Covid-19 : Santé publique France craint une «évolution préoccupante de l’épidémie» – Le Parisien

Spread the love

L’essentiel

» Revivez les événements de ce jeudi 10 décembre

21h15. Merci d’avoir suivi ce direct. A vendredi à partir de 6 heures pour suivre en live nos informations sur la crise du Covid-19.

21h02. Couvre-feu avancé: pas de changement pour les voyageurs longue distance pendant les fêtes selon la SNCF. L’avancement à 20H00 du couvre-feu à partir du 15 décembre ne change rien pour les personnes qui prévoyaient de voyager le soir pendant la période des fêtes de fin d’année, a indiqué la SNCF dans un communiqué jeudi soir. « SNCF Voyageurs confirme que tous les TGV Inoui, Ouigo, Intercités, et trains internationaux prévus circuleront normalement à partir du 15 décembre et pendant toute la période des fêtes de fin d’année », écrit la SNCF.

20h48. Les explications de Jérôme Salomon après le rapport sénatorial. Il confirme qu’ « aucune pression n’a été exercée sur le groupe d’experts ». « Suite à la publication du rapport sénatorial de la commission d’enquête sur la gestion de la crise sanitaire, le Directeur général de la Santé tient à préciser qu’il a lui-même fourni l’ensemble des échanges de mails aux membres de la commission d’enquête du Sénat, en particulier celui produit en annexe du rapport sénatorial » précise ce jeudi soir un communiqué de la DGS. « Cette transmission a été faite en date du 14 octobre 2020, par clé USB directement déposée au service de la commission des Affaires sociales » enchaîne le communiqué. « Le directeur général de la Santé a échangé avec le directeur général de Santé publique France dans le cadre de l’exercice normal de la tutelle pour lui rappeler la commande initiale. Le rapport des experts a été rendu public à la suite de ces échanges » conclut le communiqué.

20h34. Pandémie: Uber demande un accès prioritaire au vaccin pour les chauffeurs de VTC. Le patron d’Uber a demandé jeudi aux Etats américains d’accorder aux conducteurs de voitures avec chauffeurs (VTC) un accès prioritaire aux vaccins contre le Covid-19 qui seront bientôt distribués dans le pays afin qu’ils puissent ensuite aider à le distribuer. Vaccinés, les chauffeurs pourront plus facilement acheminer les agents de santé et autres particuliers chez le médecin, le pharmacien ou à l’hôpital, fait valoir Dara Khosrowshahi dans une lettre envoyée aux gouverneurs américains.

20h14. Le Brésil en « toute fin » de pandémie de Covid-19, dit Bolsonaro Le président brésilien Jair Bolsonaro a assuré jeudi que le Brésil était « en toute fin de pandémie » de coronavirus, alors que son pays connaît une hausse alarmante des contaminations et des décès due à une deuxième vague de Covid-19. « Nous sommes en train de vivre la toute fin de la pandémie », a dit le chef de l’Etat lors d’un événement officiel à Porto Alegre (sud). « Si on regarde les autres pays du monde, notre gouvernement est celui, ou l’un de ceux, qui se sort le mieux de la pandémie », a-t-il assuré, alors que le Brésil est le deuxième pays le plus endeuillé au monde derrière les Etats-Unis, avec bientôt 180 000 morts en huit mois.

Newsletter L’essentiel du matin

Un tour de l’actualité pour commencer la journée

20h08. La Russie a enregistré près de 50.000 morts supplémentaires en octobre par rapport à 2019 La Russie a enregistré en octobre près de 50.000 décès supplémentaires par rapport à octobre 2019, selon les chiffres publiés jeudi par l’agence des statistiques Rosstat, un total beaucoup plus élevée que le nombre de morts déclarés du coronavirus. Selon la publication mensuelle de Rosstat, 205.500 personnes sont décédées en Russie en octobre, soit 4.800 morts de plus qu’en octobre 2019, faisant du mois d’octobre 2020 le plus meurtrier en Russie depuis plus de dix ans.

20h03. Covid-19: situation « préoccupante » à Londres, dépistage massif chez les jeunes. Le ministre britannique de la Santé Matt Hancock s’est dit jeudi « particulièrement préoccupé » par la propagation du nouveau coronavirus à Londres et dans certaines régions du sud-est, annonçant une campagne de dépistage chez les jeunes gens des zones les plus touchées. Avec plus de 63 000 morts, le Royaume-Uni est le pays en Europe le plus durement frappé par la pandémie, juste devant l’Italie.

20 heures. Des étudiants « dans une situation psychologique très difficile », insiste Castex. Le Premier ministre Jean Castex a reconnu jeudi que certains étudiants étaient actuellement « dans une situation psychologique très difficile » et a maintenu l’objectif d’une reprise progressive des cours en présentiel dès début janvier pour un public ciblé. Emmanuel Macron avait annoncé début décembre que le gouvernement allait « tout faire » pour commencer à rouvrir travaux dirigés et demi-amphis dans les universités françaises dès début janvier, avant une réouverture totale prévue le 20.

19h56. Maintien de la fermeture des théâtres : le syndicat des entreprises culturelles en colère. »Aucune concertation n’a été mené jeudi Nicolas Dubourg, président du Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles (Syndeac) après l’annonce gouvernementale du maintien de la fermeture des lieux culturels. Les cinémas, théâtres et musées ne rouvriront pas le 15 décembre comme initialement annoncé par le gouvernement et resteront fermés trois semaines de plus, pour réduire le risque de propagation de l’épidémie de Covid-19, a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex .

