Covid-19 : l’étrange agence de communication qui propose à des influenceurs de décrédibiliser le vaccin Pfizer – Le Figaro

Spread the love
more

FOCUS – Plusieurs influenceurs français ont reçu mi-mai une proposition d’une mystérieuse agence de communication, semble-t-il en lien avec la Russie, pour prendre part à une campagne anti-Pfizer.

Un budget «considérable», une sponsorisation «discrète» et un client qui préfère rester «incognito» : voilà la proposition reçue mi-mai par plusieurs influenceurs français, en échange de leur participation à une campagne de décrédibilisation du vaccin Pfizer sur les réseaux sociaux. Parmi eux, les vulgarisateurs scientifiques Léo Grasset (DirtyBiology) et l’interne à l’origine du compte «Ça se dit médecins», ainsi que l’humoriste Sami Ouladitto. Total d’abonnés visés : plus d’un million et demi. La demande de «partenariat» intervient quelques jours après l’annonce de l’Union européenne d’un contrat pouvant fournir jusqu’à 1,8 milliard de doses du vaccin Pfizer-BioNTech.

Les premiers échanges avec l’agence de publicité concernée, Fazzer, semblent plutôt anodins : il s’agirait d’une «campagne informationnelle» visant à «parler des vaccins qui sont proposés à la population européenne, notamment AstraZeneca et Pfizer». Mais très vite, le ton est donné, selon la proposition à Léo

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply