Déconfinement : tout ce qui va changer demain – La Provence

Spread the love

Selon le calendrier fixé par le Président de la République le 24 novembre dernier, la France entrera bien demain dans une nouvelle phase du déconfinement. 
Pourtant, cet assouplissement des mesures sanitaires imposées pour empêcher la propagation du Covid-19 n’est pas aussi large qu’imaginé. Et cela, puisque les objectifs n’ont pas été atteints : le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes devaient baisser sous les 5000 et le pays a enregistré hier plus de 11000 cas
Retour en détails sur les annonces faites par le Premier ministre jeudi dernier.

Déplacements 

Terminés la limite des 20 kilomètres et les trois heures de sortie. Idem pour l’attestation pour aller au travail ou faire ses courses. Il sera désormais possible de se déplacer à nouveau librement en journée, dans tout l’Hexagone, sans attestation. Toutefois, le télétravail doit “continuer à être appliqué”, selon Jean Castex.

Retour du couvre-feu 

Déjà appliqué le 17 octobre dernier dans certaines métropoles, puis étendu à toute la France avant le retour du confinement, un nouveau couvre-feu sera instauré dès demain, de 20 heures à 6 heures du matin. Seule exception à cette nouvelle restriction : le 24 décembre, où le couvre-feu sera levé le soir de Noël. Les autorités recommandent toutefois de ne pas être plus de six adultes à table ce soir-là. 
En revanche, le couvre-feu sera bien en vigueur pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, le 31 janvier. Plus de 100 000 policiers nationaux, municipaux et gendarmes seront mobilisées à travers la France.

Une nouvelle attestation 

Normalement disponible à partir d’aujourd’hui sur le site du ministère de l’Intérieur, la nouvelle attestion spécialement dédiée au couvre-feu doit permettre de limiter les déplacements à des motifs bien précis (professionnels, médicaux, raisons familiales impérieuses, sorties pour animaux de compagnie), de 20h à 6h du matin. Il sera possible de l’imprimer, de la télécharger sur son téléphone pour avoir une attestation de couvre-feu sur mobile ou de la rédiger à la main sur papier libre

Les amendes encourues

Une amende de 135 euros sera établie pour non-respect du couvre-feu pour une première infraction, majorée à 375€ en cas de non-paiement. En cas de récidive, elle sera de 200€, majorée à 450€. Enfin, après trois infractions en trente jours, l’amende se montera à 3750€ et vous encourrez une peine de six mois d’emprisonnement.

Les établissements recevant du public toujours fermés

Les établissements culturels tels que les cinémas, les théâtres, les musées, mais aussi les lieux recevant du public (cirques, enceintes sportives, parcs zoologiques, casinos) resteront fermés.

Les lieux de culte ouverts

Si, initialement, une jauge de 30 personnes avait été imposée par le gouvernement, cette limite ne sera plus en vigueur. Il faudra désormais, comme l’expliquait le ministère de l’Intérieur, “laisser deux sièges libres entre chaque personne ou entité familiale, ainsi qu’une rangée occupée sur deux”.

Prochaine étape du déconfinement avec une réévaluation de la situation le 7 janvier. En tout état de cause, les bars et restaurants restent également fermés, et ce, au moins jusqu’au 20 janvier.

Leave a Reply