DIRECT. Coronavirus : le procès des attentats de janvier 2015 reporté – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel :

  • Le seuil des 1000 morts liés au coronavirus est franchi en France avec 1100 décès . Aux Etats-Unis, la situation empire rapidement avec 53 000 cas et 700 morts.
  • Les bourses ont flambé mardi, avec + 11 % aux Etats-Unis, la meilleure séance depuis 1933.
  • Avec le confinement de l’Inde , un tiers des êtres humains doivent rester chez eux.
  • Le prince Charles , héritier de la couronne britannique, a été testé positif au nouveau coronavirus.
  • En Ile-de-France, les transports en commun réduiront fortement la voilure à partir de jeudi. Le RER s’arrêtera à 22 heures et une cinquantaine de stations de métro seront fermées.

Les événements de la journée en direct :

14h35. Le procès des attentats de janvier 2015 reporté en raison de la crise du coronavirus, selon le parquet antiterroriste.

14h30. Les ventes d’alcool en hausse à New York. Conséquence insolite de la pandémie, la vente de vins et de spiritueux a sensiblement augmenté dans la « grosse pomme », selon l’association des magasins d’alcool de l’Etat de New York, qui n’a pu cependant donné de chiffres précis. Vendredi, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a placé les magasins de vente de vins et de spiritueux sur la liste des commerces jugés « essentiels », autorisés à rester ouverts malgré les mesures de confinement. « Beaucoup de gens boivent du vin en mangeant, pour eux c’est une habitude. Ils auraient été gênés si l’alcool avait été déclaré non essentiel. Le gouverneur a pris la bonne décision », indique le président de l’association, Stefan Kalogridis.

14h25. Federer offre 1 million de dollars aux familles pauvres de Suisse. Roger Federer, le Suisse aux vingt trophées en Grand Chelem, annonce sur Instagram un don de 1 million de francs suisses (1 million de dollars, 943 000 euros) aux familles pauvres de son pays souffrant des conséquences de la pandémie.

14h15. Circulation des TGV et Intercités encore réduite vendredi. La SNCF indique qu’elle va réduire de moitié à partir de vendredi la circulation de ses TGV et Intercités, à 7 % de l’offre habituelle, et va suspendre son service low-cost Ouigo, pour se conformer aux annonces gouvernementales de mardi soir. « La réduction du nombre de trains permet de continuer à assurer les déplacements essentiels des voyageurs ayant des raisons légitimes de se déplacer, tout en luttant contre la propagation du virus », a justifié la compagnie dans un communiqué. La SNCF a indiqué qu’elle afficherait mercredi à 17 heures les trains grandes lignes devant circuler pendant le week-end (de vendredi à dimanche).

14h05. Macron remercie les caissières et caissiers. Le président a retweeté mercredi matin le témoignage d’une caissière de grande surface, très émue de la reconnaissance du public, pour lui dire « merci » et promettre de fournir masques et gel hydroalcoolique.

« Merci Madame. C’est grâce à vous et vos collègues que nous pouvons, tous ensemble, lutter contre le Covid-19. Pour assurer votre sécurité, le pays s’engage dans un effort sans précédent pour produire masques et gels », a commenté dans son tweet le chef de l’Etat, qui depuis quelques jours relaie sur son compte des publications d’anonymes.

14 heures. Les Français doivent se préparer à « un effort long ». Pour absorber les effets de la crise économique due au coronavirus, qui n’en est « qu’à ses débuts » et se montre d’une grande « brutalité », Edouard Philippe prévient que la France se prépare à « un effort long auquel nous allons tous ensemble faire face ».

13h55. « Une véritable économie de guerre ». « Le droit du travail est aménagé temporairement pour permettre l’organisation d’une véritable économie de guerre », prévient Edouard Philippe. Les entreprises pourront déroger aux durées maximum du travail et au repos hebdomadaire, donc le repos dominical, explique encore le Premier ministre, qui précise que l’Etat versera, dans les prochains jours, les indemnités prévues pour les salariés au chômage partiel.

