Covid : malgré son retard initial, la France fait partie des bons élèves de la vaccination – Europe 1

Spread the love

Après des débuts difficiles, la campagne vaccinale française a rattrapé son retard sur ses voisins européens. 25 millions de Français ont reçu au moins une injection de vaccin contre le Covid-19, soit 48% de la population. Et avec l’ouverture de la vaccination à tous les adultes lundi, le gouvernement compte tenir son objectif des 30 millions de primo-vaccinés au 15 juin.

Selon les chiffres publiés dimanche, 25 millions de Français ont reçu au moins une injection de vaccin contre le Covid-19, soit 48% de la population totale. À partir de lundi, tous les adultes peuvent désormais se faire vacciner : il n’y a plus de critère d’âge ou besoin de justifier une quelconque comorbidité pour prendre un rendez-vous.

La France parmi les bons élèves

Après une campagne vaccinale lancée très lentement, la France fait désormais partie des bons élèves parmi les pays vaccinés. Au mois de janvier dernier, les résidents des Ehpad étaient vaccinés au compte-gouttes. L’exécutif avait alors été largement critiqué. Et puis au fil des mois, avec des réceptions de plus en plus importantes de vaccins, la France a progressivement rattrapé son retard sur les pays de tête.

Avec 63% de sa population qui a reçu au moins une dose, Israël reste largement en tête, devant le Royaume-Uni, le Canada, le Chili et les Etats-Unis. La France arrive dans un second wagon emmené par l’Allemagne qui compte 43% de sa population avec au moins une injection. Au coude-à-coude avec l’Italie, l’Espagne, le Portugal ou encore la Suède, la France tourne actuellement à 500.000 injections par jour en moyenne. Avec l’ouverture de la vaccination à tous les adultes depuis lundi matin et l’arrivée des vaccins Moderna en pharmacie, le gouvernement compte bien tenir son objectif des 30 millions de primo-vaccinés au 15 juin.

Leave a Reply