DIRECT. Coronavirus : Bruno Le Maire n’exclut pas des «nationalisations», si nécessaire – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel

> Suivez les événements de la journée en direct :

10h55. Nouveau bilan mondial. Le coronavirus a fait au moins 7063 morts dans le monde, selon un bilan établi à partir de sources officielles ce mardi. Plus de 180 090 cas d’infection ont été dénombrés dans 145 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. 56 nouveaux décès et 4569 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures. La Chine, où l’épidémie s’est déclarée fin décembre, a dénombré au total 80 881 cas, dont 3 226 décès et 68 869 guérisons. Seuls 21 nouveaux cas et 13 nouveaux décès ont été annoncés entre lundi et mardi.

10h50. U n syndicat appelle les médecins retraités à se mobiliser. Le SN-MCR (Syndicat national des médecins concernés par la retraite) demande aux médecins retraités (notamment les retraités depuis moins de cinq ans et les moins de 70 ans) de rejoindre la réserve sanitaire ou d’aider des médecins qui seraient débordés. Les volontaires peuvent s’inscrire à la réserve sanitaire, qui regroupe des professionnels de santé volontaires et mobilisables à tout moment, via ce lien.

10h45. Conséquence du confinement : zéro bouchon en Ile-de-France. La fluidité ce mardi matin sur les routes franciliennes est quasi parfaite. Sans doute un premier indice du respect des mesures de confinement liées au coronavirus.

10h40. ««On ne va pas s’empêcher de vivre ». Nombreux sont ceux qui n’ont pas respecté ce week-end la règle de distanciation sociale censée enrayer l’épidémie de Covid-19. Témoignages.

10h35. L‘Allemagne va rapatrier ses ressortissants bloqués à l’étranger. « Nous ferons tout notre possible pour permettre aux milliers de personnes bloquées à l’étranger de revenir en Allemagne dans les prochains jours », déclare le ministre allemand des Affaires étrangères. Le gouvernement allemand avait conclu un accord avec des compagnies aériennes, il a annoncé que jusqu’à 50 millions d’euros seraient mis à disposition à cette fin.

10h30. Les footballeurs du Wuhan Zall de retour en Chine. Les membres du club principal de cette ville, devenue épicentre du virus, ont été placés en isolement, après un mois et demi passé en Espagne. En raison de la pandémie, le début de la saison du championnat chinois avait été reporté sine die et les joueurs étaient restés en Andalousie, où ils effectuaient fin janvier un stage de préparation. Mais l’Espagne a, à son tour, était placée en confinement général.

10h25. 35,3 millions de téléspectateurs devant Macron, record absolu. L’allocution du président Emmanuel Macron a été suivie par un total de 35,3 millions de téléspectateurs lundi soir sur l’ensemble des chaînes qui la diffusaient, selon des données de Médiamétrie diffusées ce mardi matin. « C’est un record absolu pour une intervention télévisée », précise une porte-parole de Médiamétrie.

10h20. La France prête à recourir à des nationalisations « si nécessaire ». Alors que l’Italie prévoit la nationalisation de la compagnie aérienne Alitalia, le ministre de l’Économie français Bruno Le Maire indique qu’il pourrait en faire de même, pour certaines entreprises, si la crise le nécessite.

« Je n’hésiterai pas à employer tous les moyens qui sont à ma disposition pour protéger les grandes entreprises françaises », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse téléphonique. « Cela peut passer par de la capitalisation ou une prise de participation. Je peux même employer le terme de nationalisation si nécessaire », a-t-il souligné.

10h12. Hermès ferme tous ses sites de production en France jusqu’à fin mars. Il s’agit d’une quarantaine de manufactures et de tanneries, selon un courrier du groupe de luxe adressé aux salariés.

Hermès, qui emploie 9 500 personnes dans l’Hexagone, ajoute qu’« afin de protéger l’ensemble de nos collaborateurs, nous avons également décidé de fermer tous nos sites de production en France, tout comme en Suisse ceux d’Hermès Horloger, jusqu’au lundi 30 mars 2020 ». Hermès s’appuie sur 52 sites de production au total. Parmi ceux-ci, 42 sont situés en France : il s’agit de tanneries, d’ateliers de textile ou de manufactures de maroquinerie et de porcelaine.

10h05. Les festivités de la flamme olympique revues à la baisse au Japon. En raison du coronavirus, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo annoncent ce mardi avoir décidé de réduire l’ampleur des festivités entourant le relais de la flamme olympique, dont le départ est prévu le 26 mars dans la région de Fukushima.

