Covid-19 : l’Inde submergée, baisse drastique des hospitalisations à Mexico… Le point sur la situation épidé – franceinfo

Spread the love

Flambée mondiale des cas de Covid-19. Plus de 893 000 cas ont été recensés dans le monde sur la journée de vendredi, en raison principalement de la flambée épidémique qui submerge l’Inde, selon un comptage de l’AFP samedi 24 avril, à partir de sources officielles. En Allemagne, les restrictions se durcissent alors que le reste de l’Europe desserre l’étau petit-à-petit. Mexico, qui sort d’une deuxième vague très violente, voit, enfin, ses hospitalisations chuter. Franceinfo fait le point sur les faits marquants concernant la progression du SARS-CoV-2 et la vaccination. 

L’épidémie continue de flamber en Inde, avec un nouveau record de décès 

L’Inde a battu samedi un nouveau record du nombre quotidien de décès dus au Covid-19, avec 2 624 morts recensés sur les dernières 24 heures. Ce chiffre porte le nombre total des morts officiellement recensés depuis le début de la pandémie à près de 190 000 dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants.

Plus de 340 000 nouveaux cas ont également été recensés au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le total des personnes atteintes du coronavirus à 16,5 millions dans le pays, le plaçant en deuxième position après les Etats-Unis, pays le plus touché de la planète.

Mais les experts estiment que les chiffres pourraient en réalité être plus élevés et attribuent cette nouvelle vague à une “double mutation” du virus et à des événements de masse, comme la fête religieuse hindoue Khumb Mela qui a rassemblé des millions de pèlerins. 

A New Delhi, confinée jusqu’à lundi, des hôpitaux manquant cruellement d’oxygène et de médicaments lancent des appels à l’aide quotidiens au gouvernement pour qu’il fournisse d’urgence des réserves afin d’alimenter des centaines de patients placés sous respirateur.

Le variant indien détecté en Suisse 

Un premier cas du variant indien a été détecté en Suisse, ont annoncé samedi les autorités sanitaires de ce pays, précisant que le cas avait été détecté chez “un passager qui est arrivé en Suisse après avoir transité par un aéroport européen.”

Cette nouvelle intervient après l’annonce faite jeudi par les autorités belges de la détection dans leur pays de 20 étudiants indiens testés positifs au variant. Ce groupe de jeunes gens avaient atterri à Paris le 12 avril. La Suisse réfléchit actuellement à classer l’Inde dans les pays à haut risque et à l’ajouter à sa “liste rouge”, ont indiqué les autorités sanitaires du pays.

L’Allemagne durcit ses restrictions 

Alors que de nombreux pays européens, comme l’Italie, la Suisse, la Belgique ou la France, ont programmé l’assouplissement des restrictions, l’Allemagne s’inscrit à contre-courant en musclant samedi son arsenal anti-Covid, avec notamment des couvre-feux nationaux.

Adopté cette semaine au Bundestag sous les protestations dans la rue de milliers d’opposants, le dispositif impose un durcissement des règles sanitaires dès que le taux d’incidence, qui mesure les infections sur une semaine, est supérieur à 100 pendant trois jours. Sa durée est limitée jusqu’au 30 juin. Au delà d’un seuil de 165, les cours en présentiel dans les écoles sont interdits

L’Allemagne va par ailleurs réduire de façon drastique le trafic de voyageurs avec l’Inde, classée à partir de dimanche en zone à haut risque, a précisé samedi le ministre de la Santé. “La nouvelle mutation du virus découverte en Inde nous inquiète beaucoup. Pour ne pas mettre en danger notre campagne de vaccination, nous devons nettement réduire le trafic de voyageurs avec l’Inde”, a-t-il justifié. 

La Belgique va commencer l’administration du vaccin Johnson & Johnson 

La Belgique a annoncé samedi le déploiement pour les adultes du vaccin Johnson & Johnson après les conclusions de l’Agence européenne des médicaments (EMA) estimant qu’il bénéficiait d’un rapport bénéfices/risques favorable malgré un risque “très rare” de caillots sanguins.

Le vaccin AstraZeneca sera lui utilisé pour les personnes âgées de 41 ans et plus, contre 56 ans et plus jusqu’à présent, l’EMA ayant conclu “que le risque de Covid-19 grave” était “globalement beaucoup plus élevé que celui d’effets secondaires graves”, selon le communiqué des autorités belges.

La formation de caillots sanguins avec le vaccins AstraZeneca “ne se produit que dans de très rares cas, et principalement chez les jeunes”, rappellent-elles, soulignant qu’à partir de 41 ans, les avantages l’emportaient “largement sur les rares risques”.

Plus bas niveau d’hospitalisation à Mexico 

Le 21 avril, 2 118 personnes étaient hospitalisées dans les établissements publics de la capitale mexicaine, dont 725 sous assistance respiratoire, selon des chiffres communiqués vendredi soir. C’est le plus bas niveau enregistré depuis avril 2020, a annoncé samedi la mairie. Le taux d’occupation correspond à 25 % des lits disponibles, selon ce rapport.

Il y a un an, la capitale du Mexique, 9,2 millions d’habitants, connaissait une accélération de la diffusion du Covid-19, le pic de cette première vague culminant lors de la deuxième quinzaine de mai avec plus de 4 500 hospitalisations.

La phase la plus critique a eu lieu en janvier 2021, lors de la deuxième vague de l’épidémie, avec un pic de plus de 7 000 personnes hospitalisées et 90 % des lits occupés. Cette deuxième vague avait commencé en novembre.

Leave a Reply