13h50. Les droits arrivant à expiration prolongés. Le RSA, la complémentaire santé solidaire ou encore l’allocation adulte handicapé seront conservés et poursuivis pendant toute la période de confinement, sans réexamen, affirme le Premier ministre. Même chose pour les droits au chômage arrivant à expiration pendant la période de confinement.

13h45. Edouard Philippe s’exprime à l’issue du Conseil des ministres. Le Premier ministre revient sur le régime d’urgence sanitaire, qui vise « à limiter les graves dommages économiques et sociaux du confinement ». Une première série d’ordonnances « vise à soutenir les trésoreries des entreprises ». Parmi les mesures, « un fonds de solidarité d’un milliard d’euros pour les petites entreprises et les indépendants », précise Edouard Philippe.

13h40. Mais comment le docteur Raoult a-t-il pu écrire son livre en un mois? L’infectiologue dont tout le monde parle, qui affirme avoir trouvé, avec la chloroquine, le remède le plus efficace pour traiter les patients atteints du Covid-19, sort un ouvrage, « Epidémies, vrais dangers et fausses alertes » chez Michel Lafon. Nos explications ici.

13h35. Avec le confinement, la pollution de l’air baisse drastiquement en Italie. L’Agence européenne de l’environnement (EEA) note qu’à Milan, la capitale économique italienne, la concentration de dioxyde d’azote (NO2), un gaz produit principalement par les véhicules et les centrales thermiques, a reculé de 24 % ces quatre dernières semaines. A Bergame, zone italienne la plus affectée, la baisse est de 47 % ces quatre dernières semaines. Quant à Rome, la capitale italienne, les niveaux de NO2 ont, eux, chuté de 26 à 35 % sur cette même période.

13h25. Un appel des dirigeants européens à créer des « corona bonds ». Neuf chefs d’Etats européens, dont Emmanuel Macron et l’Italien Giuseppe Conte, appellent, dans une lettre, à créer des « corona bonds » pour protéger les économies européennes, mises à mal par la pandémie. Ces « corona bonds » sont des obligations paneuropéennes, qui permettraient de mutualiser les dettes des pays membres de la zone euro.

« Nous devons travailler à un instrument de dette commun émis par une institution européenne pour lever des fonds sur le marché […] au profit de tous les États membres […] pour faire face aux dommages causés par le coronavirus », écrivent-ils.

13h15. Face au coronavirus, le pape implore « la miséricorde pour l’Humanité ». Dans une prière œcuménique, à la mi-journée, le pape François a voulu « implorer la miséricorde pour l’Humanité, durement éprouvée par la pandémie du coronavirus ». S’exprimant en direct par vidéo depuis sa bibliothèque du palais apostolique du Vatican, le pape a récité le « Notre Père », lançant un appel à prier « pour les malades et leurs familles, pour les professionnels de la santé et ceux qui les aident, pour les autorités, les forces de l’ordre et les volontaires, pour les ministres de nos communautés ».

13 heures. « C’est un choc, mais c’est le destin ». Le Parisien vous raconte les derniers jours de Michel, 87 ans, mort dans un Ehpad du Covid-19. Dans cet établissement des Vosges, 21 retraités sont décédés depuis la découverte d’un premier cas début mars.

12h50. Des transports en commun a minima dès demain en Ile-de-France. Les transports en commun de la région parisienne vont être fortement réduits à partir de ce jeudi, avec notamment la fermeture d’une cinquantaine de stations de métro et l’arrêt des métros et RER à 22 heures, ont indiqué Ile-de-France Mobilités, la RATP et la SNCF.

Une cinquantaine de stations (dont Alésia, Bourse, Campo Formio ou Pernety) seront fermées « afin de concentrer le personnel disponible dans les stations principales ». Les lignes de bus et tramways de la RATP dans Paris et la proche couronne continueront de fonctionner jusqu’à la fin de service, tandis que des bus de substitution remplaceront le RER après 22 heures.

