Advertisements

DIRECT. Coronavirus : les Chinois prévoient de tester un vaccin dès avril – Ouest-France

Spread the love

vendredi 21 février

10h10

Vaccin anti-coronavirus: la Chine prévoit des tests sur l’homme dès avril

“Plusieurs équipes de recherche font appel à différentes techniques afin de concevoir un potentiel vaccin”, a indiqué Xu Nanping, le vice-ministre chinois des Sciences et Technologies. “Le premier devrait faire l’objet d’essais cliniques vers la fin avril”, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse à Pékin.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mardi qu’il faudrait au moins un an avant d’obtenir un produit utilisable à grande échelle.
Les chercheurs chinois utilisent plusieurs procédés pour mettre au point un vaccin, a déclaré Zeng Yixin, le vice-directeur de la Commission nationale de la santé. Parmi ces méthodes: l’utilisation d’un coronavirus inactivé, l’utilisation du génie génétique afin de produire des protéines faisant office d’antigènes, ou la modification de vaccins antigrippaux, a détaillé M. Zeng.

09h55

C’est bien à BRANVILLE et non à GRANVILLE que les nouveaux rapatriés vont être placés en quarantaine. C’est vrai qu’à la radio, ça sonne un peu pareil.

09h31

Le coronavirus pourrait créer le chaos en Corée du Nord, selon des experts. 

La Corée du Nord a été parmi les premiers pays à fermer sa frontière avec la Chine. Elle a suspendu les liaisons aériennes et ferroviaires, interdit les visites de touristes et imposé une quarantaine de 30 jours pour les personnes soupçonnées d’être porteuses du virus. Le quotidien officiel Rodong Sinmun l’a affirmé une nouvelle fois vendredi: “Heureusement, l’infection au nouveau coronavirus n’est pas encore entrée dans notre pays”.

Mais si cela se produisait, le pays serait menacé d’un chaos sanitaire, selon des experts. La Corée du Nord a une infrastructure médicale faible.Les hôpitaux souffrent d’une alimentation irrégulière en eau et en électricité et de pénuries chroniques de médicaments.


“S’il y a un déclenchement de la maladie, le système nord-coréen sera impuissant”, prédit Choi Jung-hun, un ancien médecin nord-coréen passé en Corée du Sud en 2012. “Cela échappera à tout contrôle”.
 

09h21

La Corée du Sud a annoncé ce vendredi avoir enregistré 100 nouveaux cas de la maladie Covid-19, dont la plupart liés à une secte chrétienne, portant à plus de 200 le nombre de patients contaminés dans le pays.

Des employés désinfectent des bus à Séoul en Corée du Sud/AFP

85 des nouveaux cas ont en effet un lien avec “l’Eglise Shincheonji de Jésus” à Daegu, 4e plus grande ville de Corée du Sud. Au total, plus de 120 fidèles de cette église ont été contaminés.

Une femme de 61 ans, membre de cette secte chrétienne et qui ignorait avoir contracté la pneumonie virale, leur aurait transmis le virus, notamment en assistant à des offices religieux. Le maire de Daegu, qui compte plus de 2,5 millions d’habitants, a invité la population à rester chez elle.
 

09h12

En Ukraine, l’arrivée de rapatriés de Wuhan se passe mal. Des centaines d’habitants de Novi Sanjary ont affronté jeudi les forces de l’ordre pour s’opposer à l’arrivée dans un centre de repos de ce petit village de 45 Ukrainiens et 27 étrangers en majorité originaires d’Amérique latine.

Pour les soutenir, la ministre ukrainienne de la Santé a annoncé qu’elle allait se joindre à eux en quarantaine. “Je vais passer les 14 prochains jours avec eux, dans le même bâtiment et les mêmes conditions. J’espère que ma présence calmera ceux de Novi Sanjary et le reste du pays”, a écrit Zoriana Skaletska sur Facebook dans la nuit de jeudi à vendredi.

08h59

36 autres citoyens européens sont également rapatriés dans ce vol affrété par la France. Ils seront “pris en charge, dès leur arrivée, par les autorités de leur pays”, a précisé le Quai d’Orsay.

08h48

Les 28 Français, qui sont actuellement en cours de rapatriement, “ne présentent aucun symptôme”, a précisé hier Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. Dans l’Airbus A380 qui les ramène en France, “il y aura à bord une équipe d’assistance médicale”, a-t-il ajouté.

Ils vont atterrir à Roissy-Charles-De-Gaulle ce vendredi matin. Ils seront ensuite acheminés en bus jusqu’au village vacances de Branville dans le Calvados. Là, ils seront placés en quarantaine pendant 14 jours et seront testés deux fois pour s’assurer qu’ils n’ont pas contracté le virus.

C’est en bus que la trentaine de ressortissants français sera transportée entre l’aéroport et le centre d’hébergement de Branville. Comme ce fut le cas pour les rapatriés de Carry-le-Rouet (photo). ARCHIVES AFP / CLÉMENT MAHOUDEAU
“Une équipe médicale de 13 personnes les prendra en charge de jour comme de nuit”, a précisé le préfet le préfet du Calvados, Philippe Court. Une vingtaine de militaires de la Sécurité civile assurera le bon déroulement de la vie au sein du site.

08h32

Quel impact de l’épidémie sur l’économie française ?

