Depuis le balcon de la Maison-Blanche, Donald Trump clame qu’il va “bien” – BFMTV

Spread the love

Neuf jours après avoir testé positif au Covid-19, le président américain Donald Trump s’adressait ce samedi à plusieurs centaines de ses sympathisants, avec l’espoir de relancer sa campagne à moins de quatre semaines de l’élection.

Le président américain Donald Trump, récemment hospitalisé après une infection au coronavirus, a affirmé samedi qu’il se sentait bien, lors d’un évènement en public aux allures de meeting électoral à la Maison-Blanche.

Devant une foule criant “Quatre ans de plus!”, Donald Trump, qui ne portait pas de masque, a aussi assuré que le coronavirus allait “disparaître”.

“Je vais bien!”, a-t-il lancé. “Je veux que vous sachiez que notre nation va vaincre ce terrible virus chinois”, a insisté le président américain.

Le retour sur les estrades de campagne est prévu en début de semaine, et le rythme s’annonce intense: Floride lundi, Pennsylvanie mardi, Iowa mercredi.

À un peu plus de trois semaines du scrutin, Donald Trump, 74 ans, accuse un retard marqué dans les sondages sur son rival démocrate Joe Biden, 77 ans.

“Le vaccin va arriver très, très vite”

“Nous produisons des thérapies et des médicaments puissants, nous guérissons les malades, nous allons nous en remettre et le vaccin va arriver très, très vite, en un temps record”, a-t-il assuré.

“La science et la médecine vont éradiquer le virus chinois une fois pour toutes, nous nous en débarrasserons dans le monde entier. Vous voyez de grosses flambées en Europe, au Canada (…), mais ça va disparaître, c’est en train de disparaître et les vaccins vont aider”, a-t-il jugé.

Flou autour de son état de santé

L’état de santé du président américain reste entouré d’un certain mystère tant la communication de son médecin Sean Conley – semble-t-il surtout désireux de faire plaisir à son célèbre patient – a été opaque et peu rigoureuse.

“Je ne prends plus de médicaments depuis environ huit heures”, a assuré le locataire de la Maison-Blanche vendredi soir, lors de son premier entretien filmé, diffusé sur Fox News.

Depuis des mois, sous l’impulsion d’un président qui a parfois moqué le port du masque, les conseillers de la Maison-Blanche n’en portaient presque jamais au sein de la célèbre “West Wing”.

Le ton a changé depuis l’annonce des test positifs de Donald et Melania Trump. Et samedi, les masques étaient obligatoires pour les personnes venues applaudir leur président.

C.M. avec AFP

Leave a Reply