Advertisements

COVID-19 / Un superordinateur taïwanais pourrait aider

Spread the love
COVID-19 / Un superordinateur taïwanais pourrait aider

Les projets qui luttent contre la pandémie COVID-19 peuvent maintenant faire une demande pour que la plateforme de cloud computing de Taiwan, Taiwan Computing Cloud (TWCC), mette  à contribution ses ressources. Propriété du National Center for High-Performance Computing (NCHC), le TWCC est construit pour fonctionner sur le superordinateur Taiwania 2.

Taiwania 2 propose neuf pétaflops de performance et a été classé 21e sur la liste des 500 meilleurs supercalculateurs en novembre 2019. Les candidats retenus bénéficieront d’un accès gratuit de six mois à la TWCC, ainsi que d’un stockage en mode cloud et d’une plateforme de collecte de données. Les sujets potentiels des projets ne se limitent pas à la recherche médicale et à la prévention des maladies, a déclaré le NCHC.

Les projets pourraient être axés sur la revitalisation de l’économie, l’aide au fonctionnement des entreprises et des écoles, ou simplement la résolution des désagréments de la vie quotidienne dus à l’épidémie. Par exemple, les projets qui dressent une carte des lieux physiques ou virtuels qui proposent un désinfectant hydro alcoolique ou une plateforme d’éducation en ligne seraient des candidats éligibles, a expliqué le NCHC.

publicité

Pas de projets en provenance de la Chine

Toutefois, les projets d’entreprises ou d’institutions financés par la Chine continentale ne pourront pas être retenus. La date limite de soumission est le 30 juin.

Le ministre taïwanais de la science et de la technologie, Chen Liang-Gee, a mentionné dans une déclaration que les investissements technologiques joueraient un rôle important dans la lutte mondiale contre le virus. Sur le plan industriel, des entreprises comme IBM et Alibaba ont déjà offert la puissance de leurs superordinateurs ou leurs outils d’intelligence artificielle pour aider les chercheurs et les médecins à mieux comprendre et à arrêter la propagation de COVID-19. D-Wave a également annoncé que son ordinateur quantique a été mis à la disposition des chercheurs via son service de cloud.

Advertisements

Leave a Reply