10 heures. Rome prévoit la nationalisation de la compagnie aérienne Alitalia.

9h55. Pour Marine Le Pen, le confinement n’est pas suffisamment « strict ». Marine Le Pen souhaite que le gouvernement se conforme aux recommandations du Conseil scientifique d’un confinement « strict » de la population face à l’épidémie de coronavirus, estimant que les mesures annoncées lundi par Emmanuel Macron n’étaient pas suffisamment sévères.

9h47. Le confinement pourra être allégé dans 15 jours si la situation s’apaise, selon Olivier Véran. « On est partis sur au moins deux semaines de confinement collectif, on sait que c’est une période qui est nécessaire pour bloquer la circulation du virus », affirme le ministre de la Santé, après les annonces du président Emmanuel Macron lundi soir. « 15 jours sont nécessaires a minima pour être capable de voir venir les choses et l’évolution de l’épidémie, et si dans 15 jours nous voyons que la situation s’est suffisamment apaisée et que nous pouvons lever tout ou partie des mesures de confinement, nous le ferons », ajoute-t-il.

9h45. Une supérette pillée dans les Yvelines. Dans la nuit de lundi à ce mardi, une bande a cambriolé une épicerie de Trappes… fermée depuis deux mois. Ils ont emporté le stock de denrées encore présentes.

9h40. La dette française dépassera la barre des 100 % du PIB cette année selon le ministre de l’Économie. « Nous serons au-delà du 100 % de dette publique », reconnaît Bruno Le Maire lors d’une conférence de presse téléphonique, sans donner de précision sur le déficit budgétaire attendu pour cette année.

9h36. Bayou (EELV) demande un « contrôle » par le parlement. Julien Bayou, numéro un d’Europe Écologie Les Verts (EELV), réclame ce mardi un contrôle par le parlement des mesures de confinement annoncées la veille par Emmanuel Macron, au vu de la restriction des libertés qu’elles engendrent.

9h30. Le Togo adopte des mesures strictes de protection. Le gouvernement togolais annonce une série de mesures strictes de protection, dont la suspension de certaines lignes aériennes et les rassemblements de plus de 100 personnes, face à la pandémie de coronavirus qui compte de plus en plus de cas en Afrique de l’Ouest.

9h25. Le gouvernement va encore réduire la fréquence des trains en France selon le secrétaire d’État chargé des transports Jean-Baptiste Djebbari. « Nous allons réduire la cadence et la fréquence des trains, notamment longue distance, pour éviter par ces phénomènes d’exode que le virus circule davantage sur le territoire. Nous appelons chacun à la responsabilité », déclare le ministre sur la chaîne de télévision LCI.

9h20. 35,3 millions de téléspectateurs pour l’allocution d’Emmanuel Macron, record absolu. L’allocution du président Emmanuel Macron a été suivie par un total de 35,3 millions de téléspectateurs lundi soir sur l’ensemble des chaînes qui la diffusaient (TF1, France 2, France 3, M 6, C8, TMC, L’Équipe, BFMTV, LCI, CNews et Franceinfo), selon des données de Médiamétrie diffusées mardi matin.

Coronavirus. Macron : « La France vit un moment très difficile »

9h15. Des associations réclament des mesures « urgentes » pour les migrants. Des associations réclament aux autorités des « mesures urgentes » pour « protéger » les migrants vivant dans le nord de la France afin de répondre à la crise sanitaire liée au coronavirus. Cette crise révèle « l’insuffisance des moyens mis en place par l’Etat pour protéger ces personnes, ce qui nous expose tous à des risques accrus », écrivent ainsi 24 associations, dont l’Auberge des migrants et Médecins du monde.

9h12. La Bourse de Paris ouvre en hausse de 3,93 % à 4 041,93 points.

9h10. Volkswagen va fermer la plupart de ses usines européennes pour « deux à trois semaines ».

9h06. Les capacités de réanimation sont « saturées » dans le Haut-Rhin. Face à « un nombre de personnes contaminées qui ne cesse de croître chaque jour », les capacités de réanimation « sont saturées dans le Haut-Rhin » et « très largement occupées dans le Bas-Rhin », déclare sur France Inter Josiane Chevalier, préfète de la région Grand-Est et du Bas-Rhin.

Selon elle, les hôpitaux alsaciens manquent tout autant de lits, de masques, de respirateurs que de personnel. « Il y a d’abord un besoin de compétences médicales puisque la réanimation est un service très pointu donc il faut des professionnels à spécialités », poursuit-elle, estimant que « la solidarité interrégionale pourrait être aussi intéressante ».