19h43. Une « évolution préoccupante de l’épidémie ». Dans son point épidémiologique hebdomadaire de ce jeudi, Santé publique France fait état d’une « évolution préoccupante de l’épidémie du fait d’une très faible diminution de la circulation du virus » et d’un « risque élevé de voir la circulation du virus à nouveau augmenter dans les prochaines semaines ».

19h31. 13 750 nouvelles contaminations. Selon Santé publique France, en 24 heures, 13 750 nouvelles contaminations au coronavirus ont été enregistrées, pour un taux de positivité des tests de 6,4 %. Le nombre total de décès est à ce jour de plus de 56 940 depuis le mois de mars. Par ailleurs 2865 clusters sont à ce jour en cours d’évaluation, dont 1226 en Ehpad.

19h25. 297 nouveaux décès en 24 heures. Selon les données des autorités sanitaires, 297 personnes ont succombé au coronavirus en 24 heures. Actuellement, 25 199 personnes sont hospitalisées en raison d’une contamination, dont 1445 admissions depuis mercredi. On recense 2949 malades du Covid-19 en réanimation, dont 191 personnes admises en 24 heures.

19h18. 4 questions sur la cyberattaque contre l’Agence européenne des médicaments. Cette cyberattaque, menée pendant deux semaines, a permis aux hackers d’obtenir des informations sur le vaccin candidat des laboratoires Pfizer-BioNTech. Explications.

19h12. Plus de 1,7 million de cas en Turquie selon un bilan revu à la hausse. La Turquie a annoncé que plus de 1,7 million de cas de coronavirus ont été recensés dans le pays, un bilan considérablement revu à la hausse par rapport aux chiffres annoncés quotidiennement, qui tenaient seulement compte des malades nécessitant une prise en charge médicale. Peu après avoir publié un bilan de 955 956 « patients », le ministre de la Santé Fahrettin Koca a diffusé ce jeudi soir un chiffre considérablement revu à la hausse de 1 748 567 cas, qui tient compte de tous les cas enregistrés depuis l’apparition du virus.

19h05. Notre récap’ de ces annonces très attendues. Comme attendu, le Premier ministre a dévoilé un déconfinement plus restrictif, dès le 15 décembre. Les craintes d’une reprise épidémique sont fortes.

19 heures. Véran interrogé sur la dangerosité potentielle des vaccins. « Il y a une équipe qui a démarré l’analyse de toutes les données relatives au vaccin Pfizer. Ce que je retiens de la lecture d’une étude indépendante (le New England Journal of Medicine), c’est qu’il y a eu des effets indésirables bénins et aucun effet indésirable grave, répond le ministre de la Santé, interrogé par un journaliste. En Angleterre, il y a eu deux effets indésirables graves, ce sont des patients qui souffrent d’allergies intenses, ça impliquera peut-être des précautions pour les gens qui souffrent d’allergies sévères. »

18h55. Quatre opérations de dépistage massives. Olivier Véran rapporte que des opérations de dépistage massif sont prévues au Havre et à Charleville-Mézières du 14 au 19 décembre, puis à Roubaix et Saint-Etienne en janvier.

18h45. Déconfinement : 15 décembre, Noël, Nouvel An… le calendrier des prochaines semaines. Jean Castex a dévoilé ce jeudi quelles mesures seront finalement allégées dès le 15 décembre et ce qu’il sera toujours possible de faire pour les fêtes de fin d’année. Le détail, par ici.

Covid-19 : Santé publique France craint une «évolution préoccupante de l’épidémie»

18h42. Véran mitigé sur les tests massifs avant Noël. « Ça peut paraître une bonne idée, mais il y a un risque de surprotection », car « avoir un test qui est négatif, quand on est asymptomatique, ne signifie pas qu’on n’est pas porteur du virus », a réagi le ministre de la Santé, à l’intention de ceux qui voudraient se faire tester au virus, avant de voir des proches. « S’il vous plaît, n’utilisez pas le test comme une sorte de totem d’immunité, c’est risqué […] pour tous ceux qui auront réellement besoin de se faire tester, parce qu’ils sont malades symptomatiques ou cas contact avant la période de Noël », prévient-il en appelant à éviter l’engorgement des laboratoires et structures de tests.

En outre, « le danger serait que vingt personnes […] qui ont prévu de partager un repas pour Noël, décident de se faire tester et en confiance, se retrouvent à table, arrêtent les gestes barrière […] alors qu’en réalité, le virus est là et que le risque de transmission est réel ». « Si vous avez un doute ou si vous êtes amené à vous rendre auprès d’une personne vulnérable, comme en Ehpad par exemple, vous pouvez évidemment vous faire tester », rappelle-t-il.

18h40. Isolement obligatoire des malades, la piste « ne fait pas consensus ». Le Premier ministre annonce que cette mesure, mise en œuvre chez nos voisins européens, n’est pas validée en France. « Les échanges que j’ai eus ces derniers jours sur ce sujet avec les représentants politiques et parlementaires […] m’ont conduit à la conclusion qu’une telle évolution qui passerait au demeurant par une nouvelle loi, ne faisait pas consensus. Nous devons donc orienter nos pistes d’amélioration vers l’accompagnement renforcé des personnes malades. »

18h35. Le télétravail toujours encouragé. L’ensemble des mesures annoncées « nous permettent de maintenir la possibilité de se déplacer sur tout le territoire à partir du 15 décembre », a souligné le Premier ministre, précisant qu’« elles ne nous autorisent pas en revanche à diminuer le recours au télétravail partout où il est possible ». « En ce moment, ce sont encore 1,6 million de salariés qui bénéficient de l’activité partielle, notamment dans l’hôtellerie, la restauration ou encore l’évènementiel », a annoncé le chef de l’exécutif.

