Covid-19 : La DSI de Johnson & Johnson confirme l’explosion des attaques visant les labos

Spread the love
Covid-19 : La DSI de Johnson & Johnson confirme l'explosion des attaques visant les labos

Marene Allison, responsable de la sécurité informatique chez Johnson & Johnson, l’une des firmes pharmaceutiques impliquées dans le développement d’un vaccin contre la Covid-19, a confirmé cette semaine une tendance inquiétante, à savoir que les organisations de santé comme son employeur sont victimes d’un nombre croissant d’attaques informatiques de la part de groupes affiliés à des Etats-nations. Depuis quelques mois, ces attaques seraient même commises « à chaque minute de chaque jour », ce qui ne laisse pas d’inquiéter cette DSI.

« Les entreprises du secteur de la santé ont littéralement été victimes de multiples cyberattaques depuis mars 2010 », indique cette dernière lors d’un entretien en ligne tenu jeudi depuis le cybersommet d’Aspen. Pour elle, pas de doute : « tout a débuté le jour où les Chinois ont commencé à frapper durement la plupart des soins de santé aux Etats-Unis. Nous voyons des tentatives de pénétration par des acteurs de l’Etat-nation, pas seulement la Corée du Nord, chaque minute de chaque jour », fait-elle savoir.

publicité

La firme pharmaceutique « n’a pas les ressources nécessaires pour savoir d’où [une attaque] provient » ou ce que les attaquants recherchent réellement, mais qu’elle travaille et s’appuie sur les autorités de cybersécurité américaines pour identifier et classer les cyberattaques. Au total, Johnson & Johnson a constaté une augmentation de 30 % des cyberattaques visant l’organisation, même si la direction du groupe ne peut pas estimer dans quelle mesure elles sont liées à la Covid-19.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply