Covid-19 – Variant Lambda : une mutation “inhabituelle” plus contagieuse et résistante au vaccin que le varian – L’Indépendant

Spread the love

Pas un mois ne passe sans qu’un nouveau variant ne fasse son apparition. Après le variant britannique, le variant indien désormais plus communément appelé variant Delta, fait craindre de nouvelles vagues de contamination partout dans le monde. Et pas que. 

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement présent à Perpignan vendredi dernier, a lui-même exprimé son inquiétude, ce lundi matin sur France Inter. Le variant Delta “gagne du terrain très rapidement”. “Il double presque chaque semaine, on est aujourd’hui à plus de 30% des contaminations.” “Une quatrième vague fin juillet est une possibilité (…) Il faut continuer à se faire vacciner”. 

Déjà touchés de plein fouet par le variant Delta, les Anglais, eux, ont donné l’alerte quant à l’apparition d’un variant qui touche près de 30 pays : le variant Lambda, détecté pour la première fois au Pérou et responsable de 80% des cas du pays. 

Pérou : 200 infections en décembre, 50% des cas en mars, 80% aujourd’hui

Selon Jeff Barrett, directeur de la COVID-19 Genomics Initiative au Wellcome Sanger Institute au Royaume-Uni, cité par Sky News, le variant Delta présente “un ensemble de mutations plutôt inhabituel”. Notamment un schéma unique de sept mutations dans la protéine de pointe que le virus utilise pour infecter les cellules humaines, selon le Financial Times

D’après une étude menée à l’Université du Chili, il serait même plus contagieux que les variants Gamma (Brésil) et Alpha (Britannique). Le professeur Tsukayama, docteur en microbiologie moléculaire à l’Université Cayetano Heredia de Lima, apporte la preuve par les chiffres : “Nous avons eu 200 infections Lambda en décembre”. “À la fin du mois de mars, il représentait la moitié de tous les échantillons prélevés à Lima. Maintenant, trois mois plus tard, nous examinons plus de 80% de toutes les infections à l’échelle nationale”.

Selon les Britanniques, le variant Lambda s’est propagé dans 27 pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis ou l’Allemagne. Pour le moment, l’OMS l’a classé dans la catégorie “variants à suivre”.  

Leave a Reply