18h30. 285 000 verbalisations depuis le 31 octobre. Le ministre dit avoir demandé un durcissement des contrôles par les gendarmes et policiers. « Nous serons intransigeants sur les rassemblements non-autorisés et les fêtes sauvages », insiste Gérald Darmanin, qui précise que plus de 2,9 millions de contrôles et 285 000 verbalisations ont été effectués, pour non-respect du confinement, depuis le 31 octobre.

18h25. « À 20 heures, chacun devra rester chez soi, sauf exception ». Au tour du ministre de l’Intérieur de prendre la parole, pour décrire les modalités du couvre-feu, dont les territoires ultramarins sont exemptés. Il autorisera les déplacements professionnels, pour des raisons de santé, « pour motif familial impérieux », « liés à des missions d’intérêt général » ou pour sortir son animal de compagnie. Pas de « pratiques sportives ou balades » entre 20 heures et 6 heures, donc. Une nouvelle attestation sera mise à disposition prochainement, indique Gérald Darmanin, mais elle ne sera obligatoire que sur les heures de couvre-feu. L’amende demeure reste de 135 euros.

18h20. Un couvre-feu à partir de 20 heures, qui concernera le 31 décembre. Le Premier ministre annonce, à partir du 15 décembre un couvre-feu à 20 heures, au lieu de 21 heures, jusqu’à 6 heures. Il concernera, contrairement à ce qui a été annoncé, le soir du 31 décembre. « Noël occupe une place à part dans nos vies et traditions », a-t-il justifié, en rappelant que les déplacements seront autorisés le 24 décembre, mais avec « pas plus de six adultes à la fois » pour le réveillon. Pour en savoir plus, cliquez ici.

18h30. Les stades, salles de cinéma et spectacles « resteront fermés trois semaines de plus ». « Les règles posées récemment pour les lieux de cultes ne seront pas revues à la hausse », ajoute aussi Jean Castex, après avoir annoncé que les stades, salles de cinéma et spectacles « resteront fermés trois semaines de plus », soit jusqu’au 7 janvier. La situation sera réévaluée à ce moment-là, promet-il, assurant que « la situation sanitaire pourrait être pire en janvier », en cas de réouverture au 15 décembre. Les autres établissements recevant du public devraient rouvrir le 20 janvier. Le détail de cette mesure, à lire par ici.

18h15. Des mesures à « adapter ». « 5000 cas par jour c’est le niveau à partir duquel nous pouvons reprendre le contrôle de l’épidémie », rappelle Jean Castex, selon qui « il est de notre devoir d’adapter les mesures que nous avions prévues pour le 15 décembre ». Il dit craindre « une accélération de l’épidémie » en raison des fêtes de fin d’année et veut réduire les risques d’un troisième confinement. « Nous devons permettre à chacun de profiter des vacances et fêtes de fin d’année, sans nous exposer à un risque de rebond d’épidémie ».

18h10. « Nous n’attendrons pas les 5000 diagnostics par jour au 15 décembre ». Au tour du ministre de la Santé de prendre la parole. « Nous ne sommes pas encore sortis de la deuxième vague », constate-t-il en ajoutant que « nous n’attendrons pas les 5000 diagnostics par jour au 15 décembre ». « Il y a plus de malades dans nos hôpitaux en France au cours de la seconde vague qu’il n’y en a eu lors de la première vague », assure-t-il, en précisant que chaque minute, un nouveau français contaminé par le Covid-19 est hospitalisé.

18h05. « La partie est loin d’être gagnée ». « Le nombre de nouvelles contaminations ne se réduit plus et il tend même à ré-augmenter depuis quelques jours, observe le Premier ministre. Peut-être pour une part en raison de l’allègement des mesures et des flux de circulation qu’à entraîné la réouverture des commerces le 28 novembre, mais ce n’est pas propre à notre pays. » « Ces mesures peuvent être mal ressenties, parfois incomprises. Il faut éviter le plus possible les flux, les rassemblements », ajoute-t-il, en glissant que « la partie est loin d’être gagnée ».

18 heures. « C’est en France que l’épidémie est la mieux maîtrisée par rapport à nos voisins européens ». Le Premier ministre commence sa conférence par un état des lieux de l’épidémie dans l’Hexagone. Le nombre de nouveaux cas quotidiens a subi « une division par cinq », passant de 50 000 à 10 000, rapporte Jean Castex.

17h55. Vaccin anti-Covid : échec à l’OMC sur une exemption des brevets. L’Organisation mondiale du commerce a échoué à trouver un accord sur une exemption des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins anti-Covid pour les rendre plus accessibles. Cette proposition de l’Inde et l’Afrique du Sud, soutenue par une centaine de pays selon l’ONG MSF, vise à faciliter un plus grand partage des connaissances et la démultiplication rapide des sites de production de biens médicaux urgents utilisés pendant la pandémie, tels que les vaccins. Mais les membres de l’OMC, qui prennent les décisions par consensus, ne sont pas parvenus à un accord.

17h47. Couvre-feu ou confinement prolongé ? Le Premier ministre va donner d’ici quelques minutes une nouvelle conférence de presse, afin de détailler les prochaines étapes du plan de déconfinement, quelque peu mis à mal par le nombre de 5000 contaminations quotidiennes auxquelles il était conditionné et toujours pas atteint à ce jour.

17h43. Le gouvernement Trump prêt pour une nouvelle exécution malgré la pandémie. Déterminé à mener des exécutions jusqu’à l’issue de son mandat, le gouvernement de Trump prépare une nouvelle injection létale ce jeudi, ignorant les appels à la clémence et l’irruption du Covid-19 chez les bourreaux. Brandon Bernard, un Afro-Américain de 40 ans, doit être exécuté pour avoir participé à un double meurtre en 1999 au Texas, quand il était tout juste majeur. Dans la semaine qui a suivi la dernière exécution fédérale, le 19 novembre, six membres de l’équipe des bourreaux ont été testés positifs au coronavirus, ainsi que le conseiller spirituel du condamné.

