Deux roues : le nouveau contrôle technique «suspendu jusqu’à nouvel ordre» sur demande d’Emmanuel Macron – CNEWS

Spread the love

Rendu obligatoire par la législation européenne, le nouveau contrôle technique des deux-roues motorisés devait entrer en vigueur en 2023, suite à la publication d’un décret hier. Ce jeudi, le chef de l’Etat Emmanuel Macron a demandé la suspension de cette mesure «jusqu’à nouvel ordre».

La raison ? La grogne des fédérations de motards contre cette mesure.

Afin de tarir les contestations, «le ministre des transports a convenu avec les fédérations de se retrouver à la rentrée pour échanger largement sur les différents sujets les concernant», a indiqué une porte-parole du ministère.

Un contrôle renouvelé tous les 2 ans

Publiée hier par décret, cette mesure devait entrer en vigueur dès le 1er janvier 2023  et concerner tous les véhicules motorisés à deux, trois et quatre roues, scooters de 50 cm3 et voitures sans permis compris.

Comme pour les voitures, pour qui il a été instauré en 1992, le contrôle technique devra être réalisé dans un centre agréé et renouvelé tous les deux ans, ou avant toute revente du véhicule. 

Pour les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2016, le premier contrôle aura lieu en 2023, puis en 2024 pour les véhicules immatriculés entre 2016 et 2020, et 2025 pour les véhicules immatriculés en 2021.

Pour l’heure, le prix du contrôle n’est pas connu, mais celui d’une automobile coûte entre 70 et 100 euros selon l’endroit et le véhicule.

En cas de non-présentation du contrôle technique, le conducteur risque 135 euros d’amende et l’immobilisation du véhicule.


Leave a Reply