Covid-19 : les autorités américaines jonglent dans le spectre pour renforcer la bande passante

Spread the love
Covid-19 : les autorités américaines jonglent dans le spectre pour renforcer la bande passante

Alors que la bande passante tient le coup en France, les autorités et les opérateurs américains s’attendent également à une hausse exponentielle du trafic face à la montée des mesures de confinement décidées outre-Atlantique pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Pour faire face à cette explosion de la demande de bande passante, le gendarme américain des télécoms, la FCC, a pris des mesures drastiques.

L’autorité américaine a ainsi accordé aux opérateurs américains, AT&T, Verizon, T-Mobile ou US Cellular un accès temporaire à un plus grand nombre de fréquences afin de renforcer la bande passante des opérateurs à l’échelle nationale. Cette manipulation du spectre de fréquences a pour objet d’enrichir la bande passante proposée par les opérateurs au cours de la période de confinement qui s’annonce.

« Les consommateurs et les entreprises de tout le pays font les ajustements nécessaires pour maintenir la distance sociale pendant la pandémie de coronavirus. Cela signifie une dépendance accrue aux services à large bande filaires et sans fil », a expliqué le président de la FCC, Ajit Pai, pour justifier cette décision.

publicité

De nouvelles armes pour lutter contre la pénurie

Pour ce dernier, modifier le spectre de cette manière doit doter les opérateurs de nouvelles armes pour faire face aux mesures de confinement qui commencent à être décrétées outre-Atlantique. « Ces nouvelles autorisations temporaires, qui font suite à trois actions similaires menées ces derniers jours, s’inscrivent dans le cadre de notre campagne nationale visant à maintenir la connexion des Américains », a ainsi expliqué le président de l’autorité, réputé proche de l’administration Trump.

Dans le détail, AT&T a reçu l’autorisation d’opérer dans le spectre de la bande AWS-4 de DISH pour une durée de 60 jours, tandis que AT&T et Verizon ont obtenu une autorisation similaire pour utiliser le spectre AWS-3 de la FCC. Alors que Dish avait acheté les droits d’AWS-4 pour un projet mort-né de lancement d’un service 5G, l’opérateur a fait don de cette bande pour aider ses concurrents à faire face à la crise actuelle.

La FCC a également accordé à T-Mobile l’autorisation temporaire d’utiliser un spectre supplémentaire de 600 MHz pour répondre à la demande croissante des clients en matière de haut débit. T-Mobile fournit à la fois la 4G et son nouveau service longue distance 5G sur la bande de 600 MHz. Enfin, l’opérateur mobile US Cellular a un accès temporaire à des fréquences supplémentaires pour ses clients dans certaines régions de la Californie, de l’Oregon, de Washington et du Wisconsin. De quoi permettre aux opérateurs de répondre à la demande grandissante qui s’annonce.

Leave a Reply