Le service Noctilien des bus de nuit fonctionnera toujours normalement, étant même renforcé par endroits, de même que les 20 navettes mises en place vers les grands hôpitaux pour le personnel hospitalier.

Le métro parisien déserté, le 18 mars dernier. LP/Olivier Corsan
Le métro parisien déserté, le 18 mars dernier. LP/Olivier Corsan  

12h45. L’Iran va interdire la circulation entre les villes. Le pays, l’un des plus touchés au monde par l’épidémie de coronavirus, va interdire à partir de jeudi ou vendredi la circulation entre les villes pour tenter de freiner sa propagation, ont indiqué mercredi des responsables gouvernementaux à Téhéran. « Les nouveaux voyages seront interdits, sortir des villes sera interdit », a déclaré le porte-parole du gouvernement.

12h35. Un équipementier automobile visé par une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui. Les salariés de l’usine d’Hirson (Aisne) de l’équipementier automobile AML Systems ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d’autrui, estimant que l’entreprise prend des « risques » avec leur « santé » dans un contexte de pandémie de coronavirus. « Malgré la bonne volonté affichée par la direction afin de mettre en place les gestes barrière, la sécurité totale n’existe pas », fait valoir l’avocat Me Ralph Blindauer, au nom du CSE. Le parquet de Laon confirme avoir reçu la plainte, et devra examiner s’il existe effectivement des éléments constitutifs de la mise en danger pour ouvrir ou non une enquête.

12h30. Les anciennes attestations sont toujours valables. Si de nouvelles attestations de déplacement dérogatoire sont téléchargeables sur le site du ministère de l’Intérieur, il n’est pas pour autant nécessaire de jeter les anciennes. Il faut simplement rajouter l’heure de sortie du domicile.

12h25. Au Mali, deux cas confirmés. Le Mali en guerre a annoncé ses deux premiers cas confirmés de coronavirus, sur deux Maliens rentrés de France mi-mars. Il figurait parmi les rares pays d’Afrique à ne pas avoir officiellement déclaré de cas alors que les sept voisins de ce pays sans frontière maritime l’avaient fait.

12h20. Camilla n’a pas attrapé le Covid-19. Le prince Charles, dont on apprend mercredi qu’il a été testé positif au coronavirus, se trouve actuellement en Ecosse avec sa femme Camilla, qui « a été testée mais n’a pas le virus », précisent les services du prince de Galles. « Il n’est pas possible de déterminer avec certitude qui a contaminé le prince en raison des nombreux engagements auxquels il a participé ces dernières semaines », précise la même source.

12h15. Pour garder le moral, des films d’animation. Connaissez-vous Coco ou Les Trois Brigands? La rédaction du Parisien vous recommande cinq films d’animation pour vous évader un peu.

12h05. Inquiétudes à La Réunion. Le département ultramarin de La Réunion compte désormais 94 cas, souvent « importés » de métropole. Le territoire le plus peuplé d’outre-mer avec près de 860 000 habitants, peut s’appuyer sur 112 lits de réanimation. Mais La Réunion est « tellement loin de tout, avec une telle pauvreté, précarité, promiscuité et avec des comorbidités si nombreuses, une population si souvent cruellement démunie, que nous pouvons nous attendre à des taux de mortalité plus élevés que ceux en métropole », affirme le docteur Kathia Cadinouche, généraliste et régulatrice au Samu, au nom d’« un collectif informel de professionnels de terrain ».

« Nous sommes sur une île, loin de la métropole : quand nos moyens de prise en charge des cas sévères seront saturés, il n’y aura aucune possibilité de prise en charge alternative », ajoute le conseil départemental de l’ordre des médecins.

