Covid-19: la fermeture des écoles, piste désormais privilégiée par l’exécutif – BFMTV

Spread the love

INFO BFMTV – Emmanuel Macron, qui s’est entretenu avec Jean Castex mardi soir, réunit un nouveau Conseil de défense sanitaire ce mercredi matin. Devant l’intensité de la circulation du virus, il incline pour l’instant vers la fermeture des écoles au plan national et ce, dès vendredi.

Un entretien accordé par Emmanuel Macron à Jean Castex mardi soir, et un nouveau Conseil de défense sanitaire ce mercredi sur les coups de 9 heures. Il s’agit là des signes habituels d’un exécutif réévaluant la politique mise en place contre le Covid-19 avant de la modifier. Selon nos informations, face à un virus en pleine explosion et expansion, le statu quo est en effet écarté.

Des mesures nationales?

La piste privilégiée touche la si délicate question des écoles. Si le pouvoir avait fait de leur fermeture un dernier recours, il envisage pourtant d’avancer les vacances scolaires pour fermer les écoles dès vendredi. Cette mesure s’appliquerait au plan national plutôt que dans les seuls 19 départements concernés à ce jour par les restrictions renforcées.

Cette extension à l’ensemble du pays se justifie pour l’exécutif par la circulation du virus, présent partout sur le territoire, ainsi que par la nécessité de la freiner dans les régions où les réanimations ne sont pas encore saturées afin de préserver la possibilité d’y transférer des patients le cas échéant.

Il existe de surcroît un débat au sein de l’exécutif sur l’opportunité de restreindre les conditions du “freiner sans enfermer”, slogan auquel on peut ramener la situation dans les départements où le dispositif a été redéfini dernièrement. Certains plaident, par exemple, pour limiter la durée de sortie dans l’idée de limiter la possibilité pour les gens de se retrouver en intérieur.

Une allocution à 20h

Il faut encore être prudent sur ce point à ce stade mais on peut à cette heure écarter de nouvelles mesures se rapprochant d’un confinement plus strict. La chose serait symboliquement difficile pour le gouvernement toutefois. “Ça reviendrait à nous déjuger sur le ‘dehors en citoyens'” souligne un membre de l’exécutif en référence à un autre slogan.

Enfin, la date de la prise de parole du chef de l’État face aux Français a finalement été arrêtée, comme l’AFP l’a signalé mercredi matin: Emmanuel Macron s’adressera ainsi aux Français par une allocution ce mercredi à 20h.

Benjamin Duhamel avec R.V.

Leave a Reply