17h38. Israël abandonne à court terme son projet de couvre-feu. Les autorités israéliennes ont renoncé ce jeudi, quelques minutes avant le début de la fête juive de Hanouka, à leur projet d’imposer un couvre-feu nocturne afin de prévenir une nouvelle vague de contaminations. En début de semaine, le Premier ministre avait annoncé un couvre-feu nocturne à partir de ce jeudi et pour trois semaines. Cette mesure avait été critiquée par une partie de la population et des experts en santé publique qui la jugeait inefficace pour combattre la pandémie.

17h28. Chômage et Covid grimpent aux Etats-Unis, où des aides se font toujours attendre. Le nombre de nouveaux chômeurs a explosé aux Etats-Unis la semaine dernière, poussé par la flambée des cas de Covid-19, au moment où les nouvelles aides du gouvernement fédéral, désormais vitales pour des millions d’Américains, se font attendre. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont connu la semaine dernière leur plus forte hausse depuis le début de la pandémie en mars. Ainsi, 853 000 personnes se sont inscrites entre le 29 novembre et le 5 décembre, soit 137 000 de plus que la semaine précédente.

17h15. Une rencontre entre Castex et les acteurs de la montagne vendredi.

17h08. Vaccin anti-Covid : pourquoi la Suisse prend son temps. L’autorité de santé suisse veut attendre six mois pour bien connaître les éventuels effets secondaires avant de procéder à la vaccination de sa population. La directrice du centre de vaccinologie des Hôpitaux universitaires de Genève nous explique cette lenteur assumée.

16h51. Malade du Covid, le maire de Fontenay-aux-Roses a vécu « une expérience vertigineuse ». Huit mois après sa sortie de l’hôpital, entretien avec Laurent Vastel (UDI), réélu en juin, qui a contracté une forme sévère de la maladie. Il nous raconte son année exceptionnelle.

16h42. Journée publique d’auditions aux Etats-Unis sur le vaccin Pfizer/BioNTech. Un comité d’experts américains indépendants a commencé ce jeudi à examiner en public les données du vaccin contre le Covid-19 du duo Pfizer/BioNTech afin de recommander ou non son autorisation. Le comité consultatif sur les vaccins de l’Agence des médicaments (FDA) votera à la fin de la journée sur la question suivante : « Sur la base de l’ensemble des preuves scientifiques disponibles, les bénéfices du vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 excèdent-ils les risques pour son utilisation chez les personnes de 16 ans et plus ? » La FDA prendra sa décision dans les prochains jours, mais l’issue ne laisse aucun doute.

16h34. Vaccins : une clause de non-responsabilité pour les labos? Cinq minutes pour comprendre la polémique. La Commission européenne assure que les contrats en cours ou déjà négociés avec les labos « respectent et protègent pleinement les droits des citoyens ». Explications.

16h28. Le nombre de morts du Covid-19 en Espagne de mars à mai estimé à plus de 45 000. Le nombre de personnes décédées du Covid-19 en Espagne entre mars et mai a dépassé les 45 000, environ 18 000 de plus que le bilan officiel, selon un rapport de l’Institut national de la Statistique (INE). Le gouvernement ne reprendra pas ce chiffre, le seul bilan faisant foi étant celui du ministère de la Santé, qui ne comptabilise que les morts confirmés grâce à un test. Dans son total de 45 684 décès, l’INE regroupe à la fois ceux pour lesquels le virus a été identifié comme étant la cause de la mort (32 652) et ceux pour lesquels il est soupçonné de l’être en raison de « symptômes compatibles avec la maladie ».

16h15. L’Arabie saoudite approuve à son tour le vaccin Pfizer-BioNTech. Ryad a approuvé ce jeudi ce vaccin contre le coronavirus, a annoncé l’agence officielle SPA, faisant de l’Arabie saoudite le deuxième pays du Golfe à donner son feu vert. « L’Autorité saoudienne pour l’alimentation et les médicaments (SFDA) […] a approuvé l’enregistrement du vaccin Pfizer-BioNTech pour le Covid-19 dans le royaume », indique un communiqué officiel relayé par SPA. « Les autorités sanitaires du pays peuvent importer et utiliser le vaccin », a-t-il ajouté. La SFDA n’a pas précisé la date effective de lancement du vaccin.

16h06. Un vaccin chinois testé sur 5000 personnes en Ouzbékistan. L’Ouzbékistan a indiqué jeudi que 5000 adultes de ce pays d’Asie centrale allaient participer cette semaine à la phase 3 des essais d’un vaccin de fabrication chinoise contre le coronavirus. Le fabricant Anhui Zhifei Longcom Biopharmaceutical a livré 3000 doses de vaccin et 3000 placebos à Tachkent pour ces tests qui commenceront vendredi, a déclaré le ministère ouzbek de l’Innovation. Le ministre et la vice-ministre ont été vaccinés le mois dernier avec les membres de leurs familles, selon une porte-parole du ministère.

15h58. « J’espère que tu n’as pas attrapé le corona » : le Covid s’invite dans les lettres au Père Noël. A Laigneville (Oise), les enfants pensent beaucoup aux cadeaux et un petit peu au coronavirus dans leurs courriers.

