Crise des sous-marins : la France rappelle ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour consultations – France Bleu

Spread the love

C’est une première dans l’Histoire : la France a rappelé pour consultations ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie, a annoncé ce vendredi soir le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Cette grave crise diplomatique a été déclenchée mercredi soir par l’annulation par l’Australie d’un gros contrat d’achat de sous-marins à la France, le pays privilégiant un partenariat stratégique avec Washington et Londres. Le gigantesque contrat signé en 2016 prévoyait la fourniture de 12 sous-marins français à propulsion conventionnelle à l’Australie, pour 90 milliards de dollars australiens (56 milliards d’euros).

“À la demande du Président de la République, j’ai décidé du rappel immédiat à Paris pour consultations de nos deux ambassadeurs aux États-Unis et en Australie. Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l’Australie et les États-Unis”, déclare-t-il dans un communiqué.

Un “coup dans le dos”

Jean-Yves Le Drian avait déjà dénoncé jeudi un “coup dans le dos” de l’Australie, et une décision “brutale” du président américain Joe Biden, comparant sa méthode à celle de son prédécesseur Donald Trump. Les Américains avaient ensuite tenté d’apaiser la colère des Français. “La France est un partenaire vital” dans la région indo-pacifique “et dans beaucoup d’autres domaines”, avait déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken. “C’était le cas depuis longtemps, et ce sera le cas à l’avenir”, avait-il assuré.

Mais rien n’y fait. La France a également annulé une soirée de gala prévue vendredi soir pour commémorer l’anniversaire de la bataille de Chesapeake Bay, décisive dans la guerre d’indépendance des États-Unis, conclue par une victoire de la flotte française sur la flotte britannique, le 5 septembre 1781.

Leave a Reply