Advertisements

Covid-19 : les autorités sanitaires enquêtent sur la source de contamination du Français mort et de l’homme… – franceinfo

Spread the love

La source de leur contamination demeure inconnue, car les deux hommes ne revenaient pas de zones à risque et ne se connaissaient visiblement pas. 

Les autorités sanitaires françaises cherchent à déterminer l’origine de la contamination de deux patients infectés par le nouveau coronavirus. Le premier, un enseignant de 60 ans, est mort dans la nuit du mardi au mercredi 26 février. Le second, un homme de 55 ans, a été placé en réanimation au CHU d’Amiens dans un “état grave” selon le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS), Etienne Champion. La source de leur contamination demeure inconnue, car les deux hommes ne revenaient pas de zones à risque.

Les investigations sont encore en cours à cette heure pour déterminer la source de ces deux contaminations.Etienne Champion, directeur général de l’ARS

Une cellule de crise “travaille depuis hier [mardi] à l’identification des personnes avec lesquelles les deux patients ont été en contact rapproché”, a affirmé Etienne Champion. Il peut s’agir de leurs familles, des patients et des soignants des autres hôpitaux dans lesquels ils avaient séjourné, ou encore les médecins généralistes qu’ils avaient consultés. Selon qu’ils seront asymptomatiques ou non, les “cas contacts” seront soit invités à rester à domicile pendant deux semaines ou immédiatement hospitalisés à l’isolement dans l’attente d’un diagnostic précis.

Le responsable de l’ARS a précisé à l’AFP qu’aucun lien entre les deux hommes n’a pour l’heure été identifié. “Aucun élément ne permet aujourd’hui de dire” qu’ils se connaissaient, qu’ils avaient des connaissances communes ou qu’ils avaient fréquenté des lieux communs, a affirmé Etienne Champion. L’enseignant décédé avait d’abord été hospitalisé à Creil, tandis que le patient d’Amiens, “un civil travaillant sur la base militaire de Creil”, avait été hospitalisé à Compiègne.

“Des investigations épidémiologiques sont en cours pour savoir si personnes se connaissaient d’une façon indirecte, si les enfants de ses deux personnes se connaissaient par exemple”, a précisé lors d’une conférence de presse, Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. “Toute cette enquête est longue”, a-t-il précisé. 

Advertisements

Leave a Reply