DIRECT. Coronavirus : le port du masque est désormais obligatoire à Paris et dans la petite couronne – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CORONAVIRUS

08h13 : La recrudescence actuelle de cas de coronavirus est-elle une deuxième vague, et serait-elle aussi dure que la première ? Face à ces questions, il peut être tentant de comparer les chiffres actuels avec ceux du printemps. Mais pour certains indicateurs, cette comparaison est impossible, et risque de donner des résultats trompeurs. Cet article vous explique pourquoi.

(JEROME LEBLOIS / HANS LUCAS / AFP)

07h48 : Bonjour @Christian. Il existe un moyen très simple de savoir si l’augmentation actuelle du nombre de cas s’explique uniquement par le fait que l’on teste davantage : observer le taux de tests qui s’avèrent positif. En l’occurrence, celui-ci n’est pas stable, il est en augmentation constante, atteignant 3,82% lundi (dernier chiffre disponible), contre 1,37% un moins plus tôt.

07h48 : Bonjour. Pourquoi dit-on que le nombre de personnes touchées par le coronavirus augmente ? Il y a de plus en plus de personne qui se font dépister. Donc c’est normal que le nombre de cas augmente. S’il n’y avait pas de dépistage, le nombre diminuerait. Cela prouve uniquement qu’il y a beaucoup de porteurs sain, mais pas plus de malade. Bonne journée à tous. (Avec le masque bien sur)

07h30 : Bonjour . A Paris, l’arrêté mentionne explicitement une exception pour les personnes “circulant à l’intérieur des véhicules des particuliers et des professionnels”. A Marseille, le communiqué de la préfecture ne faisait pas mention de cette question et je n’arrive pas à mettre la main sur l’arrêté, mais aucun témoignage ne fait remonter de cas de verbalisations d’automobilistes.

07h30 : Nouvelle question ! Le port du masque à Marseille et Paris est-il obligatoire également en voiture ? Merci !

07h20 : Bonjour @Maman parisienne. Vous avez raison : la préfecture de police n’a pas précisé de tranche d’âge concernée par l’obligation du port du masque, qui concerne donc a priori également les enfants. Ce n’était pas le cas de la précédente obligation, celle qui se limitait à certains quartiers de Paris, dont étaient dispensés les enfants de moins de 11 ans. Toutes nos excuses pour notre erreur d’hier soir.

07h20 : Vous commettez une erreur. Les enfants de moins de 11 ans sont bien concernés à ce stade pour Paris. Relisez le texte de la préfecture.

07h20 : Aucune décision n’a été prise au sujet de l’organisation de l’arrivée du Tour de France, précise par ailleurs Anne Souyris sur franceinfo. Mais l’adjointe à la mairie rappelle que les rassemblements de plus de 5 000 personnes restent interdits, et qu’aucune dérogation n’est possible en zone rouge, dont Paris fait partie.

07h17 : Faire du vélo avec un masque ? ! Mais ils sont devenus fous ? Est-ce qu’on peut encore respirer en faisant du sport ? Je ne pense pas qu’en roulant un quart d’heure pour aller au travail je vais contaminer des gens que je ne croise même pas puisque je suis en train de rouler !

07h17 : Oui bien sûr les cyclistes ne doivent pas avoir de contrainte et tout leur est permis ! Quelle démagogie !

07h15 : “Pour les jeunes qui mettent un masque en vélo, ça n’a aucune incidence, ça ne comporte aucun danger, mais quelqu’un d’asthmatique, quelqu’un d’âgé, quelqu’un qui a des problèmes cardiaques, avec un masque en vélo, ça peut poser des problèmes, d’où le fait de se dire que peut-être que ce n’est pas la solution qu’ils se retrouvent dans le métro.”

L’adjointe d’Anne Hidalgo a, sur franceinfo, réitéré son désaccord avec l’extension aux cyclistes de cette obligation du port du masque. “Nous allons rediscuter avec le préfet”, a-t-elle affirmé.

07h16 : Anne Souyris, adjointe en charge de la santé à la mairie de Paris, détaille sur franceinfo les conditions de l’obligation du port du masque qui entre en vigueur à 8h à Paris : il sera impossible de retirer son masque pour fumer une cigarette, ou encore pour manger un sandwich. Mais possible de “faire un pique-nique dans un parc, à partir du moment où on est assis et qu’on mange son pique-nique, à condition de remettre immédiatement, dès qu’on se relève, son masque”.

07h18 : En face, Joe Biden a annoncé qu’il allait reprendre ses déplacements de campagne dans les Etats-clés de l’élection. Après être resté confiné chez lui plus deux mois au printemps, il limitait ses sorties à son état du Delaware et à la Pennsylvanie voisine par prudence vis-à-vis du virus, ce qui lui a attiré les railleries de Donald Trump.

06h34 : La tenue de ce discours devant un large public, assis mais non masqué, marque aussi un contraste avec le choix de son rival Joe Biden, qui était seul pour sa prise de parole diffusée en direct, et des démocrates, dont beaucoup de discours lors de leur convention avaient même été enregistrés en amont. Hier soir, Donald Trump a encore affiché sa confiance dans la fin prochaine de l’épidémie de coronavirus : “Nous produirons un vaccin avant la fin de l’année, a-t-il lancé.

<

p id=”lmsg-5f4883058256bf479f266896″ class=”message custom”>07h23 : Commençons par rappeler les principales informations de ces dernières heures :

#ETATS_UNIS Donald Trump a officiellement accepté l’investiture du parti républicain pour la présidentielle, en cloture de sa convention. Joe Biden, son rival démocrate, va reprendre ses déplacements de campagne, interrompus par l’épidémie.

Dans deux heures, le port du masque deviendra obligatoire en extérieur dans tout Paris et les trois départements de la petite couronne. Y compris pour les deux-roues, ce que regrette la mairie de la capitale.

#CORONAVIRUS Vingt-et-un départements français sont désormais classés en zone rouge, c’est-à-dire en “zone de circulation active du virus”, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Voici ce que cela signifie pour les départements concernés.

La France a enregistré 6 111 nouveaux cas d’infection au Covid-19 en vingt-quatre heures, un record depuis que les tests sont réalisés à grande échelle, selon Santé publique France.

Leave a Reply