Crise des sous-marins : Johnson et Macron d’accord pour « travailler en étroite collaboration », selon Downing street – 20 Minutes

Spread the love

Le début d’un retour à la normale ? Boris Johnson a proposé vendredi à Emmanuel Macron de « rétablir une coopération entre la France et le Royaume-Uni » après la crise diplomatique des sous-marins, a rapporté l’Elysée.

Le Premier ministre britannique et le président français Emmanuel Macron ont convenu vendredi de « continuer à travailler en étroite collaboration » malgré les vives tensions suscitées par la crise diplomatique des sous-marins, selon Downing Street.

« Ils ont réaffirmé l’importance de la relation entre le Royaume-Uni et la France », a précisé un porte-parole de Boris Johnson dans un communiqué, rappelant aussi « l’importance stratégique de (leur) coopération de longue date dans la région indo-pacifique et en Afrique ».

Cet entretien, qui s’est tenu dans la matinée « à la demande » de Londres selon Paris, avait pour but de réduire la tension entre les deux pays liée à l’annonce le 15 septembre d’un partenariat stratégique entre les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, qui s’est soldé par l’annulation d’un mégacontrat de sous-marins français à Canberra.

Signe de son mécontentement, Paris avait annulé une rencontre prévue cette semaine entre la ministre française des Armées Florence Parly​ et son homologue britannique Ben Wallace.

« Donnez-moi un break »

Mercredi, le ton était plutôt à l’ironie. « Je pense qu’il est temps pour certains de nos amis les plus chers dans le monde de « prenez un grip » à propos de tout ça », avait expliqué le Premier ministre britannique devant les caméras lors d’une visite à Washington, francisant partiellement l’expression anglaise « get a grip » (se ressaisir).

« Donnez-moi un break » (laissez-moi souffler), avait-il poursuivi, toujours en franglais. « C’est fondamentalement une grande avancée pour la sécurité mondiale. Ce sont trois alliés partageant vraiment les mêmes valeurs qui se serrent les coudes et créent un nouveau partenariat de partage de technologie ».

Leave a Reply