Covid : un Conseil de défense sanitaire réuni ce lundi à l’Élysée, vers de nouvelles restrictions ? – Midi Libre

Spread the love

Dans un avis publié ce vendredi 24 décembre, la Haute Autorité de santé recommande notamment de réduire à trois mois le délai entre la première vaccination contre le Covid-19 et le rappel.

Emmanuel Macron présidera lundi 26 décembre un conseil de défense sanitaire avant le conseil des ministres pendant lequel sera présenté le projet de loi visant à remplacer le pass sanitaire par un pass vaccinal en France. Le gouvernement avait décidé mardi d’accélérer la mise en place du pass vaccinal face à la rapide propagation du variant Omicron. Et ce afin que ce dispositif puisse être voté par le Parlement et entrer en vigueur d’ici fin janvier.

Ce pass vaccinal devrait être réclamé “pour l’accès aux activités de loisirs, aux restaurants et débits de boissons, aux foires, séminaires et salons professionnels ou encore aux transports interrégionaux”, selon le souhait du gouvernement. Dont le porte-parole Gabriel Attal indique que la réunion de lundi permettra de “réévaluer la situation sanitaire” au lendemain des fêtes de Noël. Reste à savoir si de nouvelles restrictions seront décidées, après celle relative à la fermeture des discothèques.

Par ailleurs, la Haute Autorité de santé a recommandé dans un avis publié ce vendredi de réduire à trois mois le délai entre la primo-vaccination et le rappel et d’élargir la campagne de rappel aux adolescents fragiles, afin de tenter de freiner la circulation du variant Omicron.

La HAS veut accélérer la campagne vaccinale

Confronté à la cinquième vague liée au variant Delta, le pays subit désormais l’expansion “très rapide du variant Omicron, beaucoup plus contagieux que le Delta et qui semble échapper partiellement aux vaccins”, a noté la HAS.

“Le contexte épidémique actuel préoccupant justifie une accélération de la campagne vaccinale” pour augmenter le niveau de protection de la population, souligne-t-elle dans son avis, en suggérant donc “un rappel possible à partir de trois mois après la primo-vaccination, y compris pour les adolescents fragiles âgés de 12 à 17 ans”. Elle se prononcera “ultérieurement” sur l’éventuel élargissement de la campagne de rappel vaccinal à l’ensemble des adolescents de cette tranche d’âge.

Emmanuel Macron dit par vidéo sa “reconnaissance” aux armées

Emmanuel Macron a rendu hommage aux armées vendredi 24 décembre au soir, faisant part dans un message vidéo (diffusé sur Twitter, Facebook, YouTube et via l’intranet des militaires) de sa “reconnaissance” envers les militaires français engagés en France et partout dans le monde. Le chef de l’État avait annulé, en raison de la reprise de l’épidémie de Covid-19, le déplacement auprès des troupes qu’il avait effectué les précédentes années de son mandat au moment de Noël. Il devait se rendre cette année à Gao, au Mali.

Leave a Reply