DIRECT. Coronavirus en France : ça s’aggrave, des prévisions alarmantes – Linternaute.com

Spread the love

DIRECT. Coronavirus en France : ça s'aggrave, des prévisions alarmantes COVID. A la veille du réveillon de Noël, l’inquiétude grandit du côté du gouvernement et des autorités de santé face au nombre de nouveaux cas de Covid-19.

18:14 – 88 000 nouveaux cas de contaminations sur 24h, du jamais vu

Le ministre de la Santé a donné des chiffres alarmants ce jeudi 23 décembre, en marge d’un déplacement effectué dans un centre de vaccination à Paris. Sur les dernières 24h, 88 000 nouveaux cas ce contamination au coronavirus ont été détectés, jamais un tel chiffre n’avait été atteint depuis le début de l’épidémie de Covid en France. Le ministre de la Santé a par ailleurs fait savoir que le seuil des 100 000 contaminations par jour serait atteint dans quelques jours.

17:30 – L’Intérieur invite les élus locaux à annuler les cérémonies de vœux du Nouvel An

Ce 23 décembre, le ministre de l’Intérieur a invité préfets et élus locaux à annuler leurs traditionnelles cérémonies de vœux du Nouvel An, “par souci de cohérence et d’exemplarité”. Dans un télégramme, Gérald Darmanin a indiqué : “Afin de nous prémunir collectivement contre l’apparition de clusters qui auraient pour effet d’accélérer la propagation du virus, nous vous demandons de ne pas organiser les traditionnelles cérémonies de vœux”.

17:10 – Valérie Pécresse réclame la gratuité des tests jusqu’au 10 janvier et le report de la rentrée scolaire

Ce jeudi 23 décembre, la candidate Les Républicains à l’élection présidentielle de 2022 Valérie Pécresse a réclamé, via un tweet, la mise en place de la gratuité des tests jusqu’au 10 janvier prochain, ainsi que le report de la rentrée scolaire des vacances de Noël d’une semaine.

16:55 – Projet de loi pass vaccinal : la France va-t-elle mettre en place la règle “2G+” ?

Selon Le Parisien, le gouvernement envisagerait d’intégrer au pass vaccinal une mesure imposant un test négatif en plus d’un schéma de vaccination, notamment pour se rendre dans certains lieux où le risque de contamination est plus important. Cette mesure, signalée à la phrase indiquant qu’un décret décidera des cas “dans lesquels l’intérêt de la santé publique et l’état de la situation sanitaire imposent un cumul de justificatifs”, s’inspire de la règle dite “2G+” – règle déjà en application chez plusieurs de nos voisins européens. Le ministère de la Santé a confirmé réfléchir à la possible mise en place de cette mesure.

16:46 – Le Racing 92, touché par le Covid-19, est forcé d’interrompre ses entraînements

Le monde du sport est, lui aussi, frappé de plein fouet par la vague de Covid-19, en France comme dans les autres pays. Au sein de l’équipe du Racing 92, près de 10 cas de coronavirus ont été détectés, rapporte Le Parisien. Des cas qui coûtent au club des Hauts-de-Seine ses entrainements, depuis ce mercredi 22 décembre. Vendredi 24, une nouvelle série de dépistage sur les rugbymen jusqu’ici négatifs décidera, ou non, de la reprise des entrainements…et de la tenue de la rencontre avec Pau – les deux équipes étant censées s’affronter lundi prochain, dans le cadre de la 13ème journée du Top 14.

16:26 – Pass vaccinal : 1 000 d’amende dès la première présentation d’un faux

Dans le projet de loi sur le pass vaccinal est indiqué, selon Camille Colin qui a pu en consulter le texte, que la présentation d’un faux pass vaccinal serait punie, dès le premier manquement, d’une amende de 1 000 euros – contre 135 actuellement.

16:13 – Le projet de loi sur le pass vaccinal en partie dévoilé

Camille Colin a indiqué, ce jeudi 23 décembre, que le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, qui doit être présenté lundi prochain en Conseil des ministres, proposera un pass vaccinal dès 12 ans, exception faites aux visiteurs et patients des hôpitaux et des Ehpad, qui pourront présenter un pass sanitaire datant de moins de 24 heures. Enfin, il prévoit “la possibilité pour les professionnels des établissements recevant du public de demander une pièce d’identité ‘en cas de doute’ sur le pass vaccinal”.

16:08 – Le projet de loi présenté lundi compte proroger l’Etat d’urgence en Martinique

Toujours selon Camille Colin, le projet de loi présenté lundi 27 décembre prévoit de proroger l’Etat d’urgence sanitaire en Martinique et ce, jusqu’au 31 mars 2022. 

16:03 – Le projet de loi présenté lundi prévoit de déclarer l’Etat d’urgence sanitaire à La Réunion

Sur son compte Twitter, Camille Colin, journaliste politique chez LCI et TF1, a indiqué avoir eu accès au projet de loi qui sera présenté lundi prochain en Conseil des ministres. Selon la journaliste, ce projet de loi prévoir d’instaurer l’Etat d’urgence sanitaire sur l’île de La Réunion.

