santé en crise. De Jean-Luc Mélenchon à Eric Zemmour en passant par Valérie Pécresse et Anne Hidalgo, mes collègues Margaux Duguet et Thibaud Le Meneec vous présentent les remèdes des candidats pour le secteur de la santé.

(JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

07h01 : L’Indépendant, lui, s’intéresse au variant Omicron dans le département des Pyrénées-Orientales où on ne parle plus de vague, mais d’un “tsunami”.

<

p id=”lmsg-61dd0f915ff4e993ca23c44d” class=”message custom”>07h15 : On débute avec le traditionnel point sur l’actualité.

• Trois simples autotests pour les cas contact à l’école, sans obligation de test antigénique ou PCR : Jean Castex a annoncé ce soir un assouplissement du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, alors que parents d’élèves et enseignants sont sur les dents depuis la rentrée et qu’une grève se profile à l’horizon dès jeudi.

Le président du Parlement européen, le social-démocrate Italien David Sassoli, est mort cette nuit à l’âge de 65 ans, a annoncé son porte-parole. Il était hospitalisé depuis fin décembre “en raison d’une complication grave due à un dysfonctionnement du système immunitaire”.

• Après une adoption agitée par les députés, le Sénat se saisit à son tour du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, texte qu’il devrait voter en première lecture, mais avec des “ajustements”.

• Quinze milliards d’euros de plus en 5 ans et le droit à une “vie tranquille” : le quasi candidat Emmanuel Macron est passé à l’offensive à Nice sur la sécurité, un thème central à trois mois de la présidentielle, défendant un bilan étrillé par la droite et l’extrême droite. Voici ce qu’il faut retenir de ses annonces.

Leave a Reply