15h46. Couvre-feu en Italie : le pape avance la messe de la nuit de Noël. Le pape a avancé de deux heures la traditionnelle « messe de la nuit » de Noël, le 24 décembre, pour s’adapter au couvre-feu en vigueur en Italie, selon son calendrier de célébrations de fin d’année. Il présidera la messe de la nuit de Noël dans la Basilique Saint-Pierre à partir de 19h30, au lieu de 21h30 habituellement. Cette modification permettra aux participants de rentrer chez eux avant le couvre-feu, qui démarre à 22h00 dans toute l’Italie. Le Saint-Siège précise que la participation physique à des messes célébrées par le pape en décembre et début janvier sera « très limitée » et se déroulera « dans le respect des mesures de protection prévues ».

15h36. Covid-19 : à l’aéroport d’Orly, les travailleurs attendent le crash. Orly rouvre son terminal 4 ce jeudi mais l’activité y reste extrêmement réduite. Les intérimaires n’ont plus de travail, les nombreux salariés au chômage partiel voient leurs revenus amputés et ADP annonce un plan de 1150 départs.

15h27. Le Danemark étend ses mesures de restrictions. Les mesures de semi-confinement en vigueur dans 38 communes danoises, dont les trois plus grandes villes du pays, vont être étendues à une trentaine d’autres municipalités à l’heure où les nouveaux cas grimpent, a annoncé ce jeudi le ministre de la Santé. Près de 60 % des Danois sont désormais touchés par les restrictions valables jusqu’au 3 janvier (fermeture des collèges et lycées, bars, restaurants et lieux culturels) contre un peu moins de la moitié de la population jusqu’à présent.

15h20. Russie : le Premier ministre s’alarme des prix galopants des produits de base. Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a tiré la sonnette d’alarme sur une forte augmentation des prix de certains produits de base, et chargé le gouvernement de les encadrer. Selon une agence de statistiques, les prix de détail de certains produits alimentaires ont fortement augmenté entre janvier et novembre, comme le sucre (+ 70 %), les pâtes (+ 10 %), l’huile de tournesol (+ 24 %). « Dans le contexte d’une baisse des revenus, c’est tout simplement inacceptable », a déclaré le Premier ministre.

15h10. Les résultats des essais cliniques du vaccin Pfizer validés par une revue scientifique. Ils ont été publiés ce jeudi dans le New England Journal of Medicine, la revue médicale la plus cotée aux Etats-Unis, qui évoque dans un éditorial un « triomphe », alors qu’un comité d’experts convoqués par l’Agence américaine des médicaments (FDA) a commencé à examiner en public les données du vaccin, dans le but de recommander ou non son autorisation de mise sur le marché.

15h05. L’Agence européenne des médicaments assure que la cyberattaque n’impactera « pas » la livraison des vaccins. La cyberattaque dont a été victime pendant deux semaines l’Agence européenne des médicaments n’impactera « pas » le calendrier de livraison des vaccins, a assuré ce jeudi sa directrice. « Je peux vous assurer que cela n’impactera pas les délais prévus pour la livraison des vaccins et nous sommes entièrement opérationnels », a-t-elle ajouté.

14h58. Zone euro : la BCE abaisse ses prévisions de croissance pour 2020 et 2021. La Banque centrale européenne voit l’inflation en zone euro progresser de 0,2 % en 2020 jusqu’à 1,4 % en 2023, toujours loin de l’objectif d’une inflation « proche mais inférieure à 2 % » que cible la BCE, a annoncé ce jeudi sa présidente Christine Lagarde.

14h50. Qui sont ces verbalisés de la seconde vague ? Ils témoignent. Surfeur, fêtarde, médecin ou promeneuse… Ils font partie des 278 000 personnes verbalisées depuis le 31 octobre pour non-respect du confinement. Certains contestent, d’autres assument.

14h40. UE : début d’un sommet crucial pour le plan de relance post-Covid. Ce sommet important pour le plan de relance post-Covid et le budget européen s’est ouvert ce jeudi à Bruxelles, avec un programme chargé, allant de la coordination face à la pandémie, aux ambitions climatiques, jusqu’à d’éventuelles sanctions à l’égard de la Turquie. Les chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-Sept s’efforcent actuellement de débloquer le plan de relance post-Covid (750 milliards d’euros) adopté en juillet.

14h32. Bpifrance lance un nouveau dispositif pour soutenir les petits acteurs du tourisme. Un nouveau dispositif destiné à soutenir la trésorerie des petits acteurs du tourisme, et « favoriser leur rebond » après la crise sanitaire, a été lancé jeudi par Bpifrance. Il se déploiera au sein du Fonds d’Avenir et de Soutien au Tourisme (FAST), doté de 80 millions d’euros, qui s’adresse aux exploitants touristiques (hôteliers, restaurateurs, parcs de loisirs, voyagistes, croisiéristes…), a expliqué le directeur du pôle tourisme & loisirs investissement de Bpifrance. Il est prévu pour les sociétés de plus de trois ans et réalisant au moins 500 000 euros de chiffre d’affaires.

14h25. Virus : « l’incertitude reste forte », selon la BCE. L’incertitude « reste forte » pour l’économie de la zone euro au regard « de la dynamique » de l’épidémie de Covid-19, et du calendrier de « déploiement du vaccin », a affirmé ce jeudi la Banque centrale européenne, à l’issue de sa réunion de politique monétaire. « Le conseil des gouverneurs continuera à se tenir prêt à ajuster ses instruments, selon ce qui nécessaire », a affirmé l’institution, qui a prolongé et amplifié ce jeudi ses programmes de rachat de dettes contre la crise.

14h17. Effets indésirables, impact génétique : le vrai du faux des vaccins à ARN messager. Malgré des résultats prometteurs, les vaccins des laboratoires Moderna et Pfizer/BioNTech font désormais face à de nombreuses fausses allégations. Ils doivent aussi s’expliquer sur l’apparition d’effets indésirables dans la foulée de l’injection des doses. Plus de détails par ici.