11h55. Un TGV médicalisé affrété jeudi dans le Grand-Est. Dans la région Grand-Est, premier foyer de contamination en France, 407 personnes ont été fauchées par le Covid-19. Soit plus du tiers des morts dénombrés en France. Pour soulager la région, qui affronte une situation sanitaire critique, un TGV médicalisé sera affrété jeudi pour permettre d’évacuer vingt patients.

11h45. Le prince Charles testé positif au nouveau coronavirus. Le prince Charles, héritier de la couronne britannique, a été testé positif au nouveau coronavirus et présente de légers symptômes, annoncent ses services. Agé de 71 ans, le fils d’Elizabeth II « reste en bonne santé » à l’exception de ces symptômes, assure Clarence House dans un communiqué.

11h40. Le bilan en Espagne dépasse celui de la Chine avec 3434 morts, selon les autorités. En une journée, 738 décès ont été notifiés en Espagne, une très forte accélération par rapport aux 514 morts recensés entre lundi et mardi. Seule l’Italie compte désormais plus de décès dus au coronavirus dans le monde.

11h35. Le procès en appel de Georges Tron renvoyé. Le Covid-19 cause le renvoi du procès en appel de Georges Tron, rapporte Le Parisien. Le maire (LR) de Draveil (Essonne), tout juste réélu le dimanche 15 mars au premier tour avec 64,61 % des voix devait être rejugé du 21 avril au 15 mai pour des faits d’agressions sexuelles et viols présumés sur deux anciennes collaboratrices de la mairie de Draveil.

11h25. « Prenez soin de vous » s’impose dans les e-mails. Depuis le début de la crise du coronavirus et du confinement, de nouvelles formules de politesse fleurissent au bas de nos mails ou à la fin de nos échanges téléphoniques professionnels. Les « portez-vous bien » ont remplacé les très formels « bien cordialement » et « bien à vous ». « Les barrières sociales tombent », commente Philippe Moreau-Chevrolet, professeur de communication politique à Sciences Po.

11h15. Des milliers de personnes bloquées sur des paquebots en Australie. Des milliers de passagers de trois paquebots de croisière, au large de l’Etat de l’Australie-Occidentale, ne sont pas autorisés à accoster, les autorités redoutant d’importer de nouveaux de cas de coronavirus. Deux paquebots, l’« Artania » et le « Magnifica » sont ancrés au large du port de Fremantle, dans l’Etat d’Australie-Occidentale, alors qu’un troisième navire, le « Vasco de Gama », est à l’approche. « En aucune circonstance, les passagers et les équipages ne seront autorisés à se promener dans les rues de notre Etat », a déclaré à la presse Mark McGowan, le Premier ministre de cet Etat.

11h05. « Avec combien d’enfants au maximum puis-je sortir ? » Une promenade quotidienne d’une heure maximum est autorisée avec les membres de votre foyer. Oui, mais avec combien d’enfants ? Réponse ci-dessous.

11h04. L’Iran annonce 143 nouveaux décès, bilan officiel de plus de 2000 morts. Le ministère de la Santé iranien annonce le décès de 143 personnes supplémentaires infectées par le virus, portant le bilan officiel de l’épidémie à 2077 morts dans l’un des pays les plus touchés au monde.

11h01. Entre 100 et 150 Ehpad déjà touchés en Ile-de-France. « On sait qu’en Ile-de-France, sur les 700 Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, ndlr), il y en a à peu près entre 100 et 150 qui pourraient être déjà touchés par le Covid-19 », a déclaré sur franceinfo Frédéric Valletoux, le président de la Fédération hospitalière de France (FHF). Mais « on n’a pas de chiffres agrégés » sur les personnes touchées par le coronavirus dans les Ehpad, a poursuivi le président de la FHF, organisme regroupant 1000 hôpitaux publics et 3800 Ehpad publics.

