Déconfinement : les experts du climat craignent un effet boomerang – Les Échos

Spread the love

Publié le 22 avr. 2020 à 6h00Mis à jour le 22 avr. 2020 à 9h08

C’est peut-être une fausse bonne nouvelle. Depuis le début du confinement , les émissions de CO2 relâché dans l’atmosphère ont reculé de 30 % en France, ce qui pourrait se traduire par un recul de 5 à 15 % sur l’ensemble de 2020, signale le Haut Conseil pour le climat (HCC) dans un rapport rendu public ce mercredi. Cette baisse ne satisfait cependant pas sa présidente, Corinne Le Quéré. « Comparé aux changements que l’on doit mettre en oeuvre pour atteindre la neutralité carbone en 2050, c’est très peu », estime la climatologue. « L’urgence climatique n’est en rien retardée par la crise sanitaire du Covid-19. Au contraire, nos vulnérabilités se sont accrues », s’alarme t-elle.

Chat échaudé craint l’eau froide. La crise précédente, celle de 2008, s’était soldée, elle aussi, par une nette baisse des émissions mondiales, et notamment françaises. Cela ne les avait pas empêchées de repartir de plus belle avec la reprise. Un « effet rebond » dont la probabilité « est majeure » selon le HCC qui fait assaut de recommandations au gouvernement pour qu’il en soit autrement.

Leave a Reply