DIRECT. Coronavirus : Moscou entre en confinement – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel :

  • Selon le dernier bilan officiel, 2 606 personnes sont mortes à l’hôpital en France depuis le début de l’épidémie fin janvier.
  • La saturation des hôpitaux s’étend sur le territoire tandis que 4 632 patients sont actuellement en réanimation. Soit un nouvel afflux de 359 personnes en une seule journée.
  • « Les 15 premiers jours d’avril seront encore plus difficiles », a prévenu ce week-end le Premier ministre Édouard Philippe qui s’est livré à une opération transparence sur la gestion de la crise.
  • À l’international, la situation s’aggrave également. Les Etats-Unis sont les plus touchés avec plus de 2000 morts, dont un bébé. Un proche de Trump craint entre 100 000 et 200 000 décès à la fin de l’épidémie. Bilan record également en Espagne (6 528), qui espère approcher du pic. En Italie en revanche, la progression du virus poursuit son timide ralentissement.

Suivez l’évolution de la situation en direct :

11h05. Un patron de presse touché. Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, propriétaire du groupe EPH et actionnaires de plusieurs journaux en France, dont Le Monde, a contracté le virus et s’autoconfine depuis le 12 mars. En République tchèque, 2 837 cas sont confirmés.

11 heures. Les TPE et indépendants mieux aidés. Les petits entrepreneurs seront éligibles au fonds de solidarité en avril à partir de 50% de perte de chiffre d’affaires, contre 70% en mars. « Les restaurants, les théâtres, les cafés, les cinémas, tout ceux-là, c’est forfaitaire, 1.500 euros quand leur activité est fermée, ils peuvent le toucher”, a détaillé Bruno Le Maire sur RMC et BFM TV.

10h55. Marine Le Pen pour la chloroquine dès maintenant. La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen juge nécessaire d’autoriser les médecins de ville à prescrire la chloroquine pour des symptômes « peu graves » du coronavirus. « Si on peut éviter l’aggravation des cas, si on peut éviter ne serait-ce que 10% de baisse des cas graves, cela voudra dire qu’on ne sera pas obligé de trier les gens à la sortie, qu’on ne laissera pas sur le côté, sans respirateur, sans aide, des personnes âgées parce qu’on a pas les moyens matériels de les soigner », a-t-elle fait valoir sur France Info.

10h50. Aux Philippines. Le ministère de la Santé déplore sept morts supplémentaires aux Philippines. Soit un total de 1546 personnes contaminées dont 78 sont décédées.

10h45. JO, on saura bientôt. Les nouvelles dates des Jeux olympiques de Tokyo, reportés en raison de la pandémie de coronavirus, devraient probablement être fixées « dans la semaine », selon le président du comité d’organisation japonais, Yoshiro Mori.

10h40. Le gouvernement en visio-conf. Matignon supervise une visio-conférence avec des représentants du monde économique afin notamment de s’assurer de « la bonne continuité de l’approvisionnement en biens et services essentiels ». Le Premier ministre est accompagné d’Olivier Véran (Santé), Bruno Le Maire (Economie), Muriel Pénicaud (Travail), Gérald Darmanin (Action et Comptes publics), Didier Guillaume (Agriculture), Sibeth Ndiaye (Porte-parole), Jean-Baptiste Djebbbari (Transports) et Agnès Pannier-Runacher (Industrie).

10h30. La barre des 715 000 cas dépassée. Selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles, au moins 715 204 personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus. 183 pays et territoires sont touchés, au premier rang desquels les Etats-Unis (143 025 cas dont 2 514 décès), l’Italie (97 689), et la Chine (81 470 cas, 3 304 morts), foyer initial de la contagion.

10h15. À Wuhan, la vie reprend. La ville de Wuhan, où les entreprises rouvrent après un confinement drastique de près de deux mois, signale une baisse pour le sixième jour consécutif. Dimanche, les autorités ont recensé 31 nouveaux cas, dont un transmis localement. Samedi, c’était 45.

10h05. Vers un confinement de la Russie ? À l’exemple de Moscou (lire ci-dessous), le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine a appelé les autres régions de Russie à se préparer à ce que de telles mesures soient imposées.

10 heures. Moscou entre en confinement. Première journée d’une mise à l’abri d’une durée indéterminée. Les Moscovites sont autorisés à sortir de chez eux pour se rendre au travail, chez le médecin et le pharmacien, et pour se ravitailler au supermarché le plus proche, selon une décision dimanche soir du maire Sergueï Sobianine. Ils ont également le droit de sortir les poubelles et de promener leur chien, dans un rayon de 100 m autour de leur domicile. Des mesures analogues ont été décrétées dans la région entourant la capitale. Le système de reconnaissance faciale de télésurveillance sera utilisé pour contrôler la bonne application des règles.

9h55. Les salariés de Gazprom n’ont pas le virus. Vingt employés du géant énergétique russe, confinés dans le champ gazier de Bovanenkono, avaient été transférés par avion à l’hôpital, après avoir été au contact d’un patient détecté. Les tests de coronavirus se sont avérés négatifs.

9h50. Viktor Orban en route vers les pleins pouvoirs. Le Premier ministre hongrois devrait obtenir aujourd’hui le feu vert du parlement lui octroyant des pouvoirs radicalement renforcés dans le cadre d’un état d’urgence à durée indéterminée pour lutter contre le nouveau coronavirus. En Hongrie, mais aussi à l’étranger, ce texte est très critiqué et vu comme un instrument destiné à cimenter le contrôle du gouvernement national-conservateur. Le projet de loi permettra notamment au dirigeant hongrois de prolonger indéfiniment l’état d’urgence en vigueur depuis le 11 mars, sans demander l’aval du parlement. Les détails à lire ici.

9h45. Taïwan au chevet de ses petites entreprises. La banque centrale de Taïwan baissera ses taux d’intérêt mais pas à zéro, a-t-elle annoncé. Pour les PME, le gouvernement se dit prêt à leur verser de nouvelles aides.

9h35. Des retours dans quelques jours sur les essais cliniques. Ces essais, pour lesquels l’Europe avait besoin de 3 000 volontaires, sont destinés à trouver un traitement. « Nous pensons avoir un premier retour en fin de semaine », explique Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, invitée de Franceinfo.

9h30. Les avions Easyjet tous au sol. La compagnie aérienne britannique va immobiliser tous ses avions. « Ces derniers jours EasyJet a participé au rapatriement de clients avec 650 vols à ce jour pour ramener chez eux plus de 45 000 clients », le dernier ayant eu lieu dimanche, souligne la compagnie. Qui dit se tenir au service des collectivités pour envisager d’autres « sauvetages ».

9h25. Confiné = boudiné? Non! Une diététicienne vous aide à composer des repas équilibrés, et légèrement allégés, c’est à lire ici.

9h20. La reprise de l’école n’est pas certaine le 4 mai. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, rappelle, sur Europe 1, que la reprise des cours le 4 mais est « un scénario : pas plus, pas moins. Je l’ai toujours dit. C’est une possibilité. Cela dépend de l’évolution de l’épidémie ». Rouvrir les écoles reste « compatible avec ce qui a été dit par les autorités de santé ».

9h10. Le bac pourrait être en contrôle continu. Interrogé sur Europe 1, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, précise que « oui il y aura un baccalauréat », mais qu’il n’« exclut rien » sur ses modalités. Il souhaite « en garantir le niveau et qu’on puisse avoir un vrai mois de juin en matière de cours ». « Au cours des prochains jours, à la fin de cette semaine », il fera part de la formule retenue pour le bac 2020. « Il y aura forcément une dose de contrôle continu, la question est jusqu’à quel point. »

9h05. Une baisse du PIB plus importante que prévu. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, déclare, sur BFMTV, que le recul de la croissance sera de « beaucoup plus que -1 % ». « À partir du moment où nous ne savons pas quand le confinement sera terminé, je ne ferai pas de nouvelle prévision. » « Trois points de richesse nationale en moins par mois de confinement me paraît un chiffre raisonnable », ajoute-t-il. « Ce choc économique bouleverse notre vie quotidienne […] Il faut un nouveau capitalisme qui soit plus respectueux des personnes, plus soucieux de lutter contre les inégalités et plus respectueux de l’environnement », conclut-il.

9 heures. « Pas de pénurie alimentaire ». « Il n’y a pas de pénurie aujourd’hui dans les grands magasins et les commerces alimentaires », déclare le ministre de l’Économie, Bruno Le Marie, sur RMC et BFMTV. S’il devait y en avoir « je le dirais aux Français et ils seraient informés pour que nous prenions les dispositions nécessaires ». Il reconnaît cependant qu’il « y a des tensions sur certains produits ».

8h55. La prime de 1000 euros pourrait être augmentée. « Je suis ouvert à tout ce qui permettra de récompenser les salariés pour leur courage, leur professionnalisme et pour leur dévouement », ajoute Bruno Le Maire. « Je suis tout à fait ouvert à ce que nous menions cette réflexion » sur un montant supérieur à 1000 euros de la prime défiscalisée.

8h45. Protéger la « sécurité sanitaire des salariés ». « Il faut garantir la continuité économique du pays, ce que j’ai appelé un service économique minimum, mais ça ne peut pas se faire au détriment de la sécurité sanitaire des salariés », déclare Bruno Le Marie, ministre de l’Économie, sur BFMTV. « S’il y a mieux à faire sur la protection sanitaire des routiers, nous ferons mieux et nous devons faire mieux », ajoute-t-il.

8h25. Un peu de vie à Wuhan. Dans les rues de Wuhan (Chine), des civils circulent alors que les mesures de confinement sont très progressivement assouplies.

AFP/Hector Retamal
AFP/Hector Retamal  

8h10. Baisse de taux en Chine. La banque centrale chinoise baisse un taux d’intérêt à court terme de 20 points, rapporte l’agence Reuters. C’est la troisième baisse depuis novembre, la plus forte depuis 5 ans.

7h50. Fermeture des frontières en Irlande? Un professeur spécialiste des maladies microbiennes et enseignant à l’University College Dublin explique que l’Irlande doit « protéger ses frontières » et donc les fermer pour éviter l’importation de tout nouveau cas, selon des propos rapportés par l’ Irish times. L’Irlande totalise actuellement un peu plus de 2600 malades du Covid-19 pour 46 morts.

7h40. La délation fonctionne bien en Nouvelle-Zélande. Un site Internet créé par la police néo-zélandaise pour signaler les violations des consignes de confinement a rencontré un succès tel qu’il a planté quelques heures seulement après sa mise en ligne. « Nous avons reçu 4200 signalements de personnes pensant que d’autres ne respectaient pas » les consignes, a expliqué le chef local de la police. Parmi les infractions signalées, figurait une fête rassemblant une soixantaine de personnes dans une auberge pour routards à Queenstown, une ville très touristique dans l’Île du Sud, mais aussi plusieurs cas de voyageurs poursuivant leur périple en camping-car en dépit de l’impératif de confinement.

7h25. Destination toujours incertaine pour le Zaandam. Le paquebot Zaandam, qui transporte quatre morts et au moins deux personnes contaminées par le Covid-19, et l’autre paquebot qui l’accompagne, le Rotterdam, se sont dirigés dimanche soir vers la mer des Caraïbes, sans certitude sur leur destination finale. 400 passagers sains du Zaandam ont été transférés sur le Rotterdam. Le Zaandam est parti le 7 mars de Buenos Aires (Argentine), a franchi le cap Horn, et a vu le Chili refuser les passagers malades qu’il voulait débarquer. Et le port d’arrivée qu’il visait, Fort Lauderdale (Floride, Etats-Unis) via le canal de Panama, n’est pas sûr de vouloir l’accueillir.

VIDÉO. Les passagers du paquebot Zaandam transbordés : une Française témoigne

7h10. Le pétrole au plus bas depuis 17 ans. Le prix du pétrole brut West Texas Intermediate (WTI), référence aux Etats-Unis, a perdu 5,3 % à 20 dollars le baril (environ 17,30 euros), tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord est de 23 dollars (environ 20 euros), en baisse de 6,5 %, des niveaux jamais vus depuis 2003. La chute intervient après que le bilan des décès en raison de la pandémie de Covid-19 a dépassé le nombre de 30 000 avec l’Italie et l’Espagne en tête des pays les plus touchés en Europe, et une augmentation des cas de contaminations aux Etats-Unis.

7 heures. La Nouvelle-Calédonie rapatrie 1700 résidents. La Nouvelle-Calédonie va rapatrier environ 1700 résidents bloqués hors de l’archipel confiné depuis une semaine. Les personnes « désireuses de rentrer dans leur pays » se trouvent essentiellement en métropole, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Thaïlande, en Indonésie ou en Polynésie française, a déclaré le chargé des Transports au sein du gouvernement local, Gilbert Tyuienon. Située à 18 000 km de la métropole dans l’océan Pacifique sud, la Nouvelle-Calédonie a recensé 15 cas de Covid-19, aucun n’étant dans un état grave. Le rapatriement a été planifié à compter du 3 avril.

6h55. L’Argentine prolonge le confinement pour deux semaines. L’Argentine prolonge de 14 jours l’isolement obligatoire. Après 10 jours de restrictions, le confinement court donc jusqu’au dimanche de la fête chrétienne de Pâques, le 12 avril. 820 personnes y sont atteintes du Covid-19 et 20 en sont mortes.

6h50. Les Etats-Unis autorisent la chloroquine à l’hôpital. Le régulateur du médicament aux Etats-Unis (FDA) autorise l’usage, uniquement à l’hôpital, de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine. Il s’agit de traitements antipaludiques sur lesquels le président Donald Trump fonde les plus grands espoirs.

6h45. Twitter supprime des messages de Bolsonaro. Twitter a supprimé deux tweets du compte officiel du président brésilien, Jair Bolsonaro, dans lesquels il remettait en cause le confinement décidé pour lutter contre le coronavirus. Le chef de l’Etat avait publié trois vidéos dans lesquelles on le voyait notamment aller à la rencontre des gens dans les rues de Brasilia, en contradiction avec les consignes de son propre gouvernement. « Twitter a récemment annoncé dans le monde le renforcement de ses règles pour prendre en compte les contenus qui vont éventuellement à l’encontre des consignes de santé publique émanant de sources officielles et qui pourraient augmenter le risque de transmission du Covid-19 », explique l’entreprise.

6h40. New York toujours durement touché. L’Etat de New York reste le plus touché aux Etats-Unis avec près de la moitié des cas du pays, soit environ 60 000 morts, et quasiment 1000 personnes décédées.

6h30. Entre 100 000 et 200 000 morts aux Etats-Unis. Selon les estimations du Dr Anthony Fauci, conseiller sur la pandémie du président américain Donald Trump, le Covid-19 pourrait faire « entre 100 000 et 200 000 » morts au sein de la première puissance mondiale. « Je n’ai jamais vu, parmi les maladies sur lesquelles j’ai eu à travailler, un modèle dont le pire des cas se réalisait. La réalité se situe quelque part au milieu », a-t-il précisé. Avec 139 000 cas positifs, les Etats-Unis sont actuellement le pays le plus contaminé au monde. 2 436 personnes y sont mortes. Chaque année, en moyenne, la grippe saisonnière fait de 3000 et 50 000 morts aux Etats-Unis.

6h20. Un pic dans deux semaines aux États-Unis ? Le président américain, Donald Trump, a dit s’attendre à un pic de Covid-19 dans deux semaines aux Etats-Unis. Il a également prolongé les mesures de distanciation sociale jusqu’au 30 avril. Il s’agit d’un revirement de position pour celui qui espérait un retour à la normale pour le dimanche de la fête chrétienne de Pâques, le 12 avril.

6h10. 5,5 millions de masques livrés par la Chine. Comme prévu, les 100 t de matériel médical commandé par la France sont bien arrivées hier soir à Roissy dans un avion-cargo d’Air France. « Nous avons commandé un milliard de masques », avait fait savoir la veille le ministre de la Santé Olivier Véran. La création d’« un pont aérien étroit et intensif » était en effet l’une des annonces fortes de la longue conférence de presse commune avec le Premier ministre, Édouard Philippe, en forme d’opération transparence sur la gestion de la crise.

6h10. 14 ans, la plus jeune victime du coronavirus d’Europe? Vitor Godinho, un jeune Portugais de 14 ans, est mort ce dimanche. Il avait été hospitalisé et diagnostiqué au Covid-19 samedi. Toutefois, contrairement à la Française Julie, 16 ans, l’adolescent souffrait aussi d’autres pathologies. Une enquête médicale est en cours tandis que les hommages se multiplient » Les détails à lire ici.

6h06. Une hausse des Français en réanimation. Hier soir, la Direction générale de la Santé annonçait que 4 632 patients étaient actuellement en réanimation en raison du Covid-19. Soit un nouvel afflux de 359 personnes en une seule journée. Parmi toutes ces personnes, 34 % des patients ont moins de 60 ans. Et soixante personnes en réanimation ont moins de 30 ans. Le gouvernement compte passer à 14 000 lits en réanimation contre 5000 initialement.

6h05. Hommages à Patrick Devedjian. Dans la nuit de samedi à dimanche, le coronavirus a emporté l’ex-ministre, première grande figure politique française tuée par le Covid-19. Les hommages se multiplient, dont celui de Nicolas Sarkozy. Comme lui, nombre d’élus, ex-candidats aux municipales ou simplement personnages publics sont touchés, en raison du grand nombre de contacts qu’ils ont eus avant le confinement.

6h03. L’ARS met en garde contre l’hydroxychloroquine en automédication. « Des cas de toxicité cardiaque ont été signalés […] suite à des prises en automédication […] d’hydroxychloroquine face à des symptômes évocateurs du Covid-19, ayant parfois nécessité une hospitalisation en réanimation », fait savoir l’Agence régionale de santé de la Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué.

6 heures. 292 nouveaux décès à l’hôpital en 24 heures. Le bilan officiel de la direction générale de la Santé (DGS) a fait état hier soir de 2 606 morts à ce jour en France. » Les détails ici.

À IMPRIMER > Les règles à adopter pour faire ses courses : l’infographie à télécharger en A4

Leave a Reply