10h52. Le Sénat exercera « pleinement » son pouvoir de contrôle. « Nous avons demandé à suivre la mise en place de ces mesures exceptionnelles qu’est l’état d’urgence parce que nous voyons bien qu’un certain nombre de mesures sont dérogatoires aux libertés individuelles et collectives », assure Gérard Larcher, le président LR du Sénat sur France Inter. « Nous exercerons pleinement notre pouvoir de contrôle » et « si nécessaire, nous vérifierons la constitutionnalité » de la loi instaurant l’état d’urgence sanitaire, a-t-il promis.

10h45. La CFDT appelle les entreprises à ne pas verser de dividendes. « De nombreux salariés, pour assurer une continuité de service, doivent s’adapter dans des conditions parfois difficiles. Dans ce contexte, il serait incompréhensible que les actionnaires ne fassent pas eux aussi un effort », écrit le premier syndicat français. « Les entreprises et notamment les grands groupes doivent pleinement participer à la solidarité nationale. Il ne serait en effet ni raisonnable ni responsable que les entreprises versent des dividendes à leurs actionnaires comme si de rien n’était ».

10h37. Une bouffée d’air dans le Hubei. Le gouvernement chinois a annoncé mardi la levée des restrictions aux déplacements sous certaines conditions. La ville de Wuhan devra, elle, attendre le 8 avril pour sortir de quarantaine.

10h33. La Bourse de Paris se maintient dans le vert. Soutenue par un accord aux Etats-Unis sur un plan de soutien à l’économie américaine de 2000 milliards de dollars face à la crise du coronavirus, la Bourse de Paris s’offre un bond de + 2,71 %. A 9h50, l’indice CAC 40 prenait 115,12 points à 4 357,82 points. La veille, il avait grimpé de 8,39 %.

10h29. 410 arrestations pour « provocation » en ligne en Turquie. Le tort de ces internautes ? Avoir partagé des contenus infondés en lien avec le nouveau coronavirus, selon le ministre de l’Intérieur. Le gouvernement turc appelle depuis plusieurs jours à ne pas relayer de fausses informations susceptibles de semer la panique autour de la pandémie.

10h21. Il faut sauver les asperges et le houblon alsaciens. Dans l’est de la France, les agriculteurs sont confrontés au manque de main d’oeuvre pour récolter les asperges ou s’occuper des autres plantations.

10h19. La Russie veut durcir les peines pour ceux qui enfreignent la quarantaine. Un texte soumis mercredi au Parlement par des députés russes propose notamment de punir par une amende allant jusqu’à 1 million de roubles (environ 12 000 euros au taux de mercredi) le non-respect de la quarantaine si celui-ci a provoqué de nombreuses nouvelles contaminations. Au cas où le non-respect de la quarantaine a provoqué la mort de deux personnes et plus, le contrevenant pourrait risquer jusqu’à 7 ans d’emprisonnement.

10h16. 3 marins américains testés positifs à bord du porte-avions Roosevelt. Les trois hommes ont été évacués et tous ceux qui ont été en contact avec eux à bord du navire, actuellement déployé en opération, ont été placés en quarantaine, a déclaré devant des journalistes le secrétaire à la Marine par intérim, Thomas B. Modly. Le navire compte plus de 5000 personnes à bord.

10h10. L’agriculture cherche des bras. Faute de saisonniers locaux ou étrangers confinés ou effrayés par l’épidémie de Covid-19, le secteur agricole lance un appel afin de pourvoir « 70 et 80 000 emplois en contrats courts » en mars, avril et mai.

10h03. Le Parlement britannique mis en pause pour un mois. Les députés sont renvoyés chez eux ce mercredi soir – une semaine plus tôt que prévu – pour la pause de Pâques en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. Le gouvernement, qui dispose d’une large majorité, a déposé une motion à la chambre basse du parlement, proposant de fermer l’institution jusqu’au 21 avril.

