Posted on
Spread the love
Les débris du Rio-Paris n’ont fait surface que six jours après le crash de l’Airbus d’Air France, le 1er juin 2009. — Anonymous/AP/SIPA

La décision était très attendue. Dix ans après le crash du vol AF447 qui reliait Rio à Paris et la mort des 228 personnes à son bord le 1er juin 2009, les juges d’instruction ont rendu leur décision ce jeudi. Ils ordonnent un non-lieu pour Airbus et Air France, a appris 20 Minutes de sources concordantes. En d’autres termes, ils ont décidé qu’il n’y aura pas de procès. « Nous allons faire appel de cette décision », nous indique Me Olivier Morice, l’un des avocats des parties civiles.

La principale association de proches de victimes a annoncé à l’AFP son intention de faire appel « d’une ordonnance qui insulte la mémoire des victimes ». Le 12 juillet, le parquet de Paris avait demandé aux magistrats de renvoyer uniquement la compagnie aérienne devant le tribunal correctionnel et de prononcer un non-lieu pour le constructeur. Le parquet peut toujours, lui aussi, faire appel de la décision des juges.

//Plus d’informations dans quelques minutes//

15 partages
Advertisements

Leave a Reply