14h08. 30 000 licenciements par PSE approuvés depuis mars, un tiers de moins qu’envisagé. Quelque 338 plans sociaux ont été approuvés par l’administration depuis le début de la crise sanitaire en mars, représentant 30 510 licenciements, avec une réduction en moyenne d’un tiers du nombre d’emplois supprimés entre le début et la fin de la procédure, selon une étude du ministère du Travail publiée ce jeudi.

13h45. La BCE prolonge et augmente de 500 milliards d’euros son programme d’urgence face au coronavirus. En outre, elle a décidé de prolonger les prêts géants faits aux banques jusqu’en décembre 2021.

13h30. L’étonnante baisse des défaillances d’entreprises. Les défaillances d’entreprises ont chuté de 37 % sur un an entre septembre et novembre. Selon le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce rappelle que ce recul des défaillances est dû « aux dispositifs de protection des entreprises et de l’emploi mis en place par le gouvernement ». Toutefois, le Conseil prévient que « l’issue progressive de la perfusion du tissu entrepreneurial via l’endettement public ou encore les remboursements des PGE (prêts garantis par l’Etat) contractés font craindre une explosion des défaillances » en 2021.

13h20. Le Programme alimentaire mondial redoute une « pandémie de la faim » plus grave que le Covid. L’organisation Prix Nobel de la paix s’est inquiétée en recevant son prix qu’« en raison des nombreuses guerres, du changement climatique, de l’utilisation généralisée de la faim comme arme politique et militaire et d’une pandémie mondiale qui aggrave tout ça de façon exponentielle, 270 millions de personnes s’acheminent vers la famine. »

13h15. Fermeture des frontières en Biélorussie. Le gouvernement biélorusse a décidé de fermer ses frontières terrestres à tous ses ressortissants, officiellement pour lutter contre la pandémie. Mais s, selon l’opposante Svetlana Tsikhanouskaïa, le pays est transformé en « un camp de prisonniers digne de l’ère stalinienne ». La Biélorussie est secouée par des manifestations de masse depuis la réélection controversée le 9 août dernier du président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994 et accusé par ses opposants d’avoir manipulé le scrutin. Le décret du gouvernement prévoit la mise en place dans dix jours de nouvelles mesures, incluant notamment l’interdiction à la population biélorusse de voyager à moins que le déplacement en question ne soit lié au travail ou aux études.

13 heures. Vers une baisse des patients en réanimation d’ici à Noël. Selon l’Institut Pasteur, il pourrait rester entre 2 000 et 3 200 malades en réanimation aux alentours du 15 décembre. Toutefois lors d’une précédente estimation le 30 novembre, l’Institut Pasteur avait une prévision plus basse et le risque est de voir cette courbe repartir à la hausse après les fêtes.

12h55. Le Sommet européen évoque sa stratégie commune. En arrivant à Bruxelles, pour le Sommet européen sur le blocage du plan de relance, le président Emmanuel Macron a dévoilé l’agenda du jour alors que « cette 2e vague se ré-accélère partout en Europe ». « Nous sommes tous en train de prendre les décisions requises pour protéger Noël et les fêtes de famille », et l’Union européenne veut coordonner les politiques étatiques de test et de vaccination.

12h50. Wauquiez détaille sa campagne anti-covid. Le président de la région Auvergne Rhône-Alpes « permettre à tous les habitants qui le souhaitent de pouvoir se tester afin de protéger leur famille » en évitant la propagation du virus durant les fêtes. L’exécutif régional a commandé 2,2 millions de tests antigéniques, privilégiés pour leur rapidité, à différents laboratoires. Des tests PCR seront également réalisés, principalement pour dépister les lycéens. Le dépistage, ouvert à tous et gratuit, se fera du 16 au 23 décembre dans environ 2 600 centres de prélèvement, dont la moitié fonctionne déjà dans des laboratoires, centres médicaux, pharmacies et hôpitaux. Les 1 300 autres seront installés temporairement dans des lycées et centres d’apprentissage, des entreprises et services administratifs, des établissements de santé et des services d’incendie et de secours, ainsi que dans des zones d’activité, des supermarchés et des gares ; enfin dans plusieurs centaines de communes et 40 cars itinérants. Plus de 15 000 personnes seront mobilisées.

12h40. Un seul mercredi et ce sont 12 500 décès. La pandémie a fait à ce jour 570 398 morts dans le monde. Plus de 68 884 640 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués, dont au moins 43 860 500 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Sur la journée de mercredi, 12 507 nouveaux décès et 654 991 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

12h35. Le bilan espagnol bondit. Le nombre de personnes décédées du Covid-19 en Espagne entre mars et mai a dépassé les 45 684, soit environ 18 000 de plus que le bilan officiel fourni par les autorités, selon un rapport de l’Institut national de la Statistique (INE). L’INE précise que ce total regroupe à la fois ceux pour lesquels le virus avait été identifié de manière certaine comme étant la cause (32 652) et ceux pour lesquels le Covid-19 est soupçonné d’en être à l’origine. L’Espagne est le 4e pays le plus endeuillé au monde par rapport à sa population, avec un triste ratio de 101 morts pour 100 000 habitants.

12h20. Le budget américain au bord de la sortie de route. Le Sénat américain devrait voter aujourd’hui sur une prolongation d’une semaine du financement du gouvernement fédéral afin de donner plus de temps aux législateurs pour élaborer un programme de dépenses plus important, notamment pour lutter contre les coronavirus. À défaut, les programmes fédéraux n’auront plus d’argent vendredi à minuit.