9h45. L’Unsa appelle à ne pas verbaliser. Le syndicat Unsa Police appelle les policiers à ne pas effectuer de contrôles en l’absence de moyens de protection. « Le ministère de l’Intérieur doit, en sa qualité d’employeur, protéger ses agents », explique-t-il. « Pas de protection implique pas de contrôle, pas de verbalisation, pas d’accueil dans les services. »

9h35. Des sous pour les élèves infirmiers d’Ile-de-France. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, annonce le déblocage de 18 millions d’euros pour les élèves infirmiers d’Ile-de-France. Ils « sont 9000 et ne peuvent plus faire leurs études ». « On va les rémunérer pour aller dans les hôpitaux, en soutien », déclare-t-elle sur Europe 1.

9h25. Les renforts des agriculteurs seront payés en plus du chômage partiel. « Nous avons fait en sorte qu’ils puissent cumuler le chômage technique et les heures de saisonnier », ajoute Christiane Lambert, à propos des personnes qui viennent aider les agriculteurs en manque de main-d’oeuvre pour leurs récoltes. Cela s’inscrit dans l’opération « Des bras pour ton assiette ». « L’alimentation ne tombe pas du ciel, il faut la cueillir, la récolter, la transformer, la transporter. La France ne peut pas se mettre à l’arrêt », insiste Christiane Lambert.

9h15. Environ 40 000 personnes en renfort pour les agriculteurs. Christiane Lambert, présidente de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), déclare sur franceinfo que 40 000 personnes se sont portées volontaires pour prêter main-forte aux agriculteurs en manque de main-d’oeuvre. « Pour le mois de mars, nous avons besoin de 45 000 personnes. Pour le mois d’avril, il faut en rajouter 80 000 et pour le mois de mai, 80 000 en plus », dit-elle.

9 heures. Une policière gravement blessée dans l’Oise. Lors d’un contrôle sur le respect des mesures de confinement, une policière a été gravement blessée à la tête, mardi, à Beauvais, dans l’Oise. Les faits se sont produits vers 17h30, dans la cité de la Roseraie avec un groupe d’une dizaine de personnes. La policière de 23 ans a reçu un projectile à la tête. Hospitalisée, ses jours ne sont pas en danger. Deux frères de 22 ans et 17 ans ont été interpellés.

8h50. L’Iran va durcir ses mesures internes. Le président iranien, Hassan Rohani, évoque de « nouvelles restrictions » à venir, « difficiles » pour la population. L’Iran, un des pays les plus touchés par le Covid-19, a jusqu’à présent refusé d’imposer des mesures de quarantaine ou de confinement à la population.

8h40. Hausse des contaminations en Afrique du Sud. Le nombre de cas de Covid-19 franchit la barre des 700 en Afrique du Sud. Mais aucun mort n’est officiellement à déplorer.

8h30. Martin Hirsch lance « plus qu’un appel à l’aide ». Directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, interrogé sur franceinfo, s’inquiète de la prise en charge de patients dans un état grave. Leur nombre a dépassé les 1000 en Ile-de-France. « Dans mes interventions précédentes, je savais devant moi que j’avais une visibilité d’une semaine sur la capacité d’en prendre davantage. Là, j’ai une visibilité de trois jours ». Il s’inquiète du nombre de respirateurs disponibles, demande plus de soignants en faisant appel aux volontaires et à la réquisition. Il demande aussi une reconnaissance financière pour les soignants. Il appelle enfin à faire attention à la production de médicaments pour ne pas en manquer. « C’est plus qu’un appel à l’aide », dit-il.

8h15. Couvre-feu dans toute la Guyane. D’abord ne concernant que quelques communes, le couvre-feu en Guyane est dorénavant appliqué sur tout le territoire, rapporte la chaîne Guyane 1ere. Il est en vigueur de 21 heures à 5 heures.

8 heures. Des bras pour les fraises. Les cultivateurs de fraises du Lot-et-Garonne, en particulier de gariguettes, s’inquiètent du manque de main-d’oeuvre. Les employés en provenance de l’étranger ne peuvent pas se déplacer. Il manquerait environ la moitié des 6000 personnes nécessaires à la récolte. Les exploitants essayent alors de se prêter leurs ouvriers. Quant aux personnes novices qui viennent en renfort, un agriculteur précise à l’AFP : « Ce n’est pas triste ! Aujourd’hui il y a de moins en moins de fils d’agriculteurs et ils ne connaissent pas le métier. On a un problème de compétence et certains, au bout de deux jours, sont fatigués ».

