Dell se sépare de VMware : qu’est-ce que cela signifie côté clients ?

Spread the love
Dell se sépare de VMware : qu'est-ce que cela signifie côté clients ?

Lorsque Dell Technologies a achevé l’acquisition d’EMC en 2016, elle a obtenu un actif de choix : VMware. Plus précisément, elle a acquis 80 % de VMware, faisant de la société logicielle une entreprise presque autonome dans la famille des entreprises Dell Technologies. Dell Technologies vient d’annoncer la scission attendue de cette participation de 80 %, faisant de VMware une société totalement indépendante. La décision est certes bonne pour les investisseurs, mais l’est-elle aussi pour les clients ?

Alors que VMware s’est librement associé à des concurrents de Dell, le couple Dell-VMware a bénéficié de synergies plus étroites, comme les entreprises l’ont laissé entendre dans leur message “better together”. Toutefois, nombre de ces avantages ne se sont jamais concrétisés. Comme la relation est souple (c’est-à-dire que Dell ne possède pas complètement VMware), elle ne peut pas dicter grand-chose.

publicité

VMware pourra déployer davantage ses ailes

Bien que VMware fonctionne de manière indépendante, les partenaires qui sont également en concurrence avec Dell ont été quelque peu réticents à se rapprocher. Ces partenaires pourront bientôt s’associer plus étroitement à VMware, de sorte que les options des clients s’enrichiront.

En libérant VMware de cette manière, on lui permet de poursuivre une stratégie de marché plus agressive, en établissant des partenariats plus étroits avec d’autres fournisseurs, en particulier dans les cas où les clients veulent plus de flexibilité, comme la gestion unifiée des points d’extrémité (UEM), un marché sur lequel le produit Workspace ONE de VMware est leader. La séparation d’avec Dell permettra à VMware d’étendre sa présence dans le domaine de la gestion des périphériques afin de répondre aux besoins des environnements informatiques de plus en plus hétérogènes des utilisateurs finaux, notamment avec d’autres fabricants OEM de Windows. Elle donnera également à l’entreprise de l’espace pour relever les défis que la virtualisation open-source, la conteneurisation et Kubernetes ont créés.

VMware a construit une énorme entreprise en embrassant les fournisseurs de cloud plutôt qu’en les combattant. Cet équilibre délicat offre davantage d’opportunités aux clients, mais présente des risques potentiellement importants pour VMware. Les fournisseurs de cloud computing sont des partenaires de VMware, mais ils vont cannibaliser une partie de l’empreinte de VMware avec leurs offres natives.

Bien sûr, l’avenir de VMware dépend en grande partie de son prochain PDG. Le directeur financier Zane Rowe assure l’intérim pendant que la société cherche un dirigeant permanent après le départ de Pat Gelsinger pour prendre la tête d’Intel. Le prochain PDG bénéficiera d’une certaine liberté supplémentaire, mais aussi de quelques défis notables. Les fournisseurs de cloud et les logiciels open source gagnent du terrain. Maintenir la croissance de VMware sera difficile, mais certainement faisable. Les clients bénéficient de la solidité financière des fournisseurs, à condition que cette croissance ne se fasse pas au détriment de l’expérience client.

Les clients Dell en profiteront, mais les logiciels doivent être mieux ciblés

Dans sa lettre aux clients, Michael Dell a assuré à tous que le partenariat étroit resterait inchangé. Cependant, les principaux actifs logiciels de Dell se trouvent chez VMware et les logiciels sont cruciaux pour l’avenir de Dell. Dell doit redoubler d’efforts en matière de recherche et développement dans le domaine des logiciels, notamment pour tirer parti de l’automatisation de l’infrastructure dans le cadre du mouvement “infrastructure as code” et du matériel composable. Elle doit également se lancer à l’assaut de l’informatique périphérique. Ici, une relation continue avec un VMware séparé fonctionnera, mais Dell doit également ajouter sa propre propriété intellectuelle logicielle.

Un avantage important pour les clients de Dell sera l’amélioration de la situation de la dette de Dell. Dell a assumé une énorme dette d’environ 50 milliards de dollars lorsqu’il a acquis EMC. Dell a remboursé plusieurs milliards de dollars par voie organique chaque année, mais la scission de VMware lui permettra d’obtenir une injection immédiate de liquidités pouvant atteindre 9,7 milliards de dollars pour rembourser sa dette.

Enfin, Dell développe agressivement son programme Apex pour fournir ses produits en tant que service. Il s’agit d’un énorme pivot pour l’entreprise, et elle doit concentrer son énergie sur cette transformation. Cette transformation mobilise tout le monde et tout le monde chez Dell. Le nouveau modèle d’entreprise nécessite beaucoup de logiciels sous la couverture. VMware en fournira toujours une partie, mais Dell doit intégrer les siens. Attendez-vous – et exigez – davantage de ces logiciels organiques de la part de Dell.

Pas beaucoup de changement pour les clients dans les deux prochaines années

Michael Dell a raison de dire que les clients verront peu d’impact réel, du moins au cours des deux prochaines années. L’impact au-delà dépend de nombreux facteurs et il est difficile de le prévoir. L’ADN logiciel est essentiel pour réussir dans sa mission de fournir une valeur client à long terme. Cette propriété intellectuelle logicielle doit être intégrée dans les produits matériels de Dell afin de faciliter l’automatisation et la sécurité en tant que capacités naturelles intégrées.

Ce virage stratégique est un événement important pour les investisseurs, mais moins pour le reste d’entre nous. Les milliardaires se réjouissent tandis que les clients peuvent largement ignorer le battage médiatique. Maintenez la pression sur Dell et VMware pour qu’ils vous fournissent ce dont vous avez besoin – comme vous l’avez fait dans le passé.

Forrester considère l’informatique de périphérie comme la prochaine “ruée vers l’or” dans le monde de la technologie. Dell et VMware jouent chacun un rôle clé dans cet avenir, mais sous des formes différentes. Dell devrait être un acteur clé dans le domaine du matériel embarqué, souvent intégré dans les produits industriels d’ABB, Johnson Controls et Siemens. Le logiciel de VMware peut faire le lien entre votre cloud, votre centre de données sur site et vos systèmes périphériques pour simplifier la façon dont vos propres logiciels transformeront votre entreprise. Notez le langage “potentiel” que nous utilisons – ils ne feront cela que si la communauté les oriente dans la bonne direction.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply