Posted on
Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #BREXIT

10h05 : Se faire larguer par texto, ce n’est jamais très agréable. C’est pourtant comme cela que le député conservateur Rory Stewart a appris hier soir qu’il était mis dehors du parti. L’élu fait partie des 21 parlementaires Tories qui ont voté pour que le Parlement reprenne la main sur les débats du Brexit au détriment du gouvernement de Boris Johnson. Stewart était en train de recevoir le prix du Politicien de l’année remis par le magazine GQ quand il a reçu le fameux SMS, écrit The Evening Standard.

09h56 : Après sa défaite hier devant la Chambre des communes, où les députés ont repris en main les discussions sur le Brexit, Boris Johnson démarre la journée sur un pied combatif : “Corbyn et sa ‘loi de reddition’ plongeraient le pays dans années d’incertitude et de reports. Je suis déterminé à mener la Grande-Bretagne hors de l’UE le 31 octobre”, a-t-il tweeté.

Adoptant la métaphore guerrière, le Premier ministre martèle depuis hier que le projet défendu par le chef de l’opposition revient à “se rendre” face à l’UE.

09h47 : L’Union européenne n’est pas obligée d’accepter une nouvelle éventuelle demande de report du Brexit. A chaque nouveau délai, l’UE a d’ailleurs fait savoir qu’elle ne comptait pas repousser cette date indéfiniment (l’Union n’a aucun intérêt à voir ce dossier traîner et en a plus qu’assez de l’indécision des Britanniques). Pourtant, elle a toujours accepté de repousser cette date, craignant que les conséquences d’un “no deal” soient désastreuses, notamment en Irlande du Nord, où l’établissement d’une frontière pourrait déstabiliser la paix fragile en place depuis 1998.

Quant à ce que ferait l’UE si elle refusait une extension, vous me posez une colle ! Si les députés britanniques votent pour rendre illégal le “no deal”, je ne sais pas du tout dans quelle mesure cela pourrait ou non forcer la main des Européens.

09h35 : Bonjour FI, si les députés votent pour un report de la date du Brexit, l’UE doit-elle forcément l’accepter ? Qu’en sera-t-il si l’UE refuse ce report ?

09h39 : Bonne question @Gauric13. Si après le 31 octobre, aucun deal n’a été trouvé, alors le Royaume-Uni devrait sortir de l’UE sans accord. Je dis “devrait”, car cela pourrait bien changer aujourd’hui. En effet, les députés vont voter cet après-midi pour rendre illégal le “no deal”. Si ce texte est adopté, il y a de fortes chances pour que de nouvelles élections soient organisées outre-Manche autour du 15 octobre. Quoi qu’il en soit, le Royaume-Uni serait sans doute contraint de demander un nouveau report, à l’occasion du sommet européen des 17 et 18 octobre. En effet, les Britanniques n’auraient alors ni le “droit” de sortir sans accord, ni le temps d’en négocier un nouveau.

fire yolo GIF

09h19 : Bonjour, après le 31 octobre, que peut-il arriver si aucun accord n’est trouvé ? Nouveau délai possible ?

09h45 : A 9 heures, voici un nouveau point sur l’actualité :

Boris Johnson a perdu hier sa majorité, après la défection d’un élu conservateur. Puis il a subi un second camouflet avec l’adoption de la motion des opposants au “no deal”. Il se prépare aujourd’hui à une nouvelle épreuve de force qui pourrait déboucher sur des élections législatives anticipées.

Cédric Villani va annoncer aujourd’hui sa candidature à la mairie de Paris dans un café du 14e arrondissement de la capitale. Voici notre portait du candidat dissident qui casse les pieds de La République en marche.

Le bilan de l’ouragan Dorian est revu à la hausse. Il a dévasté l’archipel des Bahamas et provoqué la mort de sept personnes. Rétrogradé en catégorie 2, il se dirige désormais lentement vers les Etats-Unis.

Le Grenelle des violences conjugales s’est ouvert hier. Les discussions vont durer trois mois, mais le Premier ministre a déjà annoncé une série de mesures et de pistes de réflexion. Places d’hébergement, audit des commissariats, bracelet électronique… Voici les premières pistes du gouvernement.

• La légende Roger Federer, 3e mondial, a été éliminée par Grigor Dimitrov (78e) en quarts de finale de l’US Open (3-6, 6-4, 3-6, 6-4, 6-2.)

08h33 : Bonjour @anonyme, si le bras de fer entre Boris Johnson et les députés opposés à une sortie de l’UE sans accord aboutit à des élections anticipées (ce qui n’est pas encore sûr), celles-ci pourraient avoir lieu rapidement, avant le 31 octobre. Le gouvernement britannique a dit souhaiter que le scrutin ait lieu à la mi-octobre, avant un sommet européen les 17 et 18 octobre à Bruxelles.

08h33 : Bonjour. Les élections se tiendront avant le 31 octobre ?

07h12 : Les Echos reviennent sur le bras de fer entre Boris Johnson et le Parlement, en dressant un tableau bien sombre pour le Premier ministre anglais : “Les conservateurs ont perdu la majorité au Parlement”, “Les députés opposés à une sortie sans accord sont déterminés”, “la livre à son plus bas depuis octobre 2016”.

06h35 : Un nouveau bras de fer est attendu aujourd’hui au Parlement britannique entre Boris Johnson et les députés qui veulent empêcher un Brexit sans accord. Hier, une majorité de députés ont approuvé une motion leur permettant de prendre le contrôle de l’agenda parlementaire, ce qui va leur permettre de présenter aujourd’hui un texte de loi contraignant le Premier ministre à demander à l’UE un nouveau report du Brexit. Cette nouvelle épreuve de force pourrait déboucher sur des élections législatives anticipées.

07h49 : Démarrons tout de suite avec un point sur l’actualité :

Boris Johnson, a perdu hier sa majorité, après la défection d’un élu conservateur. Puis il a subi un second camouflet avec l’adoption de la motion des opposants aux “no deal”. Il se prépare aujourd’hui à une nouvelle épreuve de force qui pourrait déboucher sur des élections législatives anticipées.

Le bilan de l’ouragan Dorian est revu à la hausse. Il a dévasté l’archipel des Bahamas et provoqué la mort de sept personnes. Rétrogradé en catégorie 2, il se dirige désormais lentement vers les Etats-Unis.

Le Grenelle des violences conjugales s’est ouvert hier. Les discussions vont durer trois mois, mais le Premier ministre a déjà annoncé une série de mesures et de pistes de réflexion. Places d’hébergement, audit des commissariats, bracelet électronique… Voici les premières pistes du gouvernement.

L’Elysée a confirmé deux entrées au gouvernement : Jean-Paul Delevoye, comme haut-commissaire aux Retraites, délégué auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé. Jean-Baptiste Djebbari comme secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports.

• La légende Roger Federer, 3e mondial, a été éliminée par Grigor Dimitrov (78e) en quarts de finale de l’US Open (3-6, 6-4, 3-6, 6-4, 6-2.)

Advertisements

Leave a Reply