Covid-19 : le pass sanitaire étendu dans des lieux publics à partir du 21 juillet – Le Télégramme

Spread the love

À partir du 21 juillet, le pass sanitaire sera demandé pour tous les événements rassemblant plus de 50 personnes. Il sera également demandé dans les bars et les restaurants, mais aussi dans les trains et les avions ainsi que les centres commerciaux, les maisons de retraite et les hôpitaux à partir début du mois d’août.

Pour rappel, l’exécutif planchait depuis un moment sur cette extension du pass sanitaire pour l’accès à certains commerces, comme elle existe en Irlande, au Danemark, en Autriche et bientôt en Grèce.

La fin du remboursement des tests PCR en octobre

Par ailleurs, les tests PCR ne seront plus remboursés à partir de cet automne (sauf pour les tests sur ordonnance). Tout semble donc militer pour un traitement différencié, à terme, entre vaccinés et non-vaccinés. La semaine dernière, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait justifié une telle démarche : « 20 % de non-vaccinés ne pourraient pas contraindre les 80 % de Français (qui veulent l’être, selon de récents sondages, NDLR) à ne pas accéder à des activités courantes qui leur ont tant manqué depuis un an ».

Enfin, l’état d’urgence sanitaire va être déclaré ce mardi en Martinique et à La Réunion, et un couvre-feu y sera instauré en raison de la circulation accrue du covid-19. Le chef de l’Etat a justifié cette décision, qui sera entérinée en Conseil des ministres, par le « niveau de vaccination insuffisant » et par la « forte pression » hospitalière dans ces deux territoires, lors d’une allocution télévisée. 

.

Covid-19 : les dernières infos

Soutenez une rédaction professionnelle au service de la Bretagne et des Bretons : abonnez-vous à partir de 1 € par mois.
Je m’abonne

Leave a Reply