DIRECT – Coronavirus : des collectivités locales demandent un report de la rentrée scolaire en Guadeloupe – CNEWS

Spread the love

La 4e vague progresse en France. Le nombre de patients hospitalisés continue de grimper, particulièrement aux Antilles, où la situation sanitaire est dramatique. Suivez toute l’actualité liée au Covid-19 ici.

21h02

Les présidents des conseils régional et départemental de Guadeloupe et de l’association des maires de Guadeloupe ont demandé samedi «un report de la rentrée scolaire» qui doit se tenir début septembre, au vu de «la gravité de la situation sanitaire actuelle».

Le président du Conseil régional, Ary Chalus, du Conseil départemental, Guy Losbar, et le président de l’association des maires, Jocelyn Sapotille, après «consultation de plusieurs acteurs de leurs communautés scolaires respectives», ont décidé «que le contexte sanitaire actuel ne permettait pas la tenue de la rentrée scolaire aux dates initialement envisagées par les services de l’Etat», c’est-à-dire la première semaine de septembre, écrivent-ils dans un communiqué.

14h11

La Côte d’Ivoire a réceptionné 1,2 millions de doses de vaccin Pfizer offert par les Etats-Unis pour lutter contre le covid-19, alors que le pays connait une hausse sensible des contamination ces dernières semaines, a annoncé samedi le ministère ivoirien de la Santé.

Les doses de vaccin sont arrivées vendredi soir à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, via le système Covax qui vise à fournir des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants.

«Les États-Unis sont heureux de soutenir le gouvernement de la Côte d’Ivoire dans sa lutte contre cette pandémie (…) et pour ses grands efforts en vue de freiner la transmission et vacciner les populations» a déclaré son ambassadeur à Abidjan, Richard Bell, dans un communiqué.

11h26

Les écoles, collèges et lycées vont fermer «dès lundi» en Polynésie française en raison de la flambée de Covid-19, a annoncé le président de l’archipel Edouard Fritch, dans le cadre d’un durcissement du confinement prévu pour deux semaines.

«Nous avons décidé de limiter au maximum (…) les déplacements de la population dans les zones les plus touchées» et ce pour les «deux semaines à compter de lundi», a de son côté affirmé vendredi (samedi à Paris) le Haut-commissaire Dominique Sorain, alors que le taux d’incidence atteint 2.800 cas pour 100.000 habitants en Polynésie soit le plus élevé de France.

11h04

Quelque 110.000 enfants et adolescents de 12 à 15 ans, soit près d’un quart des jeunes de cette tranche d’âge, sont attendus ce week-end au Portugal pour se faire vacciner contre le covid-19 afin de préparer la prochaine rentrée scolaire, selon les autorités sanitaires. Ils étaient des dizaines, accompagnés par au moins l’un de leurs parents, à faire la queue samedi matin devant le centre de vaccination de Almada, dans la banlieue sud de Lisbonne.

09h21

Le directeur général du CHU de Guadeloupe a rappelé «tous les personnels du CHU», qui «doivent regagner leur poste sans délai», alors que la «situation épidémique et ses impacts sur le tissu hospitalier ne cesse de se dégrader». «Toutes les activités programmées» sont mises à l’arrêt, «seules les chirurgies non reportables peuvent se poursuivre», indique la note interne datée du 18 août du directeur général du CHU, Gérard Cotellon.

Selon un communiqué du préfet de la Région Guadeloupe, «la situation reste extrêmement préoccupante avec 4.180 nouveaux cas cumulés en 4 jours» et «le rythme de 1.000 contaminations par jour est maintenu» avec un taux de positivité «à 22,3%».

08h38

Le gouvernement régional de Catalogne a réclamé le rétablissement du couvre-feu nocturne à Barcelone, ainsi que dans plusieurs dizaines d’autres villes, pour lutter contre l’épidémie, après avoir été débouté de sa demande de maintien de cette mesure dans cette région touristique du nord-est de l’Espagne.

07h11

A l’approche de la rentrée, les opposants au pass sanitaire et à la vaccination comptent accroître la pression sur le gouvernement pour leur sixième week-end de mobilisation, avec plus de 200 manifestations prévues en France. Des rassemblements sont annoncés à partir de 12H00 dans les principales villes, mais aussi de petites agglomérations, telles Sarlat, Vichy ou Antibes.

Selon les estimations d’une source policière, entre «170.000 et 220.000» personnes devraient manifester, une tendance jugée «très stable», avec des cortèges importants anticipés à «Toulon, Nice, Marseille, Montpellier ou encore Perpignan». A Paris, entre 12.000 et 20.000 manifestants sont attendus, selon cette même source policière.

Quatre cortèges y sont organisés, dont deux à l’initiative de collectifs de «gilets jaunes» et l’un, devenu le plus important en nombre, à l’appel de Florian Philippot, ex-numéro 2 du Front national devenu chef de file des «Patriotes».


Leave a Reply