Covid-19 : le port du masque est obligatoire dans la rue à Marseille dans certains quartiers – France 3 Régions

Spread the love
Le port du masque devient obligatoire jusqu’au 31 août en extérieur à Marseille. Dans les Bouches-du-Rhône, le nombre de nouveaux cas diagnostiqués positifs à la Covid-19 au cours des sept derniers jours est en augmentation. Le département passe du niveau de vulnérabilité “limité” à “modéré”.
Depuis ce vendredi, le port du masque dans certains quartiers de Marseille devient obligatoire dans la ville comme c’est déjà le cas à Nice. 

En priorité, ce sont les lieux les plus fréquentés comme” le Vieux-Port, en journée et l’Escale Borély en bordure des plages du Prado et le cours julien et la Plaine en soirée”, indique la Ville de Marseille.Cette décision fait suite à la hausse conséquente de cas dépistés positifs dans le département.

Hausse des cas positifs

Depuis ce jeudi 6 août, le département est monté d’un cran en terme de vulnérabilité.Il passe de “limité” à “modéré”, selon l’échelle de mesure sanitaire.

La préfecture de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, précise que “ces derniers jours, les signes d’une reprise de l’épidémie de Covid-19 sont constatés dans le département des Bouches-du-Rhône”.

La veille sanitaire publiée chaque semaine par l’Agence Régionale de Santé, confirme cette augmentation des cas positifs dans la région.

L’inquiétude des autorités est liée aux indicateurs de propagation du virus. L’indice de reproduction est obtenu à partir du nombre quotidien de tests PCR (tests effectués dans le nez) positifs.

“Le nombre de nouveaux cas diagnostiqués au cours des sept derniers jours (taux d’incidence) a atteint 24 pour 100 000 habitants”, indique la préfecture. Ce qui atteste à la fois de la circulation du virus et de l’impact sur la santé de la population.

Plus de dépistages

Avec la période estivale, est arrivée aussi la campagne de dépistages massifs. Les tests sont possibles, sans rendez-vous, sans ordonnance et gratuits.

“Fin juin 12.000 tests étaient effectués par semaine, début août ce sont plus de 24 000 qui sont fait, ce qui explique aussi l’augmentation des cas testés positifs”, précise la préfecture.

Les jeunes dans le viseur

L’accélération de la circulation du virus est plus importante chez les 20-40 ans “avec un taux d’incidence dans cette classe d’âge de 49 pour 100 000 habitants”, détaille la préfecture.Ce phénomène serait lié aux évènements festifs dans des établissements comme les bars et les clubs.

“Des efforts rapides et importants sont indispensables. Individuellement et collectivement, il est nécessaire d’agir dès maintenant pour freiner cette propagation virale active”, rappelle la préfecture.

Les lieux festifs sont ciblés

La préfecture insiste sur le fait que “les personnes entre 20 à 40 ans, ayant pour habitude de fréquenter des lieux festifs sont invitées à se faire dépister dans les centres ouverts dans le département”. Des contrôles et des sanctions pouvant aller “de la mise en demeure, suivies immédiatement d’une décision de fermeture”,  seront prévus contre “les établissements festifs qui ne respecteraient pas les mesures sanitaires”.

Les autorités sanitaires demandent aux Marseillais de respecter les gestes barrières et de porter un masque “dans tous les lieux qui l’imposent”. 

Le port du masque devient obligatoire dans la ville comme c’est déjà le cas à Nice.

Le nombre de personnes diagnostiquées positives au Covid-19 a augmenté de plus de 30 % en une semaine en France.

Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi,  la tenue « la semaine prochaine » d’un nouveau conseil de défense sur le Covid-19. 

“Je crois qu’il faut prendre l’habitude de porter ce masque”, a-t-il ajouté, rappelant que le précédent conseil de défense avait autorisé “les élus qui le souhaitaient d’imposer le port du masque dans certaines conditions, y compris à l’extérieur”.
 

Leave a Reply