À l’instar de PSA (notre photo), de nombreuses entreprises françaises sont présentes en Chine/AFP
Ce vendredi matin, le ministère de l’Economie et des Finances réunira les représentants des entreprises et des différents secteurs économiques. Cette réunion rassemblera, autour du ministre Bruno Le Maire et de sa secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher, les organisations patronales (Medef, U2P, etc.) et des représentants de nombreuses filières, comme celles de la santé, du bois, de l’automobile, du luxe, de l’agroalimentaire, de la mer, du nucléaire ou du ferroviaire.
[Lire ici l’intégralité de l’article…]

08h24

Nouvelle source d’inquiétude pour la Chine : le coronavirus Covid-19 se propage dans les prisons. Dans l’est du pays, au moins 200 détenus et sept gardiens de la prison de Rencheng ont été contaminés et 34 cas ont été identifiés dans la prison de Shilifeng. Accusés de négligence, huit cadres des autorités judiciaires et pénitentiaires locales ont été limogés. 271 cas de contamination ont aussi été détectés dans les prisons de la province de Hubei, la plus touchée par le virus.En dépit des mesures drastiques de confinement et des restrictions de circulation prises par les autorités, ce bond des contaminations dans les prisons laisse redouter l’apparition de nouveaux foyers de contagion dans les lieux où sont confinées des populations nombreuses.

08h12

Etat des lieux de l’épidémie :

– Le coronavirus Covid-19 a contaminé plus de 75 000 personnes en Chine et 1 100 ailleurs dans le monde.

– Le nombre de nouveaux cas quotidiens en Chine avait baissé durant quatre jours consécutifs, il est reparti à la hausse (889 nouveaux cas contre 673 la veille).

– L’épidémie a causé 2 236 décès depuis son apparition fin décembre.

– Aucun nouveau cas d’infection au coronavirus n’a été découvert sur le territoire français, le bilan restant inchangé avec 12 cas confirmés au total (quatre hospitalisations sans signes de gravité, sept personnes guéries et un décès).

08h02

Dans le village de Branville, situé à moins de deux kilomètres du centre de vacances, nos journalistes ont rencontré hier une habitante plutôt inquiète…

Une jeune femme d’une trentaine d’années marche aux côtés de ses deux jeunes enfants, quand elle apprend la nouvelle par nos questions. D’abord dans le déni, elle perd son air amusé quand elle comprend que l’information est réelle : « Je n’arrive pas à y croire, s’étrangle la mère de famille. J’habite à Londres, et j’étais justement venue ici, chez ma belle-mère, pour éviter les flux touristiques des grandes villes. On ne sait pas à quel point le virus est dangereux, je ne voulais pas risquer la santé de mes enfants. » D’un coup de poignée, elle repart avec sa poussette dans l’autre sens, direction sa maison d’accueil pour « faire [s]es valises ».

07h43

Les Français, qui arriveront ce vendredi matin, vont donc rejoindre un centre de vacances du Calvados, en Normandie où ils seront confinés 14 jours, a précisé jeudi le préfet du département Philippe Court.

Dans ce village Pierre & Vacances “Normandy Garden”, situé à Branville près de Dozulé dans le Calvados, (à environ 15 km de Deauville et de Cabourg), 77 cottages sur 330 ont été privatisés pour l’occasion.

07h41

La plupart des 300 Français déjà rapatriés ont terminé leur quarantaine et sont ressorties de leur lieu de confinement. Il reste seulement à l’heure actuelle les 35 derniers rapatriés, arrivés le 9 février, via Londres. Ils doivent sortir le 23 février.

 

07h39

Il s’agit du 3e avion envoyé par Paris vers Wuhan depuis que cette ville et la province environnante du Hubei ont été coupées du monde en raison de l’épidémie.

Après deux premiers vols français de rapatriement, un avion britannique a par ailleurs évacué le 9 février une trentaine de Français. Sur l’ensemble de ces trois vols, plus de 300 personnes ont déjà été rapatriées de Chine vers la France et placées en quarantaine dans deux lieux d’hébergement des Bouches-du-Rhône.

07h37

Aucune information n’a pour l’heure été donnée sur l’itinéraire qu’empruntera l’avion, ni sur son heure d’arrivée en France. Un vol traditionnel entre Pékin et Paris met environ 10 à 11 heures. L’A 380 pourrait donc arriver en France vers 9 h ou 10 h ce vendredi matin.

 

07h12

L’avion, qui vole actuellement vers la France, est arrivé la nuit dernière en Chine. Il avait été affrété par Paris avec comme objectif principal d’acheminer 17 tonnes de matériel médical à destination du personnel soignant chinois dans la province du Hubei, la plus touchée par l’épidémie, a précisé une source diplomatique.
Mais son vol retour vers la France était l’occasion de rapatrier une soixantaine de ressortissants français et européens qui le désiraient, a-t-elle ajouté.

06h43

On apprend ce vendredi matin que l’avion chargé de rapatrier 28 Français et 36 ressortissants d’autres pays de l’Union européenne a décollé vendredi de Wuhan
Cet Airbus A380 a quitté le sol de Wuhan à 5 h 57 heure locale (soit jeudi 22 h 57 heure française) à destination de la France, a précisé une source diplomatique citée par l’AFP.

06h41

Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l’épidémie de coronavirus.

Un chercheur chinois montre deux échantillons du virus/AFP
Advertisements

Leave a Reply