15:43 – Couvre-feu : “On ne va pas pourrir la vie des Français à Noël sans être sûr que ça change quelque chose”

Auprès de RMC, un conseiller d’Olivier Véran a indiqué, ce 23 décembre, qu’un couvre-feu n’était pas, pour l’instant, à l’ordre du jour en France : “On ne va pas pourrir la vie des Français à Noël sans être sûr que ça change quelque chose”, a-t-il détaillé.

Alors que ses voisins européens mettent de plus en plus en place des mesures drastiques pour contrer Omicron, l’Hexagone préfère ne pas en venir à de telles restrictions, jugeant qu’un couvre-feu serait peut-être inefficace et “n’arrêterait sans doute pas cette nouvelle vague’, rapportait un proche du ministre de la Santé. En outre, l’exécutif français martèle que la vaccination est meilleur en France qu’ailleurs en Europe. Une information que démentit RMC, rappelant que, si 72% des Français sont vaccinés, 78% des Danois le sont : leurs lieux culturels ont pourtant bien été fermés.

15:17 – Avoir eu le Covid récemment permettra de disposer d’un pass vaccinal

Ce jeudi 23 décembre, le ministère de la Santé et des Solidarités a assuré au Parisien qu’avoir contracté récemment le Covid-19 permettra de disposer d’un pass vaccinal – sous réserve que le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal soit approuvé par le Parlement. Cette décision suit la règle du “une infection = une injection”, établie par le ministère de la Santé.

14:53 – Plus de vaccinés que de non-vaccinés en réanimation ?

Dans son dernier rapport, la direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (Drees) rapporte que les non-vaccinés représentent 41% des admissions en hospitalisation. Certains en ont rapidement déduit que la vaccination ne protégeait pas contre les hospitalisations, formes graves et décès. Pourtant, ce chiffre est à replacer dans son contexte : 9% de la population française n’est pas vaccinée, chiffre extrêmement bas. Proportionnellement, il est donc normal que le nombre de vaccinés en réanimation, qui se fait tester positif au Covid-19 ou bien qui décède soit plus élevé. En outre, la Drees note que, malgré qu’ils ne représente que 9% de la population âgée de 20 ans et plus, les non-vaccinés “sont nettement surreprésentées, par rapport à leur part dans la population générale, parmi les testées positives par PCR au Covid-19 …]. Leur surreprésentation est encore plus importante parmi les personnes hospitalisées et également parmi celles décédées”. Effectivement, alors que les personnes non-vaccinées représentent “9% de la population âgée de 20 ans et plus, elles représentent 25% des personnes testées positives par RT-PCR et déclarant des symptômes, 41% des personnes admises en hospitalisation conventionnelle, 52% des entrées en soins critiques et 38 % des décès durant les 4 dernières semaines”.

Et de conclure : “Dès lors, le nombre d’évènements liés au Covid-19 (tests positifs, hospitalisations, décès) est largement plus important pour les non-vaccinés que pour les vaccinés à taille de population comparable”.

14:31 – Combien de Français sont vaccinés contre le Covid-19 ?

Sur son site, le ministère de la Santé et des Solidarités indique que 52 642 823 personnes ont reçu au moins une injection, soit 78,1 % de la population totale, au 22 décembre. A la même date, 51 553 975 personnes possèdent un schéma vaccinal complet, soit 76,5 % de la population totale.

14:14 – 21 222 662 doses de rappel ont été réalisées

Le ministère de la Santé et des Solidarités a indiqué que, au 22 décembre, 21 222 662 doses de rappel avaient été réalisées. Ce sont 666 192 de plus que 24 heures auparavant. En tout, 12 979 075 doses de rappel ont été administrées au moins de décembre 2021, jusqu’ici.

14:00 – Pour le Conseil scientifique, Omicron peut créer une “désorganisation de la société” en janvier (2/2)

Pour le Conseil scientifique, si une telle situation se produisait, l’exécutif devrait revoir à la baisse les règles d’éviction actuellement en vigueur, afin d’éviter la paralysie du pays. Pour Olivier Guérin, ainsi : “A l’hôpital, les cas contact ne sont déjà plus en éviction, on ne respecte déjà pas la règle, car ce n’est pas possible […] Sur les positifs asymptomatiques, il faut se poser la question entre le bénéfice de tenir la ligne de travail et le risque de diffusion virale”.

LIRE PLUS

Selon les dernières données de Santé publique France, communiquées mercredi 22 décembre, la moyenne sur sept jours continue de progresser, dépassant les 56 883 nouveaux cas. Ces dernières 24 heures, 170 personnes sont décédées des suites du Covid-19 à l’hôpital. Le taux d’incidence continue également à augmenter ces 24 dernières heures et est désormais de 550,43 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants, soit 4,58 points de plus que la veille. Voici le bilan détaillé : 

Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France (SPF), publié jeudi 16 décembre, “la progression de la circulation du SARS-CoV-2 s’est poursuivie, avec des indicateurs hospitaliers toujours en hausse”. En moyenne, près de 48 700 cas étaient diagnostiqués chaque jour et le taux d’incidence était de 508 cas positifs pour 100 000 habitants dans bon nombre de régions – le taux d’incidence a donc dépassé ceux des pics des 2e, 3e et 4e vague.

Suivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.

Leave a Reply