12 heures. L’Indonésie mise tout sur le vaccin chinois. Le 4e pays le plus peuplé de la planète – 270 millions d’habitants – a commandé 350 millions de doses, dont plus de la moitié devrait venir de Chine. Des vaccins issus d’initiatives multilatérales, comme l’alliance Covax, devraient être livrés à partir de 2021. Jakarta négocie aussi des contrats avec le britannique AstraZeneca et le laboratoire américain Novavax. L’Indonésie n’a pas accepté en revanche l’offre russe du vaccin Spoutnik V, contrairement à l’Inde.

11h50. La Fondation Bill et Melinda Gates va injecter 250 M$ supplémentaires. Soit 206 M€ de plus dans la campagne internationale pour combattre la pandémie de Covid-19. Une partie de ces fonds sera consacrée à la distribution de vaccins dans des régions d’Afrique subsaharienne et en Asie du Sud. « Nous avons de nouveaux médicaments et plus de vaccins potentiels qu’attendu pour le début de l’année » a déclaré Bill Gates dans un communiqué. « Mais ces innovations ne sauveront des vies que si elles sont distribuées dans le monde ». Le financement est l’une des principales difficultés en Afrique où sont situés des pays parmi les plus pauvres du monde.

11h05. Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, est pointé du doigt par la Commission du Sénat sur la pénurie de masques. Dans son rapport, la Commission impute « directement cette pénurie à la décision, prise en 2018 par le directeur général de la santé de ne pas renouveler le stock de masques chirurgicaux », même si « elle est également la conséquence de choix antérieurs, tout au long des années 2010 ». « Alors qu’il s’établissait à 754 millions d’unités fin 2017, le stock stratégique de masques chirurgicaux n’en contenait plus que 100 millions fin 2019 », écrivent les sénateurs.

11 heures. « Pas d’exode » hors des grandes villes, selon les notaires. Non, la crise n’a pas déclenché d’exode hors des villes, selon les notaires. Au contraire, les prix ont augmenté cette année dans toutes les principales agglomérations. Cette hausse est particulièrement marquée dans les villes de l’ouest de la France, comme Rennes ou Nantes. Le prix médian des appartements y bondit de plus de 10 % à respectivement 3 170 € et 3 580 € le mètre carré.

10h45. Les chantiers navals bretons font de la résistance. Après l’annulation du salon nautique de Paris, les chantiers navals en Bretagne ont décidé d’ouvrir leurs portes du 17 au 22 décembre grâce à l’opération « Welcome Deiz ». Le but est de promouvoir la filière nautique de la région avec des visites des ateliers et des nouveautés.

10h30. La République tchèque étend l’état d’urgence. Le gouvernement tchèque a prorogé jusqu’au 23 décembre l’état d’urgence devant le rebond du nombre de contaminations au coronavirus. La République tchèque a enregistré 6 402 nouveaux cas en 24 heures, le nombre le plus élevé depuis le 19 novembre, pour un bilan total de 563 333 cas et 9 226 décès depuis mars dans ce pays de 10,7 millions d’habitants. « Si la situation continue de s’aggraver, nous devrons peut-être durcir encore les mesures lundi », a déclaré le ministre de la Santé Jan Blatny.

9h45. L’étape de Coupe du monde de slopestyle à Font-Romeu reportée à mars. L’étape de Coupe du monde de ski slopestyle prévue à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) du 21 au 23 janvier 2021 a été repoussée du 19 au 21 mars en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

9h30. La France va devoir lever sur les marchés 260 milliards en 2021. Selon le patron de l’Agence France Trésor, le montant des émissions prévues pour 2021 est équivalent à celui de 2020, qui a constitué un record pour une année en raison des mesures de soutien à l’économie. Malgré cette forte hausse, l’Etat français s’est endetté à des conditions historiquement favorables et à des taux négatifs : en 2020, le taux d’intérêt moyen pour les émissions à moyen et long terme a été de -0,14 %, contre + 0,11 % en 2019.

9h20. Le rapporteur du budget veut des milliards en plus pour les entreprises. Le rapporteur général du Budget à l’Assemblée, Laurent Saint-Martin (LREM), juge sur RTL qu’« une dizaine de milliards d’euros supplémentaires » sont nécessaires pour aider les entreprises en difficulté face à la pandémie, alors que le budget 2021 sera examiné en deuxième lecture dès lundi dans l’hémicycle.

9h10. Annulation des Mondiaux d’athlétisme en salle prévus en Chine en mars 2021. Ils seront reportés en mars 2023. Les prochains Championnats du monde en salle sont prévus à Belgrade en mars 2022.

8h40 « Il faut oublier le 31! », selon le professeur Gilles Pialoux. Le chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris a estimé sur BFM que les Français devaient renoncer à fêter le réveillon de la nouvelle année. Cela, selon lui, « pour protéger 2021 ».

8h20. Le voyagiste TUI optimiste pour 2021. Malgré une perte de plus de 3 Mds€ cette année, le numéro 1 mondial du tourisme se dit optimiste pour l’an prochain. « La pandémie n’est pas terminée, mais il y a de la lumière au bout du tunnel, et les perspectives pour le tourisme et TUI sont bonnes », précise le groupe.

8h15. La croissance économique marque le pas au Royaume-Uni. La croissance n’a été que de 0,4 % en octobre.

8h05. Les Etats-Unis veulent jouer la transparence sur leur vaccin. Pendant toute la journée et en direct sur Internet, une vingtaine d’experts américains indépendants vont examiner les données du vaccin contre le Covid-19 du duo américano-allemand Pfizer/Biontech pour dire s’ils donnent ou non son autorisation. À la fin de la journée, le comité consultatif votera sa recommandation à l’Agence des médicaments (FDA) dont le feu vert devrait arriver dans les jours suivants.

