Posted on
Spread the love

Alors que la manifestation se poursuit à Paris, l’Agence France-Presse a relayé une étude sur la répartition des emplois publics en France parue sur le site Fipeco. Il y apparaît que tous les citoyens ne sont pas égaux devant le service public, surtout en ce qui concerne la fonction publique hospitalière.

Pour les effectifs des hôpitaux, l’écart est de 45 % entre la région la plus pourvue, la Bourgogne-Franche-Comté, et la moins pourvue, l’Ile-de-France. Les départements ruraux sont mieux pourvus en emplois hospitaliers que la région parisienne. Ce sont les département d’outre-mer (DOM) qui ont le moins d’agents hospitaliers (14,7 pour 1 000). La moyenne pour toute la France est de 16,3 agents pour 1 000 habitants.

Hors DOM, l’Ile-de-France souffre du taux de fonctionnaires hospitaliers le plus faible : 9,4 pour 1 000 en Seine-et-Marne, 9,6 en Essonne, 10,1 en Seine-Saint-Denis, 10,2 dans les Yvelines. Paris compte 25,9 agents hospitaliers pour 1 000, mais ce taux n’est pas le plus élevé de France, et n’empêche pas la saturation.

Advertisements

Leave a Reply