Déplacements, attestation, couvre-feu, commerces, collèges et lycées : ce qui change ce lundi 3 mai – actu.fr

Spread the love
Si le confinement a marqué l'actualité de la semaine à Lille, on avait aussi plein de belles choses à vous raconter. Notre récap' des infos du 15 au 21 mars 2021.
Le lundi 3 mai marque le début de la première étape du déconfinement progressif. (©JB/Lille actu)

Ce lundi 3 mai 2021 marque le début d’une nouvelle étape en France depuis l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 il y a plus d’un an.

Emmanuel Macron l’a annoncé jeudi 29 avril dans un entretien à la presse régionale : le déconfinement se fera selon un calendrier précis, en quatre phases.

Soumis à ce troisième confinement depuis le 3 avril (le 19 mars pour 16 départements français), les Français vont peu à peu retrouver certaines libertés.

Voici ce qui change (ou pas) dès ce lundi.

L’attestation de déplacement en journée, c’est fini

Jusqu’ici, les sorties étaient limitées à 10km autour de chez soi. A compter de demain, cette limite tombe et l’on pourra de nouveau se déplacer librement.

À lire aussi

L’attestation de sortie ne sera plus nécessaire. En permanence ? Non, uniquement en journée. En effet, le couvre-feu étant maintenu, il faudra toujours une attestation au-delà de 19h et jusqu’à 6h le lendemain, pour des motifs précis :

  • activité professionnelle
  • santé (consultation et soin)
  • motif familial impérieux, assistance aux personnes vulnérables, gardes d’enfants, situation de handicap
  • démarches ou convocation administrative et judiciaire
  • déplacements par train ou avion pour des trajets de longue distance
  • sortie d’animal de compagnie dans un rayon d’1km autour de chez soi

Dimanche soir, le ministère de l’Intérieur a mis en ligne une nouvelle attestation, disponible ici.

À lire aussi

Les déplacements inter-régionaux sont autorisés

La suppression de la limite des 10km s’accompagne de la possibilité de pouvoir se déplacer à nouveau entre les régions.

Réouverture des collèges avec conditions

Les écoliers ont repris le chemin de la classe le lundi 26 avril dernier. Les crèches ont rouvert leurs portes. C’est au tour des collégiens de repartir en présentiel.

Ce retour au collège s’accompagne d’une particularité :

  • les 6e et 5e reprennent le rythme normal en classe entière
  • les 4e et 3e le feront quant à eux en demi-jauge, uniquement dans les 15 départements actuellement les plus touchés par l’épidémie (Nord, Aisne, Oise, Yvelines, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise, Val-de-Marne, Essonne, Paris, Sarthe, Loire, Rhône, Bouches-du-Rhône). Ailleurs, c’est classe entière.

Réouverture des lycées avec conditions

Après une semaine de cours à distance à la reprise des vacances scolaires, les lycéens retrouvent leurs établissements dans des classes adaptées en demi-jauge.

Ce jeudi 29 avril, Emmanuel Macron a réaffirmé que les épreuves du baccalauréat – écrit de philosophie le 17 juin et grand Oral à la fin juin – seront maintenues.

À lire aussi

Un calendrier qui peut évoluer

Le calendrier de déconfinement présenté par le président de la République n’est pas gravé dans le marbre. En effet, Emmanuel Macron a précisé que des « freins d’urgence » sanitaires pourront être actionnés dans les territoires où le virus circulerait trop.
Concrètement, pour passer à l’étape du 19 mai (réouverture des terrasses, des lieux culturels et des commerces notamment), les départements devront remplir des critères :
– ne pas dépasser 400 infections pour 100 000 habitants
– ne pas subir une augmentation très brutale de ce taux
– ne pas être sous la menace de saturation des services de réanimation.
Si ces critères n’étaient pas remplis, le gouvernement pourrait, après concertation avec les préfets et les collectivités locales, bloquer certaines réouvertures.
Au 30 avril 2021, huit départements sont concernés : la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise, Paris, l’Oise, l’Essonne, la Seine-et-Marne et les Bouches-du-Rhône.

Ce qui reste fermé ou maintenu 

Pas de changement pour les commerces. Pour la réouverture des commerces, des terrasses de restaurants, des lieux culturels, il faut encore patienter. Ils font partie de la phase 2 du calendrier de déconfinement et leur remise en route est prévue au 19 mai prochain, parfois sous conditions.

Le télétravail est maintenu. Pas de changement pour ceux qui télétravaillent. Cela reste encouragé par le gouvernement. Un assouplissement est prévu à partir du 9 juin.

C’est l’étape 3 du calendrier qui mentionne aussi la réouverture des cafés et restaurants avec une limite de six par table et la réouverture des salles de sport.

À lire aussi

Ce qui est maintenu jusqu’au 30 juin

Le couvre-feu est bien maintenu de 19h à 6h à compter de ce lundi. Il sera progressivement décalé : 21h le 19 mai et 23h le 9 juin, avant de disparaître le 30 juin.

Pour autant les gestes barrière, la distanciation sociale et le port du masque seront maintenus. Les discothèques restent fermées jusqu’à nouvel ordre.

Leave a Reply