Advertisements

Déconfinement: rouge ou vert, ce que ça change dans votre département – BFMTV

Spread the love

Les Français ont découvert ce jeudi soir la première carte de l’évolution du coronavirus sur le territoire, annoncée par Edouard Philippe mardi. Chaque département est désormais affublé d’une couleur, rouge, orange ou vert selon l’état de l’épidémie et des services de réanimation sur son territoire. Le 7 mai, la carte sera rendue définitive. Ne resteront que deux catégories, vert et rouge, qui détermineront le niveau de relâchement des restrictions décrétées le 17 mars.

Sans surprise, sur cette première carte, l’ensemble de l’Ile-de-France et le quart nord-est du pays, les deux principales zones touchées, figurent intégralement en “rouge” – ainsi que la Haute Corse, le Cher, le Lot et Mayotte.

La fin des attestations de sortie

Le schéma est simple: dans les départements verts, les modalités de déconfinement seront plus souples. Dans les départements rouges, elles seront plus strictes. Peu de détails ont cependant filtré sur ce que cela changera concrètement pour chacun des départements.

Si le déconfinement prendra “une forme plus stricte” dans les départements classés “rouge”, “il y a (…) une majorité d’obligations qui seront communes aux départements verts et aux départements rouge”, a reconnu le Premier ministre mercredi.

Dans un premier temps, certaines mesures concerneront l’ensemble du territoire. Les attestations de sortie obligatoires disparaîtront permettant à chacun de se déplacer dans un rayon de 100 km autour de son domicile. 

Les commerces pourront aussi progressivement rouvrir, à condition de mettre en place des mesures d’hygiène et de distanciation sociale stricte. Les cafés, bars, restaurants et centres commerciaux resteront cependant fermés. 

Edouard Philippe a aussi demandé “avec insistance” aux entreprises de maintenir le télétravail autant que possible et de veiller à équiper les salariés en masques dans le cas contraire.

Un déconfinement souple dans les départements verts

Passé ces mesures nationales, les règles changeront en fonction de la couleur du département. En théorie, le 11 mai, ceux en vert pourront envisager la réouverture des crèches et des écoles primaires, puis, dans un second temps, celle des collèges en commençant par la 6e et la 5e.

Dans ces départements,  les parcs et les jardins pourront rouvrir. Toutes les plages resteront cependant fermées au moins jusqu’au 1er juin.

Du “cas par cas” dans les départements rouges

Dans les départements rouges, en revanche, les restrictions seront plus nombreuses. Si la réouverture des crèches et primaires pourra être envisagée en concertation avec les autorités locales, la réouverture des collèges ne sera pas à l’ordre du jour. Il en sera de même pour la réouverture des parcs et jardins. 

La couleur “rouge” ou “verte” servira surtout de guide aux autorités locales (préfectures, rectorats, maires, etc.) pour prendre leurs décisions, par exemple au sujet de la réouverture des écoles primaires, a ainsi précisé le Premier ministre.

Advertisements

Leave a Reply