Advertisements

Débat : Microsoft va-t-il trop loin pour vous inciter à utiliser Edge ?

Spread the love

Oui, ce titre doit probablement vous rappeler cet autre article que j’avais lancé au début du mois de juin au sujet de Chrome : « Google va-t-il trop loin pour vous inciter à installer Chrome ? ». Ici, c’est Microsoft qui est visé par une polémique depuis le déploiement de son nouveau navigateur Edge. De nombreux utilisateurs s’en plaignent, non pas pour sa qualité, mais parce qu’il serait trop intrusif lors de son premier lancement.

Des favoris importés avant le consentement de l’utilisateur

Si vous utilisez Windows 10, vous avez probablement reçu le nouvel Edge grâce à une mise à jour automatique proposée par Windows Update. Ce déploiement n’est pas réservé qu’au dernier système d’exploitation de Microsoft puisque les utilisateurs de Windows 8.1 et même Windows 7 sont également concernés. Une fois installé, Edge ne remplacera pas votre navigateur par défaut. Microsoft ajoute simplement un raccourci sur le bureau et dans la barre des tâches pour vous donner envie de l’utiliser. Cependant, plusieurs utilisateurs se sont plaints du comportement du navigateur lors de sa première ouverture.

edge-xgpieg

Comme en témoigne un sujet sur Reddit, plusieurs utilisateurs ont remarqué que les favoris de Chrome et de Firefox sont importés en arrière-plan par Edge alors que l’autorisation n’avait pas encore été accordée.

« Je viens d’installer Edge aujourd’hui pour les tests, et j’ai remarqué que mes favoris de Firefox apparaissent dans le navigateur DERRIÈRE la boîte de dialogue d’acceptation de l’importation. Les favoris ont disparu après avoir dit que je ne voulais rien importer. De toute évidence, il est tout allé chercher avant de me l’avoir demandé ! »

Dans le fil de discussion, d’autres utilisateurs ont constaté que leurs favoris ajoutés sur Chrome avaient également été importés par le navigateur de Microsoft avant d’avoir accordé leur autorisation. D’autres se plaignent également que le nouvel Edge a automatiquement été défini comme lecteur PDF par défaut dans les paramètres de leur PC… mais c’est encore un autre problème.

Microsoft réagit face à la polémique

Face à la polémique, Microsoft a réagi en publiant un communiqué relayé par Windows Central. Voici ce qu’a déclaré un porte-parole de la firme :

« Nous pensons que les données du navigateur appartiennent au client et il a le droit de décider ce qu’il doit en faire. Comme les autres navigateurs, Microsoft Edge offre aux utilisateurs la possibilité d’importer des données lors de la configuration. 

Lors de la première expérience d’exécution, le client se voit offrir la possibilité de conserver ou de supprimer les données importées. Ces données sont supprimées si elles choisissent de ne pas poursuivre l’importation. Si un client ferme prématurément le nouveau navigateur Microsoft Edge au cours de la première expérience d’exécution (par exemple à l’aide du Gestionnaire des tâches), les données résiduelles peuvent ne pas être entièrement supprimées. Nous recommandons aux clients de ne pas arrêter le processus d’installation prématurément pour garantir un résultat attendu. »

Bref, je comprends la volonté pour Microsoft de pousser à l’utilisation de son navigateur (qui me satisfait pleinement, mais là n’est pas la question). Cette pratique est, à mon sens, assez limite d’autant plus pour un navigateur prônant la confidentialité… Votre avis ?

edge-red
Advertisements

Leave a Reply