DIRECT. Coronavirus : pas de soutien pour les entreprises avec des sièges dans les paradis fiscaux, annonce… – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CORONAVIRUS

09h47 : #ONVOUSREPOND Bonjour Sophie. Vous avez raison, certains fast-food McDonald’s –comme d’autres enseignes d’ailleurs– sont ouverts. Mais leur activité se cantonne à la vente à emporter, souvent par l’intermédiaire de “drives”, ou à la livraison à domicile, comme l’indique cet article du Monde. Deux options qui restent autorisées tant que des mesures sanitaires compatibles avec la pandémie sont adoptées.

09h47 : #ONVOUSREPOND Bonjour, Le Ministre vient de se prononcer sur la situation des restaurants; pour quelles raisons les (certains) MacDonald sont-ils ouverts! Merci à France Info pour votre déontologie. Cordialement,Sophie

09h41 : Pour le docteur Martin Blachier, le déconfinement est tout à fait possible. A condition que les gestes barrières soient bien respectés et en évitant que les personnes à risque ne soient contaminées. Cofondateur de Ph Expertise, un cabinet de consultants indépendant, il prévoit une “potentielle seconde vague” plutôt pour la rentrée, “en septembre ou octobre”.

09h23 : Peintre de rue confiné, Hugues Panec continue de peindre son amour de la Côte d’Opale (Nord) dans son jardin. “C’est comme un rêve, je le remets sur la toile. J’aime bien travailler sans modèle, ça permet d’éliminer tous les détails et d’aller exactement à l’essentiel”, explique l’artiste.

09h18 : “Il va de soi que si une entreprise a son siège fiscal ou des filiales dans un paradis fiscal, je veux le dire avec beaucoup de force, elle ne pourra pas bénéficier des aides de trésorerie de l’Etat”, affirme Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, sur France Info.

09h12 : Où en est la quête d’un vaccin contre le Covid-19 ? Au moins 119 projets ont été lancés, partout dans le monde, dans cette course contre la montre. Mais les scientifiques partent avec un handicap de taille : aucun vaccin n’a jamais été développé contre un virus de la famille des coronavirus. Explications de notre journaliste Vincent Matalon.

09h06 : Alors que ses deux parents se remettent à peine du coronavirus, le cycliste Thibaut Pinot espère que le Tour de France, repoussé de deux mois (29 août – 20 septembre), “sera le début du renouveau pour tout le monde”. Confiné dans sa ferme de Haute-Saône, il continue à s’entretenir physiquement.

(LP/YANN FOREIX / MAXPPP)

09h00 : Il est 9 heures, faisons un point sur l’actualité :

  • Le Sénat a voté cette nuit le deuxième projet de budget rectifié pour 2020 proposé par le gouvernement pour soutenir l’économie face à la crise du coronavirus, à hauteur de 100 milliards d’euros. Ce budget de crise, aux dépenses considérablement alourdies, table sur un recul de 8% du PIB en 2020.
  • La France fabrique-t-elle en toute urgence des respirateurs artificiels inadaptés ? Air Liquide s’est associé à PSA, Valeo et Schneider Electric pour produire 10 000 respirateurs artificiels. Mais notre enquête montre qu’une partie de ces appareils sont inadaptés aux malades du Covid-19.
  • Les Etats-Unis ont recensé hier 1 738 décès dus au Covid-19 en 24 heures, un bilan en baisse par rapport à la veille.

08h53 : Comme la plupart des commerçants, les coiffeurs se préparent à rouvrir le 11 mai, dans des conditions dégradées.“On essaye de se procurer des masques, des tabliers jetables, des peignoirs jetables pour les clients, des gels et des sprays pour désinfecter après chaque client”, explique Audrey Devouge, qui a ouvert son salon à Alençon (Orne), il y a deux ans.

08h46 : “Rien ne serait pire que de rouvrir dans la précipitation”, répond Bruno Le Maire, interrogé sur la date du 15 juin concernant la réouverture des restaurants et des cafés. Le ministre de l’Economie indique qu’il n’est pas en mesure de confirmer cette date.

08h44 : “Est-ce qu’il faut tenir compte des disparités régionales ?”, s’interroge le ministre de l’Economie, qui rappelle que “la situation n’est pas la même si on est en Aquitaine, où il y a eu moins de cas de Covid, ou si l’on est en Ile-de-France, où le virus circule beaucoup”.

08h39 : “Il faut que tous les commerces puissent rouvrir le 11 mai”, hormis les restaurants et les cafés”, indique Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, en ce moment sur franceinfo.

08h32 : Renault a vu son chiffre d’affaires plonger de 19,2% au premier trimestre, à 10,1 milliards d’euros, victime de l’effondrement du marché mondial provoqué par l’épidémie. Les volumes de ventes mondiales du constructeur automobile français ont chuté de 25,9%.

