Covid-19 : le variant Delta progresse dans les Landes, avec quelque 250 cas – Le Parisien

Spread the love

Le variant Delta gagne du terrain dans les Landes, avec désormais quelque 250 cas – avérés ou probables – et environ 30 % des contaminations au Covid-19. Toutefois, de manière paradoxale, la situation sanitaire globale s’améliore dans le département, précisent ce lundi les autorités.

C’est ce qu’a expliqué la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer lors d’un point presse, mais le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde en avril, « est bien présent et sa présence progresse ». « On a 114 cas avérés, c’est-à-dire séquencés et criblés, dans les Landes » et 134 cas « probables », a détaillé Didier Couteaud, délégué départemental de l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine, commentant les résultats – encore partiels — du séquençage de quelque 250 tests positifs au Covid-19 effectués la semaine dernière après l’annonce de l’existence de ce variant dans ce département du sud-ouest et les premières opérations de contact-tracing.

« On n’a qu’une partie des résultats mais dans 99 % des cas, c’est bien le variant Delta qui ressort », a expliqué le responsable de l’ARS. « Le variant Delta progresse mais on est dans une baisse du nombre de cas positifs dans le département. C’est que ce variant mange les autres, entre guillemets ».

5 000 tests vont être diligentés cette semaine

Désormais dans les Landes, « 30 % des contaminés (par le Covid-19) le sont par le variant Delta », a ajouté la préfète, précisant que 15 des 18 communautés de communes du département étaient désormais concernées, contre six la semaine précédente quand seulement une trentaine de cas étaient avérés.

Selon M. Couteaud, 63 % des positifs au variant Delta ont moins de 50 ans et 66 % ne sont pas vaccinés. « Moins de 10 % d’entre eux ont un schéma vaccinal complet (2 doses, ndlr) qui, pour certains, ne date pas forcément de 15 jours (avant contamination, ndlr) », a-t-il ajouté, précisant que deux des trois patients Covid en réanimation dans le département étaient des cas de variant Delta. Le variant Delta repéré dans les Landes, sans lien avec l’étranger, a une mutation 452R2, classée comme « mutation d’intérêt », a encore expliqué le responsable sanitaire. D’après Mme Bigot-Dekeyzer, il « commence à apparaître dans d’autres parties du pays ».

La représentante de l’Etat a aussi expliqué que le « plan d’action » mis en place la semaine dernière, qui repose sur les « trois piliers tester-alerter-protéger », allait continuer d’être déployé et a appelé la population à se faire vacciner. Au niveau des dépistages en milieu scolaire, 5 000 tests vont être diligentés cette semaine (6 000 la semaine dernière), a expliqué la direction académique des Landes.

Leave a Reply