7h50. Une entreprise sur cinq a souffert fortement de perturbations dans sa chaîne logistique pendant la pandémie. Selon une enquête d’Euler Hermes, la grande majorité des entreprises interrogées (94 %) dans cinq pays (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, France et Italie) ont connu des perturbations dans leurs chaînes logistiques. Parmi elles, environ 20 % indiquent avoir connu de sévères difficultés. Dans ce contexte, les idées de relocalisation et de souveraineté industrielle reviennent dans les débats. Mais peu d’entreprises sont prêtes à franchir le pas. Environ 55 % des entreprises interrogées affirment qu’elles vont chercher de nouveaux fournisseurs dans les prochains mois. En France, seulement entre 13 % et 18 % des entreprises projettent de relocaliser une partie de leur site de production.

7h30. Le cyclisme virtuel sacre ses premiers champions du monde. Avec les mesures de confinement, les compétitions de cyclisme virtuel se sont développées. L’Allemand Jason Osborne et la Sud-Africaine Ashleigh Moolman sont devenus les tout premiers champions du monde de cyclisme virtuel, nouvelle discipline en vogue à mi-chemin entre e-sport et vélo traditionnel. Osborne et Moolman ont été les plus rapides pour faire avancer leur avatar sur les routes de « Watopia », le nom de l’univers virtuel où avaient lieu ces Mondiaux. Au terme des 50 km de course organisée sur l’appli de cyclisme Zwift, ils décrochent les premiers maillots arc-en-ciel de la spécialité décernés officiellement par l’Union cycliste internationale.

7h20. Les Européens devraient adopter le plan de relance. La Pologne et la Hongrie se sont déclarées disposées à lever leur veto sur le plan de relance qu’elles ont pris en otage durant trois semaines. En bloquant le plan de relance et le budget pluriannuel européen, ils risquaient de les priver des dizaines de milliards d’aides européennes destinées à accélérer la transition écologique de leur pays. Sur le front du climat, les Vingt-Sept devraient signer la proposition de la Commission d’accélérer le calendrier de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. L’objectif devrait être désormais une réduction « d’au moins 55 % » des émissions d’ici à 2030, dans le but d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

7h10. Le jeu des échecs en ligne a la cote en Inde. Ce jeu connaît un engouement « spectaculaire » en Inde en raison des mesures de confinement et de la diffusion d’une série « Le jeu de la dame » sur Netflix. Selon la plateforme Chess.com, 2,5 millions de nouveaux membres sur le seul mois de novembre ont commencé à jouer dans le pays.

7h05. La Colombie vote l’accès gratuit et universel au vaccin. La Colombie a adopté une loi garantissant l’accès gratuit et universel à la vaccination contre le Covid-19 à partir de 2021. La loi autorise également le gouvernement à s’engager dans des partenariats multilatéraux pour les obtenir. Fin novembre, le ministère de la Santé a annoncé que le pays aura accès à 20 millions de doses grâce au programme international Covax, lancé par l’OMS et dont l’objectif est d’aider à assurer un accès équitable aux vaccins contre le Covid-19.

7 heures. Les tests en entreprise limités aux salariés symptomatiques ou cas contact. Une circulaire précisant les conditions d’accès des entreprises aux tests du coronavirus va être publiée, selon les Echos. Le dépistage se fera sur une base volontaire, dans le respect du secret médical. Il sera réservé aux salariés symptomatiques ou « cas contact ». Les employeurs pourront se lancer après les fêtes.

6h40. Wall Street dans le rouge. La Bourse de New York s’est repliée au lendemain de records pour le Nasdaq et le S&P 500. Les marchés s’inquiètent de l’impasse actuelle dans les discussions sur de nouvelles mesures de relance aux Etats-Unis. À l’approche des fêtes de fin d’année, l’adoption d’aides budgétaires pour les foyers et entreprises les plus durement frappés par la crise liée au coronavirus reste hautement incertaine.

6h35. Les quatre lions du zoo de Barcelone testés positifs rétablis. Les quatre lions du zoo de Barcelone, dans le nord-est de l’Espagne vont bien. Leurs soigneurs avaient repéré le mois dernier des « symptômes respiratoires légers » chez ces trois femelles de 16 ans et ce mâle de 4 ans. Soignés selon un protocole clinique « similaire à celui de la grippe », avec un traitement anti-inflammatoire et un suivi étroit, les animaux se sont remis sur pattes.

6h30. Le bilan s’alourdit en Allemagne. Le nombre de cas confirmés de contamination au coronavirus en Allemagne a grimpé à 1 242 203, soit 23 679 cas de plus que la veille. Selon l’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses, 440 décès supplémentaires ont été recensés ce qui porte le total à 20 372 morts depuis le début de l’épidémie dans le pays. Une hausse qualifiée de « préoccupante » après avoir « empiré depuis la semaine dernière ».

6h20. Plus de 3 000 décès en 24 heures aux Etats-Unis. Les Etats-Unis ont franchi pour la première fois la barre des 3 000 décès causés par l’épidémie avec 3 253 cas alors que les autorités sanitaires ont intensifié les préparatifs pour le déploiement de vaccins dans l’attente du feu vert de l’autorité fédérale du médicament. Au moins 220 900 nouvelles contaminations ont aussi été recensées, pour un nombre de cas s’élevant au total à plus de 15,38 millions.

6h10. Jean Castex présente l’évolution des mesures sanitaires à partir de 18 heures. Les restrictions pourraient être moins allégées que prévu. Lire notre article ici.

6 heures. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Il vous permettra de suivre les derniers développements de la crise du Covid-19, tout au long de la journée.

Leave a Reply