Covid-19 : les autotests “sont fiables aux alentours de 70 %”, assurent les pharmaciens – franceinfo

Spread the love
“À condition de faire très correctement le prélèvement”, précisent les professionnels
Article rédigé par

Radio France

Publié

Temps de lecture : 1 min.

Les autotests“sont fiables aux alentours de 70 % à condition de faire très correctement le prélèvement”, prévient mercredi 22 décembre sur franceinfo Gilles Bonnefond, pharmacien d’officine à Montélimar et président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) alors que le Conseil scientifique recommande notamment de “pratiquer un autotest le jour-même” pour les fêtes de Noël.

>> Covid-19 : “Nous vivons le début d’une vague Omicron”, affirme Gabriel Attal. Suivez notre direct

“Il faut bien suivre les consignes du pharmacien au moment où il va délivrer l’autotest”, précise Gilles Bonnefond. “C’est beaucoup moins loin [dans la narine] qu’un test antigénique. C’est pour ça que la fiabilité passe de 90 % à 70 % car quand on est juste dans la sphère nasale, s’il y a très peu de virus, on peut ne pas le récupérer.”

“Les Français ont déjà acheté des autotests : le 17 décembre, il y a eu 200 000 tests achetés en pharmacie”. Mais le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine rassure sur la disponibilité de ces autotests. “Là, on trouve à peu près 80 000 demandes par jour, ça veut dire qu’il y en a encore mais il n’y en a pas partout.

“Certains pharmaciens vont encore en recevoir mercredi ou jeudi. Ne stockez pas !”

Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine

à franceinfo

“Si vous êtes six à table, six autotests suffisent. Ne stockez pas pour le jour de l’An ou les fêtes du mois de janvier. Prenez-les en fonction de vos besoins, appelle le pharmacien. Des réapprovisionnements arrivent mais ils arrivent avec un petit peu de tension.”

Sur la question du variant Omicron qui devrait être majoritaire en France “entre Noël et Nouvel An”, selon le porte-parole du gouvernement mercredi, le pharmacien évoque un variant “très virulent, très contaminant”. “On nous signale de plus en plus qu’il y a des symptômes qui ne sont pas que des symptômes respiratoires mais également des symptômes gastro-intestinaux.”

Leave a Reply