Covid-19 : Un certificat numérique européen pour voyager en Europe cet été

Spread the love
Covid-19 : Un certificat numérique européen pour voyager en Europe cet été

Le pass sanitaire s’harmonise en Europe, pour permettre les déplacements au sein des pays de l’UE, ainsi qu’au Liechtenstein, en Suisse, en Islande et en Norvège, à Monaco et à Andorre, excluant le Royaume-Uni pour l’heure.

A compter du 1er juillet, le certificat numérique européen assurera l’interopérabilité entre les preuves de vaccination, de tests et de rétablissement de la Covid-19 des pays concernés. Ce règlement aura une durée de validité de 12 mois.

En France, la version numérique sera accessible via l’application TousAntiCovid et sa fonction “Carnet”, déjà utilisée pour le pass sanitaire “activités” sur le territoire français. Précision importante : les certificats de test et de vaccination émis jusqu’au 25 juin continueront d’être lisibles en cas d’utilisation du pass sanitaire “activités” sur le territoire français, mais il faudra impérativement récupérer le certificat au format européen pour voyager en Europe (exit donc les QR Codes français au format 2D-DOC).

publicité

Comment récupérer son certificat numérique européen ?

Le certificat numérique de l’UE prendra la forme d’un nouveau QR Code. Il contiendra une signature numérique pour garantir l’authenticité de la preuve. La Commission a construit une « passerelle » à travers laquelle « toutes les signatures de certificats peuvent être vérifiées dans toute l’UE », précise un communiqué de presse diffusé ce mardi.

Dernier maillon de la chaîne, les compagnies aériennes et les services de contrôle aux frontières chargés de vérifier les certificats disposeront quant à eux d’applications de lecture dédiées, pour lire ces QR codes – s’agissant de la France, l’application TousAntiCovid Vérif est la solution déployée.

Une mise à jour de l’application TousAntiCovid sera réalisée d’ici la fin de la semaine. Les voyageurs peuvent télécharger dès à présent le certificat de vaccination conforme au certificat sanitaire européen sur le téléservice de l’Assurance maladie s’ils le souhaitent. Ce dernier peut ensuite être imprimé ou stocké dans l’appli TousAntiCovid. En revanche, pour les résultats de tests ou pour obtenir un certificat de rétablissement, il faudra patienter jusqu’au 1er juillet.

Si la mise à jour de TousAntiCovid intervient automatiquement sur les stores, il faudra tout de même convertir son certificat à l’aide d’un menu proposé sur chaque 2D-DOC, comprenant les options suivantes : partager le certificat/convertir au format européen/supprimer ce certificat.

L’Europe conserve un répertoire des clés publiques des Etats

Le certificat européen comporte les informations liées à la vaccination effectuée (nombre de doses, vaccin administré, date et pays de la vaccination). Il n’exigera pas l’établissement et la maintenance d’une base de données au niveau de l’UE, mais « permettra la vérification décentralisée de certificats interopérables signés numériquement », souligne le communiqué.

Le QR code européen utilisera des clés publiques pour garantir l’authentification. La France dispose de cinq clés publiques (deux côté SI-DEP, deux du côté de la CNAM et une autre du côté d’IN Groupe pour le convertisseur), quand l’Allemagne dispose à titre d’exemple de 10 000 clés publiques, qui émanent des laboratoires et centres de vaccination du territoire, nous précise-t-on du côté de la Direction générale de la Santé.

L’Europe conserve ces clés publiques, et les applications de lecture nationale se connectent à ce répertoire public pour vérifier que la preuve présentée au moment du contrôle est bien signée par l’Etat.

Leave a Reply