7h45. Toujours 0 km de bouchons en Ile-de-France. Confinement oblige, les bouchons sont inexistants en Ile-de-France, comme depuis une semaine. Sytadin, en charge du suivi de la circulation dans la région, ne repère aucun ralentissement.

Sytadin
Sytadin  

7h30. La Bourse de Tokyo en forte hausse. La Bourse de Tokyo (Japon) salue l’accord américain de relance qui doit encore être définitivement validé par les députés. Elle termine en hausse de plus de 8 %.

7h20. Paquebot en quête de port. Le paquebot de croisière Zaandam, qui navigue au large de l’Amérique du Sud, ne parvient toujours pas à accoster. 42 personnes présentent un état grippal. Un cas de Covid-19 est suspecté, mais aucun test à bord ne permet de le confirmer. Après avoir essuyé des refus du Chili et du Pérou, le bateau pourrait trouver refuge en Floride (Etats-Unis), le 30 mars, après avoir été ravitaillé en mer et avoir franchi le canal de Panama. 105 Français sont à bord. la croisière devait prendre fin le 21 mars au Chili.

7h10. Une dernière étape pour valider l’accord aux Etats-Unis. L’accord trouvé entre la présidence et le Sénat pour relancer l’économie américaine, devra être approuvé ce mercredi par la chambre des représentants, l’équivalent de l’Assemblée nationale, pour être validé. Le parti démocrate, opposant au président Donald Trump, y est majoritaire.

7 heures. L’or, éternelle valeur refuge. Comme à chaque crise et chaque période d’incertitude économique, l’or joue son rôle de valeur refuge pour certains investisseurs et épargnants. Alessandro Soldati, directeur de Gold Avenue, revendeur officiel du groupe Pamp, leader mondial des métaux précieux, explique, à l’AFP, qu’en trois semaines la société a dépassé le nombre de ventes réalisées au dernier trimestre 2019.

6h45. Accord financier aux Etats-Unis. La Maison Blanche, le siège de la présidence américaine, et les sénateurs se sont mis d’accord sur le plan de relance de 2000 milliards de dollars, soit 1740 milliards d’euros.

6h30. Le football américain à l’arrêt. La Ligne nationale de football américain a demandé aux 32 équipes qui la composent de fermer toutes les installations jusqu’au 8 avril. La saison a pris fin début février et la nouvelle commencera, théoriquement, en septembre.

PODCAST. Pandémie de coronavirus : ce que les scientifiques ont appris sur le Covid-19

6h30. Premier jour de confinement en Inde. Ce mercredi, l’Inde est entrée en confinement pour trois semaines. Un tiers de l’humanité est désormais soumise au même régime, soit environ 2,5 milliards de personnes.

6h20. Pas d’accord sur la relance aux Etats-Unis. Les parlementaires américains n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur les modalités d’un plan de relance de l’économie nationale. Le total des mesures de relance devrait atteindre les 2000 milliards de dollars, soit environ 1740 milliards d’euros.

6h10. En Chine, 47 cas importés. Aucune contamination locale n’a eu officiellement lieu en Chine ces dernières 24 heures. Mais 47 nouveaux cas importés, provenant de l’extérieur des frontières du pays, ont été comptabilisés. Quatre nouvelles personnes sont mortes depuis mardi.

6 heures. Fin de restriction en Chine. Dans la province de Hubei, où se trouve Wuhan, le foyer d’origine de la pandémie de Covid-19, les restrictions de circulation sont levées. Wuhan doit encore attendre le 8 avril.

VIDÉO. Coronavirus : Wuhan sera libéré du confinement le 8 avril

Leave a Reply