Dépistages massifs du Covid-19: environ 500 personnes se sont déplacées à Charleville-Mézières – BFMTV

Spread the love

Une dizaine de personnes se sont avérées “positives”, pour la plupart asymptomatiques.

Environ 500 personnes* se sont déplacées lundi sur les huit sites d’Ardenne Métropole consacrés au dépistage massif du Covid-19, a indiqué la communauté d’agglomération, au premier jour d’une opération qui a connu quelques retards par endroits.

Parmi ces personnes, une quinzaine se sont avérées “positives”, pour la plupart asymptomatiques, selon Ardenne Métropole.

L’Agence régionale de santé Grand Est avait annoncé vendredi pouvoir réaliser quelque 4.500 tests PCR par jour pour une campagne de dépistage à grande échelle dans l’agglomération de Charleville-Mézières-Sedan (58 communes, 122.000 habitants) et deux autres communautés de communes.

Les autorités espèrent toucher au total “entre 15 et 20% de la population ardennaise soit environ 50.000 personnes” sur douze jours, répartis en trois phases en décembre, selon le préfet des Ardennes Jean-Sébastien Lamontagne.

A Charleville-Mézières lundi, l’opération a connu quelques retards, certains sites manquant notamment de désinfectant en pulvérisateur, la mairie reconnaissant également un problème informatique concernant des fichiers partagés.

“C’est désormais réglé” a assuré Boris Ravignon, le préfet des Ardennes concédant de son côté, au cours d’une audioconférence de presse, “quelques dizaines de minutes de retard sur un ou deux sites”.

“Sur les sites que j’ai visités, j’ai rencontré des gens conscients de l’utilité de cette démarche” a-t-il raconté, plutôt rassuré par cette première journée. “Mais il faut maintenant que l’on monte en puissance”.

“L’épidémie reprend”, a prévenu le préfet, affirmant craindre pour la fin de l’année ou le début de l’année prochaine “un phénomène de saturation hospitalière”.

Département fortement touché

Le “taux d’incidence de 334 cas positifs pour 100.000 habitants, c’est 200 points de plus que la moyenne nationale”, alerte aussi Guillaume Mauffré, délégué territorial de l’ARS.

“Lors de la première vague, nous avons constaté 25 décès en Ehpad. Depuis le 1er septembre, nous en sommes à 82” a-t-il ajouté.

C’est pourquoi le préfet incite tous les Ardennais à se faire tester, et pas seulement sur les huit sites temporaires installées par Ardenne Métropole pour ce dépistage massif.

“Il faut utiliser toute notre offre” exhorte-t-il, soit “17 sites de collectivités sur les Ardennes, neuf ‘drive’ de laboratoires, neuf maisons de santé, 32 pharmacies et 178 cabinets d’infirmiers libéraux”.

Au 6 décembre, dernier bilan établi par la préfecture, le département des Ardennes comptait près de 9.500 cas confirmés Covid-19. Une opération similaire de dépistage massif a débuté également au Havre lundi.

*Un premier décompte, communiqué par le maire de Charleville-Mézières, faisait état de 200 personnes.

Leave a Reply