Covid19 : «La situation est préoccupante à Marseille», indique le préfet des Bouches-du-Rhône, Christophe Mirm – France 3 Régions

Spread the love
Après les propos très alarmants d’Olivier Veran, ministre de la santé, sur la situation dans les Bouches-du-Rhône, le nouveau Préfet de Région, Christophe Mirmand, envisage des mesures supplémentaires. Il doit dans les jours prochains, rencontrer les élus locaux.

Fermeture des bars à 20h00, limitation des déplacements, annulation d’évènements, toutes les pistes ont été évoquées cet après-midi par la presse venue en nombre assister à la présentation du nouveau Préfet des Bouches-du Rhône , Christophe Mirmand.
 

« La situation est suffisamment préoccupante pour que de nouvelles mesures soient envisagées » a avancé le représentant de l’Etat qui a précisé « qu’il devait avant tout rencontrer les acteurs régionaux du dossier. ARS et élus locaux notamment. »

 

Des futures restrictions ?

Evoqué dès ce matin, dans le journal La Provence, ce renforcement éventuel des restrictions est accueilli avec plus ou moins de résignation par les professionnels.

«C’est sûr que pour nous, ce serait une perte d’activité au niveau du restaurant et de la brasserie. Après, il faut relativiser», explique Frédéric Mousson, gérant d’une brasserie à l’escale Borely.

«On arrive en fin de période estivale. Il va avoir de moins en moins de touristes. Les gens vont reprendre le travail, l’école donc il y aura moins de monde le soir», ajoute ce restaurateur.
 

La sécurité de nos concitoyens est primordiale

Frédéric Jeanjean, président de la fédération des restaurateurs du département

selon lui, le danger vient plus du comportement de certains, que des lieux en eux-mêmes.

“Sachez que, lorsque vous venez dans nos établissements, les consignes sont globalement respectées. Le personnel porte le masque. On essaye de faire respecter les distanciations. Ça, nous avons l’habitude de le mettre en place parce que nous avons des normes d’hygiènes qui sont draconiennes. Nous attendons précisément ce que le gouvernement va édicter”, explique ce professionnel.

Des marseillais sceptiques

 Dans la rue les marseillais sont plus dubitatifs sur l’efficacité d’un durcissement des mesures sanitaires.

“Si on nous re-cloisonne comme ça, qu’est-ce qui va se passer ? “, explique une habitante du centre ville.

“S’il faut refaire des attestations et compagnie, non, ce n’est pas possible”, souffle cette marseillaise.

Du côté de l’Escale Borely, les avis sont du même type,  « moins de 10, ça va être dur. Si on fait gaffe et on les masques, je ne vois pas pourquoi on devrait se limiter.  Et les bars fermés à 20h00, personnellement, ça ne va pas me déranger mais ça risque d’en déranger beaucoup», déclare cette habitante.

Dans les Bouches-du-Rhône, on compte 188 nouveaux cas pour 100.000 personnes chez les 20 à 40 ans.

Depuis trois semaines, le nombre de tests positifs augmente également chez les seniors.

La situation est jugée tendue par les autorités qui affirment suivre de très près l’évolution de la situation. Olivier Véran et Jean Castex ont laissé entendre qu’ils pourraient se rendre à Marseille en fin de semaine.

Le Mondial La marseillaise à pétanque en sursis ?

L’évènement tant attendu, le premier de cette importance post-confinement doit se tenir à Marseille à partir de ce vendredi.

Avec près de 2.500 triplettes, en extérieur et répartis sur plus de 300 sites, l’évènement peut-il avoir lieu ?

A ce sujet, le nouveau préfet ne s’est pas prononcé, pour le moment, c’est le maintien de l’évènement qui est privilégié. Christophe Mirmand doit rencontrer rapidement les organisateurs. 

Ce maintien et l’évolution de la situation est aussi scruté à la loupe par les organisateurs de la foire internationale de Marseille et du Marseile-Cassis., autres évènement majeurs de la région dont les dates se rapprochent.

Leave a Reply