Derrière Coinbase et Robinhood, un célèbre rappeur touche le pactole

Spread the love

La semaine dernière fut chargée en actualité liées aux cryptomonnaies et aux marchés financiers. Coinbase a détrôné l’historique performance de Facebook pour une introduction en bourse dépassant les 100 milliards de dollars de capitalisation aux premières minutes de sa cotation. De son côté, Robinhood a profité de l’envolée des prix de Bitcoin et autres altcoins comme Dogecoin, en enregistrant une vague de nouvelles inscriptions.

Nées en 2012 et 2013, Coinbase et Robinhood sont deux des applications parmi les plus populaires pour l’achat de cryptomonnaies. Robinhood a été lancé avant tout dans l’activité de trading boursier pour les particuliers américains, mais enregistrait 9,5 millions de nouveaux utilisateurs à avoir réalisé une opération d’achat de cryptomonnaies au premier trimestre. La société prévoit d’entrer en bourse, et sa valorisation en vue d’une telle opération est déjà estimée à 40 milliards de dollars.

Jackpot pour le rappeur Nas

La similitude entre Coinbase et Robinhood ne s’arrête pas là. Il y a huit ans, un célèbre rappeur américain aux quelques 25 millions d’albums vendus depuis 1994 avait senti le potentiel des deux fintech. Le New-Yorkais Nas fait effectivement partie des premiers investisseurs de Coinbase et Robinhood et vient de toucher le pactole à l’occasion de la cotation directe de Coinbase.

Comme le rapporte BFM Bourse, Nas a vu la valeur de son investissement initial dans Coinbase exploser. Sans que le montant ne soit dévoilé (il est estimé entre 100 000 et 500 000 $ en 2013 via sa société d’investissement QueensBride Venture Partners), il aurait décollé entre 40 et 200 millions de dollars la semaine dernière à la suite de la cotation.

Sur Twitter, le rappeur n’avait pas manqué d’encourager sa communauté à croire (et investir) dans la cryptomonnaie. Il publiait un tweet deux heures après l’introduction en bourse de Coinbase : « Long crypto forever…. in sickness & in health » (Position haussière sur les cryptomonnaies pour toujours… dans la santé comme dans la maladie).

Il y a huit ans, Nas investissait également dans Robinhood. Le rappeur n’était pas le seul sur le dossier de cette fintech, rejoint par Snoop Dogg et Jay-Z (qui avait racheté Tidal). Selon une source familière de la société, Nas serait un proche de Ben Horowitz, le fondateur de Andreessen Horowitz, un fonds américain de capital risque également actionnaire de Coinbase. C’est à travers ce contact que le rappeur aurait été conseillé pour ses investissements, qui comprennent aussi Dropbox et Lyft. Un sacré flair.

Leave a Reply