08h30 : Des salariés de la Fnac en chômage partiel dénoncent le “chantage” de la direction. Ces salariés perçoivent 70% de leur salaire brut, comme le prévoit la loi. Mais “la Fnac ne s’est toujours pas engagée à verser le complément de salaire (30% du salaire brut) qui n’est pas pris en charge par l’Etat”, dénonce la CGT. “L’entreprise veut qu’on accepte l’accord sur la renégociation de nos horaires de travail lors de la reprise de l’activité, si on veut recevoir la totalité de notre salaire”, explique à franceinfo un membre du syndicat. (MANUEL COHEN / AFP)

08h12 : Desrespirateurs artificiels ont-ils été fabriqués pour rien ? Air Liquide s’est associé à PSA, Valeo et Schneider Electric pour produire 10 000 respirateurs artificiels. Cette mobilisation de l’industrie française a pour objectif de répondre aux besoins des soignants. Mais l’enquête de la cellule investigation de Radio France montre que ces appareils sont inadaptés aux malades du Covid-19.

(IP3 / MAXPPP)

07h57 : Et sans surprise, les classes d’âges les plus touchées sont celles des personnes de plus de 75 ans. Chez les moins de 65 ans, l’augmentation de la surmortalité est à peine perceptible. Notre journaliste Brice Le Borgne vous en dit plus dans son article.

07h52 : La moitié des décès ont été enregistrés à l’hôpital. Mais la plus forte augmentation concerne les décès survenus en Ehpad, avec une hausse de 34,6% par rapport à 2019.

07h53 : De nouvelles données de l’Insee permettent de suivre l’évolution récente de la mortalité due au Covid-19, depuis le début du mois de mars. Voici en quelques infographies les principales leçons que l’on peut tirer de cette augmentation.

07h41 : Le gouverneur de la Géorgie, Etat du sud des Etats-Unis, a autorisé certains commerces (salles de gym, bowlings, salons de coiffure…) à rouvrir demain. Une décision critiquée par des responsables locaux et même par Donald Trump, dont il est un fervent soutien et pour qui la mesure est précipitée, en pleine pandémie de coronavirus.

07h35 : Aux Etats-Unis, où les manifestations anti-confinement se poursuivent, les autorités ont recensé hier 1 738 décès dus au coronavirus en 24 heures, un bilan en baisse par rapport à la veille, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au total, 46 583 sont mortes dans le pays depuis le début de la pandémie.

07h41 : Une étude menée par l’institut Pasteur dans un lycée à Crépy-en-Valois dans l’Oise révèle que le taux de personnes présentant des anticorps n’est pas suffisant. Ces travaux montrent que 25,9% des enseignants, lycéens et leur famille ont été infectés et possèdent des anticorps contre le virus. C’est dont loin des 60% à 70% espérés dans la population générale pour avoir une immunité de groupe suffisante afin de stopper l’épidémie.

07h42 : “Les paroles ne sont pas suivies par les actes”, a regretté sur franceinfo Nicolas Girod, le porte-parole de la Confédération paysanne, après la visite d’Emmanuel Macron dans le Finistère hier. “Aujourd’hui, il nous explique qu’on est en deuxième ligne, qu’on est sur un métier, une filière d’utilité publique, vitale. Par contre, quand il a fallu poser des actes et revaloriser économiquement ces filières-là, il n’a pas été au rendez-vous”, estime-t-il en dénonçant la “pression démente” de la grande distribution.

07h16 : Ils sont jeunes et moins jeunes, ils sont citadins ou ruraux. Et pour eux, cet “écart de conduite” devenait indispensable pour retrouver, disent-ils, “la vraie vie”. Ils ont accepté de me raconter leurs combines, la peur de l’amende et le regard des autres.

07h13 : C’est Cédric qui organise des apéros en cachette, c’est Alban qui a trouvé “le truc” pour courir plus d’une heure par jour, c’est Edouard qui s’autorise quelques détours grâce à son attestation employeur… Après cinq semaines de confinement, certains finissent par prendre “quelques libertés” avec les fameuses règles de distanciation sociale.

(MAXPPP)

07h05 : Parmi les scénarios envisagés pour la sortie du confinement, le gouvernement étudie la piste du “stop and go” : c’est à dire, “alterner des périodes de déconfinement et de reconfinement”, explique Le Parisien. “Cela fait partie des hypothèses, notamment si des clusters se développent dans certains territoires, a indiqué dans Le Monde la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

06h55 : En Allemagne, le gouvernement a décidé de son côté d’un nouveau programme d’aides économiques évalué à 10 milliards d’euros. Ce plan prévoit notamment un coup de pouce pour les allocations de chômage partiel qui vont être relevées jusqu’à la fin de l’année pour les personnes les plus touchées par la crise.

06h49 : Le Sénat a également relevé le plafond des dons au profit d’associations venant en aide à des personnes en difficulté et donnant lieu à déduction fiscale. Cet amendement, défendu par le chef de file du groupe LR Bruno Retailleau, porte de 537 euros à 1 000 euros le montant du dispositif “Coluche”, qui permet de déduire des impôts 75% des sommes versées à des associations. “Il faut encourager l’élan de générosité et de fraternité”, a souligné Bruno Retailleau.

06h44 : Le Sénat, à majorité de droite, a voté cette nuit avec des modifications, le deuxième projet de budget rectifié pour 2020 proposé par le gouvernement pour soutenir l’économie face à la crise du coronavirus, à hauteur de 110 milliards d’euros. Ce budget de crise porte à 24 milliards d’euros les crédits destinés au chômage partiel et prévoit 20 milliards d’euros pour recapitaliser des entreprises stratégiques en difficulté, comme Air France.

Leave a Reply