9h05. Pékin se dit « indigné » par le tweet de Trump évoquant un « virus chinois ». La Chine s’est dit ce mardi « fortement indignée » par un tweet la veille du président américain Donald Trump, dans lequel il évoquait un « virus chinois » en référence au nouveau coronavirus provoquant le Covid-19. « Nous nous opposons fermement » à cette expression, indique Geng Shuang, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, y voyant une « stigmatisation » de son pays.

9 heures. Seulement 5 km de bouchons en Île-de-France. Seulement cinq kilomètres de bouchons, contre environ 300 km en moyenne, étaient enregistrés mardi autour de 8h30 sur les routes d’Ile-de-France après les mesures de confinement général en France annoncées lundi par Emmanuel Macron pour lutter contre le coronavirus, selon le site d’information routière Sytadin.

8h50. Atteint du coronavirus, l’acteur Tom Hanks est sorti de l’hôpital. Tom Hanks et son épouse avaient été testés positifs au coronavirus la semaine dernière. L’acteur américain est sorti de l’hôpital, tandis que sa femme Rita Wilson reste hospitalisée.

8h25. « Il ne faut pas se précipiter dans les gares » déclare Elisabeth Borne. La ministre des Transports sur BFMTV réaffirme qu’« à partir de ce midi il faudra rester chez soi ». Elle réagit aux images de la ruée des Parisiens dans les gares pour fuir le confinement : « Il ne faut pas se précipiter dans les gares, il n’y a pas de panique à avoir et les Parisiens pourront rejoindre leur résidence secondaire mais il faut le faire dans l’ordre ».

8h10. Airbus suspend quatre jours sa production en France et Espagne. Airbus annonce la « suspension temporaire » de sa production pendant quatre jours en France et en Espagne, le temps de mettre en place des « conditions strictes » de sécurité pour assurer la santé des salariés face à l’épidémie de coronavirus.

8 heures. Le gouvernement table sur un recul de 1 % du PIB en 2020. Le coronavirus va plonger la France dans la récession en 2020, estime le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, qui a annoncé que le gouvernement tablait désormais sur un recul du produit intérieur brut (PIB) de 1 %. Le gouvernement, qui doit présenter « dans quelques heures » un projet de loi de finances rectificatif, inscrira « comme prévision de croissance en 2020 -1 %, c’est-à-dire une croissance négative », affirme le ministre sur RTL ajoutant que ce chiffre était « provisoire ».

7h55. Il y a « aussi une guerre économique et financière », selon Bruno Le Maire. « Elle sera durable, elle sera violente […] et cette guerre, elle doit mobiliser toutes nos forces », insiste le ministre de l’Économie au micro de RTL, en annonçant un plan de soutien de 45 milliards d’euros pour les entreprises et les salariés.

7h50. Bruno Le Maire annonce une aide de 45 milliards d’euros pour les entreprises et les salariés.

7h35. La ruée dans les gares parisiennes. De très nombreux Parisiens fuient le confinement à Paris et se ruent ce mardi matin à l’aube dans les gares de la capitale.

Selon BFMTV, l’affluence gare Montparnasse est exceptionnelle et il ne reste plus beaucoup de places, malgré les prix qui s’envolent, dans les trains en direction de Rennes, Nantes et Bordeaux avant ce midi.

Déjà lundi soir, la SNCF avait été « un peu surprise d’observer un nombre plus important de personnes que d’habitude gare Montparnasse pour un lundi 16 mars ».

7h25. Une seule contamination locale en Chine, 20 cas importés. La Chine rapporte ce mardi un seul nouveau cas d’origine locale de contamination par le coronavirus, mais également 20 cas importés par des personnes entrées dans le pays. Le seul cas indigène est enregistré à Wuhan, la ville du centre du pays où l’épidémie est apparue à la fin de l’an dernier.

7h20. Évasions massives au Brésil. Des centaines de prisonniers se sont évadés lundi de centres pénitentiaires dans l’Etat de Sao Paulo (sud-est du Brésil) après la décision des autorités de suspendre les sorties temporaires de leur régime de semi-liberté pour éviter la propagation du Covid-19.

7h15. 7 007 morts dans le monde. Le nouveau coronavirus a fait au moins 7 007 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un dernier bilan. La Chine dénombre 80 860 cas (3 226 décès et 67 490 guérisons). Les pays les plus touchés après la Chine sont l’Italie (2 158 morts, 27 980 cas), l’Iran (853 morts, 14 991 cas), et l’Espagne (309 morts, 9 191 cas).

7h06. La Polynésie prend des mesures pour enrayer l’épidémie. La Polynésie française ne recense à ce stade que trois cas confirmés de personnes porteuses du nouveau coronavirus mais les autorités annoncent des mesures pour tenter de bloquer l’épidémie, dont la fermeture des établissements scolaires. Cette fermeture, qui doit intervenir mercredi après-midi, concerne tous les établissements depuis la maternelle jusqu’à l’université.

7 heures. La Bourse des Philippines fermée jusqu’à nouvel ordre. La Bourse des Philippines ferme ce mardi jusqu’à nouvel ordre, devenant la première place boursière mondiale à prendre une telle mesure en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus. Le président philippin, Rodrigo Duterte, a ordonné lundi le confinement pour un mois des 55 millions d’habitants de Luzon, la plus grande île de l’archipel sur laquelle se trouve la capitale Manille.

6h57. Bientôt une pénurie de lits dans les hôpitaux américains ? Lits, ventilateurs, masques… pourraient venir à manquer dans les hôpitaux américains frappés par le nouveau coronavirus, si bien que les médecins s’inquiètent d’avoir, un jour, peut-être à choisir quels malades traiter.

Les Etats-Unis, avec 4 400 cas de Covid-19 confirmés et 78 morts n’ont pas encore atteint un stade critique. Mais la première puissance économique mondiale ne dispose que d’un million de lits à l’hôpital, soit un taux de 2,8 lits pour 1 000 habitants largement inférieur aux autres pays durement touchés par la pandémie (12,3 pour la Corée du Sud, 4,3 pour la Chine, 3,2 pour l’Italie), selon des chiffres de l’OCDE.

6h55. La Colombie ferme toutes ses frontières jusqu’au 30 mai. La Colombie va fermer toutes ses frontières à partir de mardi et jusqu’au 30 mai pour combattre la propagation du coronavirus, annonce le président Ivan Duque. « J’ai pris la décision de fermer, à partir de minuit, toutes les frontières terrestres, maritimes et fluviales du pays, du 17 mars 2020 jusqu’au 30 mai prochain », tweete le chef de l’Etat.

6h45. Être « en mesure de justifier un déplacement ». Concrètement, toutes les personnes qui circuleront à partir de ce mardi midi devront être « en mesure de justifier leur déplacement », au risque de se voir infliger une amende de jusqu’à 135 euros selon Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur.

Coronavirus : « Restez chez vous », martèle Christophe Castaner

Les déplacements tolérés concerneront ceux effectués entre domicile et travail quand c’est absolument nécessaire, pour aller faire ses courses, pour raisons de santé, ou encore pour « motif familial impérieux ou l’assistance de personnes vulnérables », détaille Christophe Castaner.

LP/INFOGRAPHIE
LP/INFOGRAPHIE  

6h42. Aux Etats-Unis, la primaire reportée dans l’Ohio. Les autorités de l’Ohio ordonnent la fermeture des bureaux de vote quelques heures avant l’ouverture ce mardi de primaires pour la présidentielle américaine.

6h40. Le président Maduro annonce une « quarantaine totale » au Venezuela. Le président Nicolás Maduro décrète la mise en quarantaine de la totalité du Venezuela pour lutter contre le coronavirus, qui a contaminé 33 personnes dans le pays jusqu’à présent.

« À partir de mardi, le Venezuela entrera en quarantaine sociale », a affirmé Nicolás Maduro à la radio et à la télévision, en précisant que cette « mesure drastique nécessaire » s’appliquerait à « tout le pays ».

6h35. La France se prépare au confinement. Un confinement inédit entre en vigueur en France ce mardi à midi et pour 15 jours minimum pour tenter d’enrayer l’épidémie de coronavirus.

Macron : « Durant 15 jours, les déplacements seront très fortement réduits »

6h30. Une mobilisation policière exceptionnelle. 100 000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour contrôler un confinement inédit en France.

Coronavirus : 100 000 policiers et gendarmes mobilisés pour contrôler

6h25. 148 morts en France. Lundi soir, Santé publique France a dénombré 6 633 contaminations, et 148 décès. Sachant qu’il y avait dimanche soir environ 400 patients en état grave, et que le chiffre officiel des malades ne prend pas en compte ceux qui ne présentent pas de symptômes aigus.

Leave a Reply